BELLORINI JEAN (1981- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les années de formation

Jean Bellorini est né en 1981 à Paris, dans une famille de médecins. À onze ans, il entre en 6e au lycée Saint-Michel-de-Picpus. Situé dans le XIIe arrondissement, à Paris, cet établissement possède une vraie salle de spectacle où les élèves peuvent se produire. Ces années de collège et lycée seront celles de sa formation. Acteur d’abord, metteur en scène ensuite, il est membre, dès la 4e, des Gavroches – une troupe semi-professionnelle créée par des professeurs qui organisent des spectacles chantants. En 2002, son baccalauréat en poche, Jean Bellorini s’inscrit au cours Claude-Mathieu. Là, il découvre le travail sur le texte, le corps et l’espace. À partir de 2005, il y enseigne à son tour, et anime des ateliers, comme il continuera de le faire à Saint-Michel-de-Picpus jusque dans les années 2010. Il enseigne, encore, au département supérieur pour jeunes chanteurs du conservatoire à rayonnement régional de Paris.

En 2001, il fonde la compagnie Air de lune, avec Marie Ballet. Après un Piaf, l’ombre de la rue, tous deux mettent en scène Un violon sur le toit à l’école Claude-Mathieu, puis Yerma de Federico Garcia Lorca et La Mouette de Tchekhov. Ces deux créations seront présentées respectivement en 2003 et 2004 à la Cartoucherie de Vincennes dans le cadre du festival « Premiers Pas, Enfants de troupe », organisé par le Théâtre du Soleil. Depuis lors, Ariane Mnouchkine n’a cessé de jouer auprès de Jean Bellorini un rôle de marraine, accueillant Tempête sous un crâne, deux années de suite, en 2009 et 2010. Cette détonante adaptation fleuve des Misérables pour deux musiciens et sept comédiens – tout à la fois narrateurs, conteurs, chanteurs et rappeurs – renoue avec l’esprit du théâtre des tréteaux.

Ces mêmes qualités, on les retrouve en 2012 dans une nouvelle adaptation : Paroles gelées, d’après le Quart Livre du Pantagruel de Rabelais. Chef d’orchestre d’une quinzaine de comédiens, là encore chanteurs, dans [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : journaliste, responsable de la rubrique théâtrale à La Croix

Classification


Autres références

«  BELLORINI JEAN (1981- )  » est également traité dans :

THÉÂTRE OCCIDENTAL - Crises et perspectives contemporaines

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 3 865 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La scène éclatée »  : […] Dans le panorama du théâtre traditionnel ou institutionnel, les caractéristiques scéniques relevées depuis quelques années se sont développées, voire affinées, dans les pratiques de nouveaux metteurs en scène. Avec l’intégration des composants artistiques contemporains associés au jeu des acteurs, l’organisation de l’espace scénique et de ses formes plastiques, des chorégraphies, musiques, chants, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatre-occidental-crises-et-perspectives-contemporaines/#i_56381

Voir aussi

Pour citer l’article

Didier MÉREUZE, « BELLORINI JEAN (1981- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-bellorini/