BARRAQUÉ JEAN (1928-1973)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'inachèvement sans cesse

Jean Henri Alphonse Barraqué naît à Puteaux, près de Paris, le 17 janvier 1928. Enfant, il apprend le piano et prend conscience de sa vocation de compositeur en écoutant, au début des années 1940, un enregistrement de la Huitième Symphonie « Inachevée » de Schubert. Il ne laissera aucune trace de ses premiers essais de composition : un nocturne en ut dièse mineur pour piano, datant probablement de 1943, deux sonates pour piano et une symphonie (1945-1947), des mélodies, un chœur a capella, une sonate pour violon seul et une symphonie en ut dièse mineur (1948-1950). Ne subsistent de cette époque que trois mélodies sur des textes du Cantique des cantiques, de Baudelaire et de Rimbaud (1950), dont il tirera ultérieurement Séquence. De 1945 à 1947, il étudie en privé l'harmonie, le contrepoint et la fugue avec Jean Langlais. De 1948 à 1951, il suit au Conservatoire de Paris le cours d'analyse d'Olivier Messiaen.

Sa biographie se confond ensuite avec son œuvre musicale et quelques textes dont il est l'auteur : une monographie sur Debussy (1962), une thèse au C.N.R.S. (où il est attaché de recherche de 1962 à 1970), Debussy : ou l'approche d'une organisation autogène de la composition (1962), et divers articles pour des revues ou des ouvrages collectifs.

Créateur exigeant, Jean Barraqué vécut et œuvra en marge de la vie musicale de son temps, et ne nous laisse que six partitions achevées et publiées, totalisant à peine trois heures et demie de musique mais dont nous n'avons pas encore fini d'explorer la richesse. Après sa mort, on découvrira, inachevées et très difficilement déchiffrables, ce qu'auraient pu être Discours, pour soprano, contralto, 5 ténors, 4 barytons, piano et orchestre (1961), Lysanias, pour solistes, [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages


Écrit par :

  • : compositeur, critique, musicologue, producteur de radio

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Alain FÉRON, « BARRAQUÉ JEAN - (1928-1973) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-barraque/