VERNANT JEAN-PIERRE (1914-2007)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une nouvelle idée de la culture grecque

Il est peu de dire que Jean-Pierre Vernant a révolutionné l'approche de la culture grecque ancienne, et, au-delà, l'approche scientifique de toute forme culturelle. Ses travaux ont créé une rupture et permis un épanouissement inattendu, au point que l'ensemble des hellénistes, en France, mais aussi en Europe, aux États-Unis, en Amérique latine, travaillent à partir de ses résultats et, surtout, des questions qu'il a ouvertes. Son travail a également transformé d'autres disciplines, anthropologie, histoire, sociologie, sémiotique, etc.

Au sortir de la guerre, Jean-Pierre Vernant trouve les études grecques dominées par les approches qui, depuis la fin du xixe siècle, avec la fondation nouvelle des universités, définissaient un paradigme scientifique précis, constitutif d'une tradition nationale plutôt close. La science française de l'Antiquité s'organisait alors autour de trois pôles légitimes d'excellence : l'archéologie, la linguistique historique et l'histoire des textes. Ces disciplines tiraient leur force de leur capacité à établir méthodiquement des faits en constituant, dans une perspective analytique, des régularités contrôlables sur une base empirique sans cesse élargie. Leur prédominance signalait un double refus : d'une part, le refus de considérer la culture grecque prise dans son ensemble comme un objet scientifique possible ; cette approche était plutôt laissée au goût et à l'appréciation des lettrés ; par là, ces sciences rompaient avec l'emprise sur les études classiques de la philosophie d'origine cousinienne qui cherchait à définir un esprit grec à partir de la littérature et de la philosophie ; d'autre part, le refus de traiter l'interprétation littéraire comme une science. La greffe philologique n'avait pas vraiment pris en France ; l'interprétation des œuvres était plutôt une matière scolaire, non critique, réservée à la préparation des concours comme l'agrégation des [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  VERNANT JEAN-PIERRE (1914-2007)  » est également traité dans :

LA TRAVERSÉE DES FRONTIÈRES (J.-P. Vernant)

  • Écrit par 
  • Pierre VIDAL-NAQUET
  •  • 1 028 mots

Centième titre de la collection La Librairie du xxie siècle (Seuil, Paris, 2004), La Traversée des frontières, qui prend la suite de Entre mythe et politique (1996), n'est pas une autobiographie. Jean-Pierre Vernant le dit dès les premières lignes : « L'entrepr […] Lire la suite

CLASSES SOCIALES - Penser les classes sociales

  • Écrit par 
  • Gérard MAUGER
  •  • 4 744 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La conception marxiste des classes sociales »  : […] Contrairement à une opinion courante, Karl Marx n'a pas « découvert » les classes sociales : « en ce qui me concerne, écrivait-il en 1852 à Joseph Weydemeyer, ce n'est pas à moi que revient le mérite d'avoir découvert l'existence des classes dans la société moderne, pas plus que la lutte qu'elles s'y livrent. Des historiens bourgeois avaient exposé bien avant moi l'évolution historique de cette […] Lire la suite

DETIENNE MARCEL (1935-2019)

  • Écrit par 
  • Renée KOCH PIETTRE
  •  • 1 425 mots
  •  • 1 média

Marcel Detienne fut tout à la fois un philologue, un helléniste déconstructeur du « miracle grec », un anthropologue comparatiste, et un auteur à la plume allègre et mordante. Né à Liège le 11 octobre 1935, après une première formation en cette ville, il poursuit ses recherches et fait carrière en France à l’École pratique des hautes études (EPHE), du début des années 1960 jusqu’en 1998, aux côtés […] Lire la suite

HISTOIRE (Domaines et champs) - Anthropologie historique

  • Écrit par 
  • André BURGUIÈRE
  •  • 3 164 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Au-delà de l'histoire quantitative »  : […] Deux historiens ont joué un rôle essentiel dans ce développement. Dans La Méditerranée et le monde méditerranéen à l'époque de Philippe II (1949), Fernand Braudel poursuit un projet d'histoire totale. Il cherche à montrer avec assez d'ampleur comment interagissent différents niveaux de la réalité historique et surtout différents types de temporalité pour comprendre le mouvement de l'histoire dan […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Pierre JUDET DE LA COMBE, « VERNANT JEAN-PIERRE - (1914-2007) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 29 novembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-pierre-vernant/