JEUX DE CARTES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'évolution de la pratique des jeux

Ce qui caractérise le mieux l'évolution des jeux de cartes, ce sont peut-être les changements typologiques. Il est intéressant, en effet, de se demander quel type de jeu affectionnent les joueurs à une époque donnée. Or, dans la mesure où l'on identifie correctement tous les jeux cités aux époques anciennes et compte tenu de sources nécessairement fragmentaires, il est curieux de constater que, jusque vers 1600, l'énorme majorité des jeux de cartes cités ou décrits font partie de la famille des jeux de pari. Glic, flux, prime en France, Poch, Flüss, Rumpfen dans les pays de langue allemande, flusso, primiera, bassetta en Italie, en sont des exemples.

Les premières années du xviie siècle marquent, semble-t-il, une rupture : un mouvement s'amorce qui voit apparaître les premières règles imprimées, en France d'abord (1631), en Angleterre et en Allemagne ensuite, avant la fin du siècle en Italie. Cette floraison d'écrits techniques s'accompagne de l'apparition d'un grand nombre de jeux nouveaux : le piquet, le reversis, l'hombre, le whist prennent leur essor à ce moment. Tous sont des jeux de levées, impliquant plus de stratégie et de réflexion que les jeux de pari. Un autre élément important est la découverte du calcul des probabilités que Pascal met au point vers 1650. Très rapidement se multiplient les études savantes sur l'application aux jeux de cartes de la méthode qui permet enfin de comprendre le hasard. Dès le siècle suivant, les joueurs les plus conscients assimilent et utilisent le calcul des probabilités.

Mais une autre rupture se manifeste autour de 1800. Elle consacre en quelque sorte l'épuisement des jeux les plus aléatoires, d'une façon de jouer propre à l'ancienne société : la bassette, venue d'Italie, et son successeur le pharaon (ou faro) propagé dans les cours d'Europe, le lansquenet, le brelan et la bouillotte vivent leurs derniers jours. Le whist, le boston et les nombreux dérivés de l'hombre ont atteint dans l'Europe entière une grande notoriété. Ils sont tous trois des jeux de levées pour les levées. Dès le tou [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages


Écrit par :

  • : licencié ès lettres, ingénieur du Conservatoire national des arts et métiers, historien du jeu

Classification


Autres références

«  JEUX DE CARTES  » est également traité dans :

BACCARA ou BACCARAT

  • Écrit par 
  • Thierry DEPAULIS
  •  • 887 mots

Le baccara – ou baccarat – est un jeu de cartes du type pari sur la constitution d'un nombre (ici, neuf), qui se joue essentiellement dans les casinos. Ses origines ne paraissent guère remonter au-delà du xix e  siècle. Il existe trois variétés de baccara : le jeu classique à un seul tableau, dit chemin de fer ; le jeu à deux tableaux, dit baccara en banque ; la version américaine, dite punto-banc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/baccara-baccarat/#i_85762

BELOTE

  • Écrit par 
  • Thierry DEPAULIS
  •  • 1 050 mots

La belote est aujourd'hui le jeu de cartes le plus populaire en France. C'est un jeu de levées avec atout pour les points, c'est-à-dire que certaines cartes – les figures, les as et les dix – ont des valeurs spécifiques, auxquelles s'ajoutent celles des combinaisons (séquences, carrés, « belote »). C'est ainsi que l'as vaut 11 points, le dix, 10 points, le roi, 4, la dame, 3, le valet, 2. On utili […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/belote/#i_85762

BLACKJACK

  • Écrit par 
  • Thierry DEPAULIS
  •  • 698 mots

Le blackjack est un jeu de cartes assez simple, aujourd'hui essentiellement joué dans les casinos. Il oppose des joueurs ou « pontes » à un banquier-croupier qui distribue les cartes. Celles-ci sont pourvues de valeurs en points : les figures comptent pour 10, les as pour 11 ou 1 (au choix du joueur), les autres cartes ont leur valeur faciale. Il s'agit, avec deux cartes ou plus, d'obtenir un tota […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/blackjack/#i_85762

BRIDGE

  • Écrit par 
  • Thierry DEPAULIS
  •  • 1 970 mots
  •  • 1 média

Le bridge, ou plus exactement bridge contrat, peut être considéré comme le roi des jeux de cartes. Non parce qu'il serait réservé à une élite sociale ou parce qu'il serait le meilleur des jeux de cartes, mais parce qu'il est assurément le seul qui bénéficie d'une règle parfaitement codifiée et acceptée dans le monde entier. Ce statut lui vaut de rivaliser avec les échecs dans le domaine des sports […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bridge/#i_85762

CARTE À JOUER MUSÉE FRANÇAIS DE LA

  • Écrit par 
  • Thierry DEPAULIS
  •  • 1 122 mots

Dans le chapitre « Legs et acquisitions »  : […] C'est à Louis Chardonneret (1849-1935), archiviste au Monde illustré , que la ville d'Issy-les-Moulineaux doit la collection initiale et fondatrice, léguée en 1930. Plus de quatre cents ensembles (jeux, planches, enveloppes et documents divers), des livres, des manuscrits forment un fonds représentatif des curiosités de ce collectionneur. Parmi eux, un trésor : le plus ancien témoin du type de fi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/musee-francais-de-la-carte-a-jouer/#i_85762

MAHJONG

  • Écrit par 
  • Thierry DEPAULIS
  •  • 893 mots

Très apprécié de nos jours en Chine, où il fut longtemps tenu en suspicion, ainsi qu'au Japon, le mahjong a connu en Occident une mode qui a culminé entre les deux dernières guerres. Il connaît un regain d'intérêt que ses qualités propres justifient pleinement. Le gouvernement chinois tente même d'en codifier les règles afin d'en contrôler la pratique et de le hisser au niveau des grands jeux de r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mahjong/#i_85762

MANILLE, jeu de cartes

  • Écrit par 
  • Thierry DEPAULIS
  •  • 725 mots

Immortalisée par la célèbre partie de cartes du Marius de Pagnol (1929), la manille est un jeu d'origine ibérique resté populaire dans de nombreuses régions de France, particulièrement dans le Nord et dans le grand Sud-Ouest. Dans sa version simple, la manille se joue à quatre, deux contre deux. On y utilise un jeu de 32 cartes, où les cartes suivent l'ordre décroissant dix, as, roi, dame, valet, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/manille-jeu-de-cartes/#i_85762

MILLE BORNES

  • Écrit par 
  • Thierry DEPAULIS
  •  • 528 mots

Le Mille Bornes est un jeu de cartes doublement original : il est un des premiers jeux commerciaux qui utilisent des cartes spéciales et son mécanisme sort des règles habituelles. Inventé en 1954 par Arthur Dujardin, dit Edmond Dujardin, un imprimeur de codes de la route installé à Arcachon (Gironde), le Mille Bornes a rencontré un succès immédiat et durable. Après un léger déclin dans les années […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mille-bornes/#i_85762

NAIN JAUNE

  • Écrit par 
  • Thierry DEPAULIS
  •  • 593 mots

Parmi les jeux de cartes, le nain jaune représente le principe de l'élimination directe où le joueur qui s'est le premier débarrassé de ses cartes gagne. Un mécanisme très simple, où la couleur est indifférente, un nombre quelconque de joueurs (entre trois et huit), un amusant tableau de mises pour la décoration, quelques hasards spectaculaires font du nain jaune un jeu très apprécié des enfants, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nain-jaune/#i_85762

PATIENCES & RÉUSSITES

  • Écrit par 
  • Thierry DEPAULIS
  •  • 761 mots

Les patiences sont-elles des jeux de cartes ? Nombre d'auteurs préfèrent les traiter à part. Pourtant, leur caractère ludique, même s'il est solitaire et parfois teinté d'introspection, est indéniable. Patience ou réussite ? Il semble que les deux termes soient parfaitement synonymes en français, même si le premier est un peu plus ancien et le second plus proche de la cartomancie. S'il n'y a guèr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/patiences-et-reussites/#i_85762

POKER

  • Écrit par 
  • Thierry DEPAULIS
  •  • 1 031 mots

Dans la grande famille des jeux de cartes, le poker apparaît comme un jeu simple et raffiné, exploitant au mieux la combinatoire des couleurs et des valeurs et y ajoutant un élément d'incertitude supplémentaire, le bluff (littéralement l'acte de se vanter). Le pari est le principal moteur du poker : on le décrira donc comme un jeu de pari sur la force d'une combinaison. C'est en jouant au poker q […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/poker/#i_85762

RAMI, jeu de cartes

  • Écrit par 
  • Thierry DEPAULIS
  •  • 672 mots

Le rami – ou plutôt les ramis, tant les variétés en sont nombreuses – est un jeu de cartes à la popularité immense quoique discrète, d'introduction assez récente en Europe. Reposant sur le mécanisme de la combinaison alimentée par une « pioche », le rami permet à plusieurs joueurs, à partir d'une donne initiale, de constituer des assemblages par couleur et par valeur. Le premier qui a su employer […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rami-jeu-de-cartes/#i_85762

TAROT

  • Écrit par 
  • Thierry DEPAULIS
  •  • 3 195 mots

Le tarot n'est pas un jeu de cartes comme les autres. D'abord parce qu'il se distingue par un grand nombre de cartes – jusqu'à 97 dans la variante florentine – ensuite parce que son histoire a prêté à des interprétations légendaires qui, pour être sans fondements, n'en sont pas moins fort répandues. On a longtemps cru que le tarot était le plus ancien des jeux de cartes et que nos jeux ordinaires […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tarot/#i_85762

Voir aussi

Pour citer l’article

Thierry DEPAULIS, « JEUX DE CARTES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jeux-de-cartes/