MUSEEUW JOHAN (1965- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Routier-sprinter d'un grand courage qui lui vaut le surnom de Lion des Flandres, le coureur cycliste belge Johan Museeuw s'impose comme l'un des maîtres des courses d'un jour (classiques) dans les années 1990 et au début des années 2000. Il remporte ainsi le Tour des Flandres en 1993, 1995 et 1998, Paris-Tours en 1993, Paris-Roubaix en 1996, 2000 et 2002. Il connaît une consécration plus grande encore le 13 octobre 1996 : à Lugano, il devient champion du monde sur route en devançant au sprint le Suisse Mauro Giannetti. Mais son palmarès sera terni. En effet, il sera soupçonné de dopage en fin de carrière. En 2009, il reconnaîtra dans un livre avoir pris de l'EPO.

—  Pierre LAGRUE

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « MUSEEUW JOHAN (1965- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/johan-museeuw/