JEUX OLYMPIQUESL'Afrique et les Jeux

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le 10 septembre 1960 en fin de soirée, l'hymne éthiopien retentit sous l'Arc de Constantin : une demi-heure plus tôt, Abebe Bikila, courant pieds nus, a remporté le marathon olympique. Cette victoire constitue un des temps forts des Jeux de Rome : en effet, jusqu'à ce moment historique pour le continent africain, jamais un Africain noir n'avait été couronné champion olympique.

Abebe Bikila, soldat dans la Garde impériale du négus Hailé Sélassié, se consacre depuis quelques années à la course à pied, sous la houlette d'un entraîneur suédois, Onni Niskanen, lequel est chargé depuis la fin des années 1940 de l'éducation physique en Éthiopie. Bikila est totalement inconnu du grand public comme des spécialistes de l'athlétisme, mais Onni Niskanen croit aux chances de son élève, qui a gagné l'épreuve de sélection éthiopienne, sur un parcours très difficile, en 2 h 21 min 33 s. À Rome, Abebe Bikila maîtrise la course avec intelligence. Son entraîneur lui indique que ses principaux concurrents devraient être les Russes Sergueï Popov et Konstantin Vorobiev, le Marocain Rhadi ben Abdesselam, voire l'Argentin Osvaldo Suarez ; Bikila part donc prudemment, mais, après 5 kilomètres, il se détache en compagnie du Britannique Arthur Keily, du Belge Aurèle Vandendriessche et de Rhadi ben Abdesselam. Au dix-huitième kilomètre, Rhadi force l'allure ; seul Bikila peut le suivre. Les deux hommes mènent bon train et se marquent jusqu'à 5 kilomètres du but. Bikila, profitant d'une légère montée, décroche Rhadi ; il accélère encore l'allure à l'approche de l'obélisque de l'Axe et s'impose sous l'Arc de Constantin, à l'endroit même où vingt-cinq ans plus tôt Mussolini avait lancé par un long discours ses troupes à la conquête de l'Éthiopie : il s'impose en 2 h 15 min 16,2 s, battant le record olympique d'Emil Zatopek de près de 8 minutes. Rhadi ben Abdesselam, qui sans les décolonisations aurait porté les couleurs de la France, est deuxième (2 h 15 min 41,6 s).

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « JEUX OLYMPIQUES - L'Afrique et les Jeux », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jeux-olympiques-l-afrique-et-les-jeux/