JEUX OLYMPIQUESÉvolution du programme sportif

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les sports de démonstration

Les sports dits de démonstration constituent un autre volet, très facultatif, du programme olympique. Ceux-ci peuvent donner lieu à des compétitions organisées dans le cadre de telle ou telle édition des Jeux, mais les vainqueurs n'apparaissent pas dans le palmarès officiel. Les sports de démonstration ont deux vocations bien distinctes : il peut s'agir d'un sport enraciné dans la culture locale du pays hôte, lequel profite de l'occasion pour le faire connaître, ou d'une discipline « mise à l'essai » à l'initiative du C.I.O., qui ne donne pas lieu à des récompenses, mais a vocation à intégrer le programme officiel dans un futur proche.

Ces définitions ne concernent pas les Jeux de Paris en 1900. En effet, dans le dédale des manifestations organisées dans le cadre de l'Exposition universelle, le C.I.O. donnera un caractère officiel à certaines, mais, pour ne pas occulter totalement les autres, celles-ci seront classées dans les « sports de démonstration ».

Il ne s'agit pas ici de dresser la liste de tous ces sports de démonstration, mais plutôt d'illustrer par l'exemple cet essai de catégorisation. Ainsi, aux Jeux de Saint Louis (1904) est mise en place une démonstration de basket-ball, sport inventé en 1891 par le Canadien James Naismith pour le collège de la Young Men's Christian Association de Springfield (Massachusetts). En 1912, des combats de glíma (une lutte traditionnelle venue d'Islande) ont lieu à Stockholm. Le korfball (sorte de version flamande du basket-ball) est sport de démonstration aux Jeux d'Anvers (1920) puis d'Amsterdam (1928). Les Jeux de Paris, en 1924, sont l'occasion de valoriser des disciplines ancrées dans la culture sportive française : savate et canne de combat. Le football américain (Los Angeles, 1932) et le football australien (Melbourne, 1956) furent aussi sports de démonstration. Le pesäpallo (base-ball finlandais) se fait connaître en 1952 aux Jeux d'Helsinki. En 1964, à T̄okȳo, alors que le judo est officiellement inscrit aux Jeux, les spectateurs peuvent également assister à des démonstrations de plusieur [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages

Médias de l’article

Daniel Morelon et Pierre Trentin

Daniel Morelon et Pierre Trentin
Crédits : AFP

photographie

Shaun White

Shaun White
Crédits : Cameron Spencer/ Getty Images

photographie

Afficher les 2 médias de l'article


Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « JEUX OLYMPIQUES - Évolution du programme sportif », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 septembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/jeux-olympiques-evolution-du-programme-sportif/