JEUX ANTIQUES

APOLLON, religion romaine

  • Écrit par 
  • Catherine SALLES
  •  • 1 048 mots

Dieu hellénique, Apollon fit son entrée dans la religion romaine comme médecin (fonction attribuée par les Grecs à Apollon Paian) : lors d'une épidémie en ~ 433, les Romains vouent à Apollon Medicus, « pour la santé du peuple », un temple construit aux prés Flaminiens, en bordure du champ de Mars, et dédié en ~ 431 par le consul Cneius Julius (l'emplacement du temple, appelé Apollinar, était déjà […] Lire la suite

ATHÉNA

  • Écrit par 
  • Marcel DETIENNE
  •  • 727 mots
  •  • 2 médias

Le mythe de la naissance d'Athéna fait partie du récit de la conquête de la souveraineté par Zeus : après avoir épousé en premières noces la déesse Métis, maître en toutes sagesses et en tous savoirs, le fils de Kronos l'engloutit afin de posséder en lui toute l'intelligence du monde. Mais l'épouse avalée était grosse d'une fille recouverte d'armes éclatantes, qui jaillit de la tête de Zeus, sous […] Lire la suite

GLADIATEURS

  • Écrit par 
  • Jean-Claude DUMONT
  •  • 1 019 mots
  •  • 2 médias

Les gladiateurs (en latin gladiatores , de gladius , glaive) sont des hommes donnés en spectacle dans des combats à mort. L'usage vient sûrement d'Étrurie où, sur des fresques tombales, Phersu, démon masqué de la mort ( ?), se livre à des jeux préfigurant ceux des gladiateurs romains ; des couples de combattants armés sont représentés sur des urnes funéraires : les combattants sacrifiés ont-ils p […] Lire la suite

GRÈCE ANTIQUE (Civilisation) - La religion grecque

  • Écrit par 
  • André-Jean FESTUGIÈRE, 
  • Pierre LÉVÊQUE
  •  • 20 051 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les formes cultuelles »  : […] La première moitié du millénaire voit le développement de formes cultuelles qui resteront caractéristiques de l'hellénisme : mystères, concours athlétiques ou hippiques, oracles, drames. Souvent héritées du passé, elles ne sont pas toujours adaptées aux structures nouvelles, notamment à la polis  : ainsi les mystères conduisent à un salut personnel ; Delphes et Olympie sont panhelléniques, donc in […] Lire la suite

GYMNOPÉDIE

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 137 mots

Peu d'auditeurs des Gymnopédies (1888) d'Erik Satie connaissent l'origine de ce mot grec. À Sparte, lors du passage de l'enfance à l'adolescence, les rites d'initiation du futur citoyen se terminaient par les gymnopédies. Les garçons subissaient une longue station debout, exposés nus en plein soleil, parmi les chœurs de danse. Ces fêtes célébrées en l'honneur d'Apollon auraient été organisées pou […] Lire la suite

HOCKEY SUR GAZON

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 903 mots

Sport de plein air opposant deux équipes de onze joueurs qui utilisent une crosse pour frapper une petite balle dure et tenter d'inscrire des buts. Le hockey est le plus ancien des jeux de balle et de crosse. Arabes, Grecs, Perses et Romains s'adonnaient à diverses formes de ce jeu, dont on trouve également trace chez les Aztèques. Au Moyen Âge, le hocquet se joue en France. En Écosse, on pratiq […] Lire la suite

JEUX OLYMPIQUES, Grèce antique

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 8 360 mots
  •  • 9 médias

Aucune analyse des jeux Olympiques rénovés par Pierre de Coubertin ne peut faire l'impasse d'une réflexion sur les Jeux de l'Antiquité grecque, dans lesquels les Jeux modernes trouvent la raison de leur renaissance et la source pérenne de leur vitalité : les points communs entre ces deux manifestations grandioses vont bien au-delà de la simple synonymie. Les Jeux antiques sont nés d'une volonté po […] Lire la suite

NÉMÉENS JEUX

  • Écrit par 
  • Louise LAMBRICHS
  •  • 186 mots

Célébrés tous les deux ans, en juillet, les mêmes années que les jeux Isthmiques, les jeux antiques de Némée, en Argolide, consistaient en des concours athlétiques et musicaux en l'honneur de Zeus. On en rattachait l'institution à des événements illustrant le destin de figures légendaires, telles que Héraclès, victorieux du lion Némée, Adraste, roi d'Argos et conquérant de Sicyone, Opheltès, fils […] Lire la suite

OLYMPIE

  • Écrit par 
  • Jean DELORME
  •  • 1 544 mots
  •  • 5 médias

De nos jours célèbre avant tout pour les compétitions sportives qui s'y déroulaient, Olympie était d'abord, pour les Anciens, un sanctuaire : les Jeux n'étaient qu'un des aspects du culte de Zeus « père et maître des dieux », mais celui, il est vrai, qui lui valut sa réputation universelle, attirant une foule considérable. Des offrandes innombrables et diverses étaient dues à la piété des fidèle […] Lire la suite

OLYMPIQUES, Pindare - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jean-François PÉPIN
  •  • 833 mots

Dans le chapitre « Odes triomphales »  : […] Les quarante-six chants de victoire des Épinicies consacrent les athlètes vainqueurs des jeux Olympiques, qui avaient lieu tous les quatre ans à Olympie, ville célèbre pour son temple de Jupiter. Les jeux Pythiques se célébraient tous les neuf ans, puis tous les quatre ans, en mémoire de la victoire d'Apollon sur le serpent Pythô ; les Néméennes rappelaient celle d'Hercule sur le lion de Némée ; […] Lire la suite

PÉLOPS

  • Écrit par 
  • Robert DAVREU
  •  • 168 mots

Fils de Tantale et d'Euryanassa, Pélops est originaire d'Asie Mineure (Phrygie ou Lydie), d'où il émigre en Grèce. Dans sa jeunesse, son père l'avait servi, en guise de mets, aux dieux de l'Olympe, pour éprouver leur clairvoyance. Mais aucun ne s'y était trompé, à l'exception de Déméter (ou d'Arès) qui lui avait mangé l'épaule : d'où celle d'ivoire qui la remplaça lorsque Pélops fut ressuscité. Ai […] Lire la suite

PLUTON, religion romaine

  • Écrit par 
  • Catherine SALLES
  •  • 290 mots

Un des surnoms d'Hadès, dieu grec des Enfers, Pluton (ou « le riche ») trouve son équivalent dans le dieu latin Dis Pater ( dives , « riche »). Il fut introduit officiellement à Rome par les Livres sibyllins en ~ 249, lors des difficultés de la première guerre punique : on prescrivit de lui dédier ainsi qu'à son épouse Proserpine (prononciation étrusque de Perséphone ?) les ludi Tarentini , célébr […] Lire la suite

POSÉIDON

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 394 mots
  •  • 1 média

Dans la mythologie grecque, Poséidon était le dieu de la mer et des eaux de manière générale ; il ne doit pas être confondu avec Pontos, la personnification de la mer et la plus ancienne divinité grecque des eaux. Le nom de Poséidon signifie soit « époux de la terre », soit « seigneur de la terre ». Selon la tradition, il est le fils de Kronos, dieu suprême de la deuxième génération des dieux, et […] Lire la suite

PREMIERS JEUX OLYMPIQUES

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 196 mots

Les modernes appellent jeux Olympiques les concours sportifs qui se déroulaient tous les quatre ans en l'honneur de Zeus dans son sanctuaire d'Olympie. Fondé selon la légende par Héraclès, ce concours ne consista d'abord qu'en une course d'un stade (192 m), mais les épreuves ne cessèrent de se diversifier et l'on distingua bientôt entre athlètes juniors et seniors. Une victoire à Olympie assurait […] Lire la suite

PYTHON, mythologie

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 94 mots

Énorme serpent, fils de la Terre, qu'Apollon tua à Delphes, soit parce qu'il voulait l'empêcher de fonder son sanctuaire, ayant lui-même coutume de rendre des oracles, soit parce qu'il avait persécuté sa mère, Léto, pendant sa grossesse. Pour célébrer sa victoire sur le monstre, Apollon institua les jeux Pythiques, qui se tenaient à Delphes à l'époque historique (Pytho est l'ancien nom de Delphes) […] Lire la suite

ROME ET EMPIRE ROMAIN - La religion romaine

  • Écrit par 
  • Pierre GRIMAL
  •  • 7 018 mots

Dans le chapitre « Les jeux »  : […] Les jeux sont des fêtes où le peuple se rassemble, sous le regard, et avec la présence matérielle de ses dieux, dont les statues sont amenées en procession jusqu'au lieu du spectacle. Ils ont pour but de « plaire » aux divinités, de les « mettre de bonne humeur ». Les plus anciens semblent avoir été les Grands Jeux, ou jeux romains, à la mi-septembre. Aux ides de novembre, les jeux plébéiens leur […] Lire la suite

SANCTUAIRE, Grèce hellénistique et Rome antique

  • Écrit par 
  • Pierre GROS, 
  • John SCHEID
  •  • 8 290 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Attributions rituelles des lieux sacrés »  : […] À côté des impératifs formels et esthétiques, ce sont des intentions rituelles et proprement religieuses qui déterminent la configuration et l'articulation des divers espaces d'un lieu sacré. Un sanctuaire comprend des aménagements spécifiques en vue des rituels, et des parties dont l'agencement paraît obéir à une intention religieuse plus large. Pour détecter les indices d'une finalité rituelle, […] Lire la suite

SPORT (Histoire et société) - Histoire

  • Écrit par 
  • Robert PARIENTÉ
  •  • 12 536 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Exercices guerriers et jeux sportifs »  : […] Le mouvement est naturel à l'homme comme le repos. Très tôt, l'activité physique fit partie de ses préoccupations quotidiennes. Cette animation du corps relevait d'abord de ce que l'on est convenu d'appeler, depuis Darwin, la « lutte pour la vie ». Ainsi l'exercice physique ne fut pas, dans les premiers temps, le « sport » ; le chasseur, qui tuait pour se nourrir, ne songeait évidemment pas à la c […] Lire la suite

SPORT (Disciplines) - L'athlétisme

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 10 647 mots
  •  • 30 médias

Dans le chapitre « L'Antiquité »  : […] Des bas-reliefs égyptiens datés de 3500 avant J.-C. montrent des scènes de courses ; le site de Cnossos a révélé que le sport était pratiqué en Crète dès le xv e  siècle avant J.-C. ; mais le véritable acte de naissance de l'athlétisme se situe en 776 avant J.-C., à Olympie. Une seule épreuve au programme de ces premiers jeux Olympiques connus : le dromos ou stadion (stade), course de 192,27 m ( […] Lire la suite


Affichage 

Les jeux romains

Les jeux romains

vidéo

Les Romains ont repris des Étrusques et des Campaniens les combats de gladiateurs, jeux funéraires sacrés qui avaient remplacé les sacrifices humains Introduits à Rome en 264 avant J-C, les jeux se déroulent à partir du Ier siècle dans un édifice spécial, l'amphithéâtre, double... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Temple d'Apollon, Corinthe

Temple d'Apollon, Corinthe

photographie

Les jeux Isthmiques se déroulaient près de Corinthe, à partir de 589 avant J-C Ici, le temple d'Apollon 

Crédits : M. Avory/ Shutterstock

Afficher

Théâtre de Delphes

Théâtre de Delphes

photographie

Les jeux Pythiques, connus à Delphes à partir de 582 avant J-C, étaient à leurs débuts essentiellement artistiques Les manifestations artistiques en l’honneur d’Apollon (concours de cithare, de flûte, de dithyrambe et de drame) se déroulaient dans ce théâtre à l’acoustique... 

Crédits : E. Cristea/ Shutterstock

Afficher

Vestiges d'Olympie

Vestiges d'Olympie

photographie

Voûte d'accès au stade depuis le sanctuaire d'Olympie Une fois cette voûte franchie, les spectateurs prenaient place sur un talus en pente douce et, depuis ce remblai formant amphithéâtre, ils découvraient une arène de 212,54 mètres de longueur pour 30 mètres de largeur Sur la piste longue... 

Crédits : P. Karapanagiotis/ Shutterstock

Afficher

Les jeux romains

Les jeux romains
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Temple d'Apollon, Corinthe

Temple d'Apollon, Corinthe
Crédits : M. Avory/ Shutterstock

photographie

Théâtre de Delphes

Théâtre de Delphes
Crédits : E. Cristea/ Shutterstock

photographie

Vestiges d'Olympie

Vestiges d'Olympie
Crédits : P. Karapanagiotis/ Shutterstock

photographie