JÑANESVARI

EKNĀTH (1548-1600)

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 180 mots

Brahmane du Mahārāśtra (région de Bombay) appartenant à la lignée des « saints » ( sant ) qui donnèrent une grande impulsion à la religion de bhakti non seulement dans leur province, mais aussi dans tout l'ouest de l'Inde. Le principal mérite d'Eknāth fut d'éditer le grand commentaire de la Bhagavad-Gītā intitulé Jñāneśhvarī , qui fut composé trois siècles auparavant par Jñāndèv et devint le liv […] […] Lire la suite

JÑĀNDEV ou JÑĀNEŚVAR (1275-1296)

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 258 mots

Saint mahrâtte (du Mahârâshtra, région de Bombay) qui, à en croire la tradition, ne vécut que vingt et un ans, mais laissa une œuvre considérable, comprenant plus de mille poèmes et, surtout, un commentaire versifié de la Bhagavad-Gîtâ que l'on nomme Jñānèshwarī (de Jnânèshwar, autre nom de Jnândèv, ayant la même signification : « dieu de la connaissance »). Jnândèv ( jñāndev ), qui appartenait à […] […] Lire la suite

MARATHE LITTÉRATURE

  • Écrit par 
  • Ian RAESIDE
  •  • 2 607 mots

Dans le chapitre « Premières œuvres »  : […] Les premiers monuments de la langue qu'on puisse appeler spécifiquement marathe sont des inscriptions de pierre datant du xi e  siècle et qui se trouvent éparpillées sur un territoire à peu près comparable à l'actuel État linguistique du Māhārāṣṭra. Toutefois, le centre de la culture marathe se situait sur les rives du Gōdāvarī supérieur, dans la région de Paithan (l'ancienne Pratiṣṭhāna), et c'es […] […] Lire la suite