JIANG WEN (1963- )

CHINOIS CINÉMA

  • Écrit par 
  • Régis BERGERON, 
  • Charles TESSON
  •  • 5 453 mots

Dans le chapitre « À l'écoute des mutations »  : […] si la censure interdit sa diffusion) va naître un film exceptionnel, Les Diables à ma porte (1999), de l'acteur-réalisateur Jiang Wen. Il s'agit d'une féroce critique du comportement veule des Chinois à la fin de l'occupation japonaise. Interdit de cinéma depuis lors, le très populaire Jiang Wen a repris ses activités théâtrales […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinema-chinois/#i_40951