JEAN DE MEUNG ou DE MUN (1240?-? 1305)

ROMAN DE LA ROSE (G. de Lorris et J. de Meun) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Emmanuèle BAUMGARTNER
  •  • 1 009 mots

Composé vers 1230 par Guillaume de Lorris, dont nous ne savons rien, le Roman de la Rose a été continué quarante ans plus tard environ par Jean de Meun. Ce clerc très savant, lié au milieu universitaire parisien, fut aussi l'un des premiers traducteurs en français : on a notamment conservé ses traductions de la Con […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roman-de-la-rose-g-de-lorris-et-j-de-meun/#i_6256

ALLÉGORIE

  • Écrit par 
  • Frédéric ELSIG, 
  • Jean-François GROULIER, 
  • Jacqueline LICHTENSTEIN, 
  • Daniel POIRION, 
  • Daniel RUSSO, 
  • Gilles SAURON
  •  • 11 638 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'art du XIIIe siècle »  : […] Si l'allégorie devient le mode d'expression privilégié au xiii e  siècle, c'est parce qu'elle répond à un mode de représentation en accord avec les tendances intellectualistes de l'époque. L'art symbolique de l'âge roman cède en effet la place à une esthétique plus systématique, plus lumineuse. On passe de l'ambiguïté des signes symboliques à un code stabilisé. La recherche et l'invention portent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allegorie/#i_6256

ROMAN DE LA ROSE

  • Écrit par 
  • Daniel POIRION
  •  • 1 559 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La réflexion critique de Jean de Meun »  : […] Jean de Meun, qui traduisit Boèce, Végèce, les épîtres d'Héloïse et Abélard, semble d'abord apporter une consolation philosophique à l'amoureux désespéré. Amplifiant le schéma ébauché par Guillaume, il fait réapparaître ses personnages, leur prêtant de plus longs discours. Dans la mise en scène élargie de cette Psychomachia , la disputatio l'emporte sur la narratio . Cependant, avec l'aide de nou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roman-de-la-rose/#i_6256


Affichage 

Le Roman de la Rose

photographie

L'un des nombreux manuscrits du Roman de la Rose Ce chef-d'œuvre français du XIIIe siècle a été commencé par Guillaume de Lorris et continué, quarante ans plus tard, par Jean de Meung 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Le Roman de la Rose
Crédits : Hulton Getty

photographie