WOLKEN JONATHAN (1949-2010)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Danseur et chorégraphe américain, Jonathan Wolken a transcendé les catégories traditionnelles de danse, notamment comme cofondateur de l'innovant Pilobolus Dance Theatre, troupe qui se distingue par les acrobaties complexes de ses danseurs et les contorsions étonnantes de leurs corps entrelacés.

Né le 12 juillet 1949 à Pittsburgh, en Pennsylvanie, Abraham Jonathan Wolken obtient en 1971 un diplôme de philosophie au Dartmouth College de Hanover, dans le New Hampshire, où il découvre la danse moderne. Sans aucune autre expérience dans ce domaine, il fonde – avec Moses Pendleton (qui partira au début des années 1980 pour former Momix Dance Company), Robby Barnett et Lee Harris (ensuite remplacé par Michael Tracy) – le Pilobolus Dance Theatre, qu'il nomme ainsi d'après un champignon au phototropisme prononcé. Cette compagnie expérimentale donne en 1971, à New York, une première représentation qui reçoit un accueil favorable de la part du public et de la critique étonnés par l'inventivité, l'audace et l'humour dont la troupe fait preuve. En 1997, un spectacle donné au Kennedy Center for the Performing Arts, à Washington, et retransmis à la télévision remporte l'Emmy Award du meilleur programme culturel. Jonathan Wolken, qui crée quarante-six œuvres pour Pilobolus, danse jusque vers l'âge de trente-cinq ans. Il assume ensuite les rôles de chorégraphe, de directeur artistique (avec Barnett et Tracy) et se charge de réunir des fonds. Il demeure actif au sein de la troupe jusqu'à sa mort, le 13 juin 2010, à New York.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« WOLKEN JONATHAN - (1949-2010) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 juin 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jonathan-wolken/