BOORMAN JOHN (1933- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Réalisateur britannique né le 18 janvier 1933 à Shepperton, près de Londres.

John Boorman commence sa carrière à dix-sept ans comme critique de cinéma dans la presse britannique, avant de devenir monteur à la télévision et de réaliser des documentaires. En 1962, il est nommé à la tête du département de documentaires de la B.B.C. Sa série Citizen 63, portrait réaliste et sans concessions du citoyen britannique en 1963, connaît un grand succès critique. En 1964, Boorman réalise The Newcomers, une étude en six épisodes d'un couple de Bristol, qui reçoit aussi un très bon accueil.

Dans son premier long-métrage Catch Us If You Can (1965 ; Sauve qui peut), Boorman cherche à capter l'esprit de la musique pop anglaise : il suit le groupe de rock Dave Clark Five à travers le paysage urbain de Bristol. Il tourne ensuite un film policier, Point Blank (1967 ; Le Point de non-retour), à Los Angeles, où la ville est également très présente dans le scénario. Dans Hell in the Pacific (1968 ; Duel dans le Pacifique), il décrit l'antagonisme et la dépendance mutuelle qui lie un Américain et un Japonais bloqués sur une île du Pacifique durant la Seconde Guerre mondiale. En 1972, Boorman connaît un immense succès avec Deliverance (Délivrance), film d'aventure et allégorie de la résistance humaine, d'après le roman de James Dickey. Boorman aborde tous les genres : la science-fiction avec Zardoz (1973), le film d'horreur avec Exorcist II : The Heretic (1977 ; L'Exorciste 2, l'Hérétique), la légende arthurienne avec Excalibur (1981). Hope and Glory (1987 ; La Guerre à sept ans), comédie dramatique inspirée de son enfance pendant la guerre, reste l'un de ses plus beaux films, et formera une manière de diptyque avec Queen and Country (2014). The General (Le Général) lui vaut le prix de la mise en scène au festival de Cannes 1998. John Boorman a également réalisé The Tailor of Panama (2001 ; Le Tailleur de Panama), d’après le roman de John Le Carré.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« BOORMAN JOHN (1933- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-boorman/