JEAN DE RIPA (XIVe s.)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

On sait seulement de Jean de Ripa, l'un des penseurs les plus remarquables de Paris dans la seconde moitié du xive siècle, qu'il publia en 1357 son commentaire des Sentences (Lectura super Primum Sententiarum) et que ses Determinationes, dans lesquelles il répond à Ascensius de Sainte-Colombe, datent de 1358. On ne possède aucun renseignement sur les études qu'il dut faire avant de devenir maître en théologie et d'enseigner à son tour à Paris. Le futur pape Sixte Quint, Felice Peretti de Montalto, alors conventuel et évêque de Sainte-Agathe des Goths, fit apposer une plaque en son honneur sur les murs du couvent de Ripatransone, province de la Marche, en Italie.

Le cardinal Franz Erhle, le premier, attira, en 1925, l'attention sur Jean de Ripa. En 1930, Hermann Schwamm étudia sa conception de la prescience divine et tenta de le situer dans l'école scotiste. André Combes, en 1940, se demanda si la théologie de la béatitude de Ripa fut réellement condamnée ou si elle fut seulement visée par la rétractation imposée, en 1362, à Louis de Padoue. Ainsi fut confirmée l'opinion d'Erhle selon laquelle Jean de Ripa fut l'un des théologiens les plus importants du xive siècle. André Combes n'a pas peu contribué à asseoir cette réputation par son exégèse d'une remarque de Gerson (Jean Gerson commentateur dionysien, 2e éd., Paris, 1973) sur ceux qui acceptent les « formalités » (formalizantes). Il s'interroge sur l'existence à Paris d'une telle école, à laquelle aurait appartenu Ripa.

Combes a publié (Conclusiones, Paris, 1957), en suivant les divisions traditionnelles des Sentences de Pierre Lombard, le texte des questions que Ripa soulève à l'occasion de son commentaire (Lectura), celui des articles qu'il introduit pour les développer et celui des conclusions qu'il propose. On peut ainsi prendre connaissance des thèses soutenues par le théologien et de leur « armature logique » ou de leur « charpente dialectique ».

Quant aux Determinationes publié par Combes également en 1957, elles introdui [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

  • : docteur ès lettres, diplômé de l'École pratique des hautes études, docteur en philosophie, professeur à l'Université catholique de l'Ouest

Classification

Pour citer l’article

Francis RUELLO, « JEAN DE RIPA (XIVe s.) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-de-ripa/