JÉSUS ou JÉSUS-CHRIST

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le problème historique

Les sources

Devant l'indigence et le caractère incertain des documents païens ou juifs concernant Jésus, notre seule source est constituée par les quatre Évangiles. Encore ne sont-ils pas unanimes. Ils sont une prédication, une annonce de la foi, et chaque Évangile, par la manière dont il rapporte tel fait ou telle parole, par le cadre dans lequel il les insère, peut lui donner un sens et une interprétation différents. La comparaison des trois premiers Évangiles, dits synoptiques, est instructive à cet égard, pour les péricopes qu'ils ont en commun. Quant au quatrième Évangile, dit selon Jean, il représente une construction théologique élaborée dans laquelle il est difficile de distinguer ce qui pourrait être parole de Jésus et ce qui est commentaire du rédacteur. Cet Évangile a pourtant conservé des faits dignes de foi, notamment lorsqu'il rectifie les données des Évangiles de Matthieu, Marc et Luc. Au reste, tous les Évangiles sont tributaires de la tradition orale qui a véhiculé jusqu'à eux la matière qu'ils utilisent. Nulle part ils ne livrent des faits bruts. Un récit évangélique n'est pas une tentative de biographie et, lorsqu'il rapporte une parole, il cherche à transmettre un enseignement et non la littéralité des paroles du Maître. Mais la critique ne reste pas dépourvue. Une meilleure connaissance de l'araméen, langue maternelle de Jésus, l'étude de l'histoire des formes littéraires prises par la tradition, celle de l'histoire de la rédaction offrent à l'historien un certain nombre de points d'ancrage solides, en particulier pour reconstituer ce qu'a pu être l'enseignement de Jésus, non dans sa forme exacte mais du moins dans l'essentiel de ses affirmations. Pour ce qui concerne les événements précis de la vie de Jésus, il faut se montrer beaucoup plus circonspect. Nul n'oserait plus, de nos jours, écrire une vie de Jésus comme celles qui virent le jour au xixe siècle. L'imagination suppléait alors au silence des [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 32 pages



Médias de l’article

Adoration des Mages, P. P. Rubens

Adoration des Mages, P. P. Rubens
Crédits : Musée des Beaux-Arts, Lyon

photographie

-200 à 200 apr. J.-C. La loi romaine

-200 à 200 apr. J.-C. La loi romaine
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Christ guérisseur, Bible latine

Christ guérisseur, Bible latine
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Christ en Soleil de justice

Christ en Soleil de justice
Crédits : British Library/ AKG

photographie

Afficher les 22 médias de l'article





Écrit par :

  • : théologien, docteur en théologie, doyen de la faculté de théologie de l'Institut catholique de Paris
  • : directeur d'études à l'École pratique des hautes études (Ve section, sciences religieuses)
  • : agrégé de l'université, docteur ès lettres, directeur de recherche émérite au C.N.R.S.

Classification


Autres références

«  JÉSUS ou JÉSUS-CHRIST  » est également traité dans :

PRÉDICATION ET PROCÈS DE JÉSUS

  • Écrit par 
  • Jean-Urbain COMBY
  •  • 206 mots
  •  • 1 média

Les Évangiles de l'enfance (Matthieu et Luc) situant la naissance de Jésus au temps du roi Hérode, mort en 4 avant notre ère, conduisent à placer cette naissance en 7 ou 5 avant le comput chrétien officiel. L'Évangile de Luc (III, 1) date la prédication de Jean-Baptiste de la quinzième année de Tibère (27-28 de notre è […] Lire la suite

JÉSUS FRÈRES DE

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 357 mots

Dans le Nouveau Testament, on parle à plusieurs reprises des frères (ou des frères et sœurs) de Jésus : dans Jean, ii , 12, et Actes, i , 14, on les trouve en compagnie de Marie, sa mère, et même de ses disciples ; dans I Corinthiens, ix , 5, ils sont à côté des Apôtres. Quatre frères sont explicitement nommés : Jacques, Joseph, Simon et Jude (Marc, vi , 3) ; les sœurs ne sont jamais présentées no […] Lire la suite

ASCENSION DE JÉSUS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 878 mots

Ultime apparition de Jésus relatée par les Actes des Apôtres ( i , 9-11), l'Ascension désigne le moment où le Christ est « enlevé » au ciel le quarantième jour après sa résurrection. Les Actes rapportent que ce même jour, en présence des apôtres réunis sur le mont des Oliviers, Jésus s'éleva vers le ciel et disparut entouré d'une « nuée », expression biblique fréquente qui symbolise la présence de […] Lire la suite

PRÉSENTATION DE JÉSUS AU TEMPLE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 362 mots
  •  • 1 média

Fête chrétienne, la Présentation de Jésus au Temple est célébrée le 2 février, jour de la Chandeleur. En cette occasion, l'Église orthodoxe célèbre d'abord le Christ plutôt que la Vierge Marie, au contraire de l'Église catholique, jusqu'à sa réforme du calendrier romain entrée en vigueur en 1969. Appelée Purification de la Sainte Vierge Marie par l'Église romaine, cette fête a donc été renommée P […] Lire la suite

ÉVANGILES

  • Écrit par 
  • Xavier LÉON-DUFOUR
  •  • 8 254 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Auteurs et dates »  : […] Ces quatre petits livres sont attribués à quatre auteurs, Matthieu, Marc, Luc et Jean, conformément à la tradition ancienne qui (sauf pour Luc dont le premier témoin est un texte liturgique, le Canon de Muratori, datant de 170 environ), remonte à Papias de Hiérapolis (début du ii e  siècle). Bien qu'ils soient souvent tentés de négliger inconsidérément l'apport de la tradition ecclésiale, les crit […] Lire la suite

BIBLE - Bible et archéologie

  • Écrit par 
  • Pierre BORDREUIL, 
  • Arnaud SÉRANDOUR
  •  • 7 876 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les ossuaires »  : […] La publication en 2002 par André Lemaire d'un article intitulé « Burial Box of James the Brother of Jesus. Earliest Archaeological Evidence of Jesus Found in Jerusalem » dans la revue controversée Biblical Archaeological Review , déjà citée comme principal promoteur du « scandale des manuscrits de la mer Morte », a fait sensation. L'auteur (qui a par ailleurs écrit plusieurs articles pour l' Encyc […] Lire la suite

ECCLÉSIOLOGIE

  • Écrit par 
  • Bernard DUPUY
  •  • 5 742 mots

Dans le chapitre « La fondation de l'Église »  : […] Aussi les exégètes admettent-ils généralement aujourd'hui que la constitution de la communauté primitive remonte à la personne et à l'activité de Jésus. Pour certains, il est vrai (ainsi W. G. Kümmel, R. Bultmann), ce n'est pas la personne de Jésus, mais l'action divine en lui qui est à l'origine historique de l'Église : Jésus lui-même n'aurait pas procédé à son institution ; il n'aurait fait que […] Lire la suite

PAUL saint (entre 5 et 15-67)

  • Écrit par 
  • Pierre BONNARD
  •  • 6 985 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'essence de la prédication paulinienne : la justification gratuite »  : […] Cependant, dans cette mobilité foisonnante, on aperçoit, plus ou moins accentué, le sujet constant de la prédication paulinienne. Dire qu'il y est toujours question de Jésus-Christ serait trop facile. Toutes les Églises avec lesquelles l'apôtre a croisé le fer portaient et invoquaient le nom du Christ, comme le montrent les adresses des épîtres. Mais ce n'était pas là pour Paul une garantie de leu […] Lire la suite

DIEU - L'affirmation de Dieu

  • Écrit par 
  • Claude GEFFRÉ
  •  • 7 959 mots

Dans le chapitre « Continuité et nouveauté de la révélation de Dieu »  : […] Il serait faux d'opposer le Dieu-Père de Jésus-Christ au Dieu de l'Ancien Testament, mais il ne faut pas non plus sous-estimer l'originalité du visage de Dieu dans le Nouveau Testament. La révélation sur Dieu est inséparable d'une découverte de la vérité du rapport religieux entre l'homme et Dieu. Au terme de l'histoire du salut, dans l' événement Jésus-Christ , dans son mystère de mort et de résu […] Lire la suite

TRINITÉ

  • Écrit par 
  • Hervé SAVON
  •  • 3 116 mots

Être chrétien, c'est croire au salut apporté par Jésus-Christ. Cet acte de foi s'est d'abord exprimé par des formules simples, comme « Jésus est le Christ » ou « Jésus est le Seigneur ». Un seul nom est alors cité, mais, si l'on développe la formule, on s'aperçoit que sa structure est trinitaire : le croyant sait que le salut, apporté par Jésus, vient de Dieu, et que cette œuvre de sanctification […] Lire la suite

BULTMANN RUDOLF (1884-1976)

  • Écrit par 
  • André MALET
  •  • 2 306 mots

Dans le chapitre « L'historien et le théologien »  : […] Il faut distinguer en Bultmann l'historien et le théologien. Bultmann est sans doute l'exégète moderne le plus éminent du Nouveau Testament ; il est en tout cas le plus radical. Son originalité n'est pas d'avoir formulé la règle d'or de tous les historiens : « l'absence de tout préjugé quant aux résultats de la recherche », mais de l'avoir appliquée, avec une honnêteté que Karl Jaspers a pu quali […] Lire la suite

SACRÉ-CŒUR DÉVOTION AU

  • Écrit par 
  • Charles BERTHELOT DU CHESNAY
  •  • 981 mots
  •  • 1 média

Depuis une centaine d'années, dans les pays catholiques, un cœur couronné d'épines, c'est un sacré-cœur ; une statue ou un tableau qui représente Jésus-Christ avec une poitrine rayonnante ou un cœur à la main, c'est encore un sacré-cœur ou une image du Sacré-Cœur. Si l'on affirme que la dévotion au Sacré-Cœur est en honneur dans l'Église catholique, il arrive que des esprits, même religieux, en so […] Lire la suite

MARIE

  • Écrit par 
  • Hébert ROUX
  •  • 3 033 mots

Marie, la mère de Jésus de Nazareth, n'est mentionnée que de façon très discrète et épisodique dans l'ensemble de la littérature néo-testamentaire. En revanche, en tant que personne faisant l'objet de culte et de vénération, elle occupe progressivement une place singulière et éminente dans la foi et la spiritualité chrétiennes, tant orientale qu'occidentale. On a pu dire que « la place de Marie e […] Lire la suite

PALESTINE

  • Écrit par 
  • Ernest-Marie LAPERROUSAZ, 
  • Robert MANTRAN
  • , Universalis
  •  • 31 607 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les deux derniers siècles de la Jérusalem juive : de la prise de la ville par Pompée (63 av. J.-C.) à la fin de la « Guerre d'Hadrien » (135 apr. J.-C.) »  : […] Après la prise de Jérusalem par Pompée, la royauté n'est conférée à aucun des prétendants juifs ; nommé seulement grand prêtre et ethnarque, Hyrcan II (63-40) doit payer tribut aux Romains, et se soumettre au contrôle du gouverneur romain de Syrie ; en outre, les villes de la côte, celles du nord de la Transjordanie, et plusieurs autres cités, comme Samarie, lui sont enlevées. Quant à Aristobule, […] Lire la suite

CÉLIBAT RELIGIEUX

  • Écrit par 
  • André BAREAU, 
  • Jacques POHIER
  •  • 7 030 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Sacerdoce et laïcat »  : […] Des différences aussi notables d'accent sont également perceptibles à propos d'éléments de la foi chrétienne qui commandent plus précisément le problème du célibat des prêtres, en particulier, à propos de la conception que l'on se fait du sacerdoce et de son rôle dans l'Église. Le christianisme n'est pas la seule religion à connaître l'institution du sacerdoce, mais il est la seule à la présenter […] Lire la suite

PATRISTIQUE

  • Écrit par 
  • Pierre HADOT
  •  • 8 815 mots

Dans le chapitre « Judaïsme et christianisme »  : […] Après le rejet par Israël de la communauté chrétienne primitive, considérée comme hérétique, et à la suite de mouvements très complexes, l'Église s'est séparée définitivement du judaïsme après 70. Comment devait-elle concevoir son rapport avec la tradition juive, à laquelle Jésus, son fondateur, appartenait ? Devait-elle aller jusqu'à la rupture radicale avec tout le passé ? Le christianisme appa […] Lire la suite

STRAUSS DAVID FRIEDRICH (1808-1874)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis KLEIN
  •  • 1 237 mots

Dans le chapitre « La théologie de Strauss »  : […] La Vie de Jésus fit scandale parce que ni les théologiens déistes, qui soulignaient le côté surnaturel des miracles évangéliques, ni les rationalistes, qui essayaient d'expliquer ceux-ci d'une manière rationnelle, ne mettaient en doute l'historicité des récits bibliques. Strauss les choqua les uns et les autres en soutenant que les évangiles ne relataient nullement des faits historiques, ni même […] Lire la suite

BAPTÊME

  • Écrit par 
  • Louis-Marie CHAUVET, 
  • Jean DANIÉLOU
  •  • 3 429 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Baptême chrétien »  : […] Le baptême chrétien est certainement, dans son origine, en relation avec le baptême de Jean-Baptiste. C'est le rite johannique du baptême comme signe de pénitence que Jésus a transformé en rite significatif du don de l'Esprit saint. Cela apparaît déjà dans le baptême de Jésus par Jean. Par ce baptême, Jésus a voulu ratifier la mission du Baptiste et en même temps y mettre fin. L'effusion de l'Esp […] Lire la suite

GNOSTICISME

  • Écrit par 
  • Pierre HADOT, 
  • Michel TARDIEU
  •  • 10 629 mots

Dans le chapitre « L'antijudaïsme »  : […] Trait dominant de la littérature gnostique, l'antijudaïsme est à la base du système dogmatique et il constitue un facteur non négligeable pour expliquer la formation des collections perdues et retrouvées. Le judaïsme est aux gnostiques ce que Socrate est à Nietzsche. Un texte contenu dans les papyrus du Caire ( Témoignage de vérité ) ira jusqu'à vilipender des formes de gnosticisme (Simon, Basilid […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

17-18 avril 2010 • Vatican - Malte • Visite du pape Benoît XVI à Malte.

», car « la culture d'aujourd'hui [...] encourage des idées et des valeurs qui sont parfois incompatibles avec celles [de] Jésus-Christ ». Le pape évoque aussi les immigrés clandestins, nombreux dans l'île, aux besoins desquels il convient de « prêter attention » ». Benoît XVI rencontre également des victimes d'abus sexuels commis par des prêtres dans le passé, auxquelles il exprime « sa honte et sa tristesse ».  [...] Lire la suite

27 mai 1985 • Italie • Procès de la « filière bulgare » de l'attentat contre le pape Jean-Paul II

, le tireur turc condamné en juillet 1981 à la prison à vie par un tribunal romain. Le principal inculpé, et seul Bulgare présent au procès, est Sergueï Antonov, chef d'escale à Rome de la compagnie d'aviation Balkan Air. Dès la première audience, les déclarations et le comportement d'Ali Agça, qui déclare être Jésus-Christ et annonce la fin du monde, font naître des doutes sur la crédibilité de ses allégations.  [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Joseph DORÉ, Pierre GEOLTRAIN, Jean-Claude MARCADÉ, « JÉSUS ou JÉSUS-CHRIST », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jesus-jesus-christ/