HELSINKI JEUX OLYMPIQUES D'ÉTÉ DE (1952)

HELSINKI (JEUX OLYMPIQUES D') [1952] Chronologie

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 3 515 mots

En ce début d'après-midi pluvieux, quelque soixante-dix mille spectateurs assistent à la cérémonie d'ouverture au stade olympique. À l'issue du défilé des délégations, Juho Kusti Paasikivi, président de la République finlandaise, déclare les Jeux ouverts. Le relais de la flamme olympique a fait l'objet d'un cérémonial bon enfant et innovant. Après un parcours pédestre en Grèce, la flamme a été ach […] […] Lire la suite

HELSINKI (JEUX OLYMPIQUES D') [1952] Contexte, organisation, bilan

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 2 724 mots

Du 19 au 21 juin 1947, le C.I.O. tient sa quarantième session à Stockholm, la réunion étant consacrée à l'élection des villes d'accueil des Jeux de la XVe olympiade, en 1952. Un an plus tôt, en juin 1946, Londres avait été choisie, sans vote formel, pour organiser les Jeux de 1948. Cette fois, dix villes, dont cinq métropoles des États-Unis, sont candidates. Dès le second to […] […] Lire la suite

GUERRE FROIDE (notions de base)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 3 554 mots

Dans le chapitre « Le sport, un enjeu de la guerre froide »  : […] Moyen d’expression de la fierté nationale, le sport est un enjeu important dans la course au prestige engagée par les deux Grands. Cette rivalité se traduit essentiellement par l’affrontement entre des figures sportives emblématiques de chaque camp. Elle existe dans un sport aussi populaire que le football, comme lors de la Coupe du monde de 1954, avec la finale entre la République fédérale d’Alle […] […] Lire la suite

JEUX OLYMPIQUES Les Jeux et la guerre froide

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 3 932 mots

Dans le chapitre « 1952 : les premiers Jeux de la guerre froide »  : […] Après trente ans d'isolationnisme sportif, l'U.R.S.S. participe pour la première fois aux jeux Olympiques en 1952 à Helsinki. Le Comité olympique soviétique a vu le jour le 21 avril 1951 et Staline, convaincu que les sportifs soviétiques sont désormais aptes à rivaliser avec les meilleurs, a donné son feu vert pour qu'une délégation de l'U.R.S.S. prenne part aux Jeux. Faut-il voir là un signe de […] […] Lire la suite

JEUX OLYMPIQUES Le village olympique

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 1 828 mots

Le village olympique fait désormais partie intégrante du paysage des Jeux, dont il constitue un élément important. En effet, les médias s'intéressent parfois autant à l'intelligence de la conception et à la qualité de l'architecture de celui-ci qu'à la perfection des installations sportives. En outre, pour respecter le cahier des charges du C.I.O., chaque ville candidate à l'organisation des Jeux […] […] Lire la suite


Affichage 

Bob Mathias

photographie :  Bob Mathias

Bob Mathias (États-Unis), déjà vainqueur du décathlon des Jeux de Londres en 1948, remporte de nouveau l'épreuve en 1952 à Helsinki.  

Crédits : Bettmann Archives/ Getty Images

Afficher

Emil Zatopek et Alain Mimoun

photographie :  Emil Zatopek et Alain Mimoun

Le Tchécoslovaque Emil Zatopek (1922-2000), vainqueur du 5 000 mètres lors des jeux Olympiques d'Helsinki, en 1952, est félicité par le Français Alain Mimoun, arrivé deuxième.  

Crédits : Keystone-France/ Gamma-Keystone/ Getty Images

Afficher

Jean Boiteux

photographie :  Jean Boiteux

Jean Boiteux vient de remporter le 400 mètres aux Jeux d'Helsinki, en 1952, devenant le premier Français champion olympique de natation. Fou de bonheur, son père a plongé tout habillé dans le bassin pour le féliciter - une image qui a fait le tour du monde.  

Crédits : Sport Archives/ D.R.

Afficher

 Bob Mathias

Bob Mathias
Crédits : Bettmann Archives/ Getty Images

photographie

 Emil Zatopek et Alain Mimoun

Emil Zatopek et Alain Mimoun
Crédits : Keystone-France/ Gamma-Keystone/ Getty Images

photographie

 Jean Boiteux

Jean Boiteux
Crédits : Sport Archives/ D.R.

photographie