JEUX OLYMPIQUESÉvolution du programme sportif

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

C'était du sport...

Pendant quelques années, l'établissement du programme des Jeux fut laissé au libre choix du comité d'organisation de l'événement. Rapidement, le C.I.O. décida que ledit programme devait recevoir son aval, mais il recala très rarement une discipline ou une épreuve spécifique proposée par les hôtes des Jeux. De ce fait, l'examen des palmarès permet de relever quelques pépites surannées. Le croquet et le cricket étaient donc des « sports olympiques » à Paris en 1900, tout comme la pelote basque. Mais plusieurs autres « sports » qui peuvent paraître désormais bien archaïques ou très confidentiels couronnèrent des champions olympiques. En 1904, à Saint Louis, la compétition de roque (une variante américaine du croquet) fut remportée par l'Américain Charles Jacobus. Un tournoi de crosse au champ (lacrosse), sorte de hockey issu des traditions amérindiennes, fut organisé aux Jeux de Saint Louis (1904) et de Londres (1908). En 1908, justement, le motonautisme, le jeu de paume, le jeu de racquets (discipline anglo-saxonne évoquant le tennis et le squash modernes) furent au programme. La lutte à la corde (tir à la corde), célèbre distraction enfantine mais aussi sport traditionnel des Highlands d'Écosse et du Pays basque, donna lieu à de rudes confrontations olympiques de 1900 à 1920. L'élitiste polo figura cinq fois au programme (1900, 1908, 1920, 1924, 1936).

autre :

 

Crédits :

Afficher

En outre, au sein de sports plus établis, quelques épreuves curieuses apparurent au gré des éditions. En athlétisme, l'Américain Ray Ewry, vedette de son temps, remporta huit médailles d'or dans les sauts sans élan, épreuves olympiques de 1900 à 1912. Le lancer de pierre (25,4 kg) couronna en 1904 le Canadien Étienne Desmarteaux et en 1920 l'Américain Patrick McDonald. En 1912, des concours de lancer du poids des deux mains, remporté par le célèbre Américain Ralph Rose, et de lancer du disque des deux mains prirent place aux Jeux de Stockholm. Le tandem n'est pas seulement un engin qui permet aux amoureux de flâner sur la même bicyclette : de 1908 à 1972, ce [...]

Daniel Morelon et Pierre Trentin

Photographie : Daniel Morelon et Pierre Trentin

Daniel Morelon et Pierre Trentin, ici en 1972, furent champions olympiques de tandem en 1968 à Mexico. Si cette épreuve peut sembler aujourd'hui anachronique, elle figura au programme olympique de 1908 à 1972, et les meilleurs «pistards» se distinguèrent sur cet engin. 

Crédits : AFP

Afficher

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages

Médias de l’article

Daniel Morelon et Pierre Trentin

Daniel Morelon et Pierre Trentin
Crédits : AFP

photographie

Shaun White

Shaun White
Crédits : Cameron Spencer/ Getty Images

photographie

Afficher les 2 médias de l'article


Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « JEUX OLYMPIQUES - Évolution du programme sportif », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 septembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/jeux-olympiques-evolution-du-programme-sportif/