HUSTON JOHN (1906-1987)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une œuvre prolifique

C'est en 1941 que John Huston met en scène son premier film, The Maltese Falcon (Le Faucon maltais) d'après le roman de Dashiell Hammett, avec Humphrey Bogart. Le « film noir » y gagne un chef-d'œuvre et Huston va dès lors témoigner durant quarante-six ans de son éclectisme, passant avec la même élégance du western au drame contemporain, du film de gangsters au film d'espionnage. Il adaptera tout à la fois Herman Melville et Tennessee Williams, Rudyard Kipling et Arthur Miller, Romain Gary et Carson McCullers, Malcolm Lowry et Stephen Crane, la Bible et James Joyce : The Dead (Gens de Dublin, 1987), adaptation de la nouvelle qui clôt Dubliners, aura été son dernier film. Sigmund Freud, Toulouse-Lautrec, le juge Roy Bean et Noé qu'il incarne dans La Bible (1966), seront ses héros de prédilection, et c'est à Gregory Peck qu'il confie le soin d'interpréter dans Moby Dick (1956) le rôle du capitaine Achab qu'il destinait initialement à son propre père, Walter Huston.

L'extraordinaire variété des thèmes abordés par le metteur en scène lui a aussi permis de diriger au cours de sa carrière l'élite des acteurs : Humphrey Bogart et Katharine Hepburn dans The African Queen (1952), Bette Davis, Jennifer Jones et John Garfield dans We Were Strangers (Les Insurgés, 1949), Deborah Kerr et Robert Mitchum dans Heaven Knows, Mr. Allison (Dieu seul le sait, 1957), John Wayne, Burt Lancaster, Audrey Hepburn, [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

  • : historien du cinéma, responsable du département cinéma de France 3

Classification

Autres références

«  HUSTON JOHN (1906-1987)  » est également traité dans :

LES DÉSAXÉS, film de John Huston

  • Écrit par 
  • Laurent JULLIER
  •  • 909 mots

Les Désaxés (The Misfits) est à l'origine une nouvelle écrite par Arthur Miller à Reno, alors qu'il attendait que soit prononcé le divorce qui lui permettrait d'épouser Marilyn Monroe. Le film, qui n'eut guère de succès à l'époque, est aujourd'hui connu pour des rais […] Lire la suite

GABLE CLARK (1901-1960)

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 1 733 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une figure héroïque »  : […] Parmi de nombreux films d'action dont il est parfois le seul atout, Clark Gable, comme son rival bondissant de toujours, Errol Flynn, a trouvé en Raoul Walsh un réalisateur capable de cerner sa véritable personnalité. Dans The Tall Men ( Les Implacables , 1955), il interprète le rôle de l'ancien combattant sudiste Ben, qui aspire à la paix et au repos, qu'il trouvera dans les bras d'une plantureu […] Lire la suite

GARDNER AVA (1922-1990)

  • Écrit par 
  • Christian VIVIANI
  •  • 1 651 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Eva Prima Pandora »  : […] En réalité, c'est loin de la M.G.M. qu'Ava Gardner va interpréter ses rôles les plus fameux ; des personnages, imaginés tout spécialement pour elle, qu'elle fera vivre avec intensité. La beauté autant que l'esprit singulier de l'actrice inspirent les cinéastes originaux, alors qu'ils s'étiolent dans la routine. En Angleterre, Albert Lewin, intellectuel américain raffiné, épris de littérature et de […] Lire la suite

HUSTON WALTER (1884-1950)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 410 mots

Acteur de genre américain d'origine canadienne, Walter Huston – Houghston de son vrai nom – se partagea entre le théâtre et le cinéma. Né le 6 avril 1884 à Toronto, Walter Huston se forme au métier d'ingénieur avant de faire ses débuts au théâtre dans sa ville natale en 1902. Il se produit pour la première fois sur une scène new-yorkaise trois ans plus tard. Huston travaille pendant quatre ans com […] Lire la suite

POLICIER FILM

  • Écrit par 
  • Jean TULARD
  • , Universalis
  •  • 4 324 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Le film noir »  : […] Si le serial du cinéma muet s'inspirait de Gaston Leroux ou de Maurice Leblanc, c'est à une autre source que puise le film policier américain entre 1940 et 1955 : Dashiell Hammett, James Cain, Raymond Chandler, William Irish, ou Hemingway. Parmi les scénaristes qui travaillent à Hollywood : Steinbeck, Faulkner et Mac Coy. Sous leur impulsion, le genre prend un nouveau visage. C'est avec Le Fauc […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Patrick BRION, « HUSTON JOHN - (1906-1987) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 octobre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/john-huston/