FIESCHI JEAN-ANDRÉ (1942-2009)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Cinéaste et critique français. Né à Ajaccio, Jean-André Fieschi collabore à partir de 1961 aux Cahiers du cinéma, alors dirigés par Eric Rohmer, et y publie de nombreux articles et entretiens. De 1964 à 1968, lorsque Jacques Rivette deviendra directeur de la revue, il occupera le poste de secrétaire de rédaction. Par la suite, il collabore à des revues, telles que La Nouvelle Critique, La Revue d'esthétique, Caméra-Stylo, Limelight, et donne des chroniques au Nouvel Observateur et à la Quinzaine littéraire. Dès 1965, sa passion de l'objet cinématographique le conduit à s'intéresser à sa divulgation. Il fonde et dirige avec Noël Burch l'Institut de formation cinématographique, avant d'enseigner l'histoire du cinéma à Paris-I (1969-1970) puis à l'I.D.H.E.C. (1971-1973). De 1972 à 1976, il sera directeur de production à Unicité. Jean-André Fieschi est l'auteur d'une œuvre cinématographique importante, qui a fait l'objet d'une rétrospective à la galerie du Jeu de Paume à Paris, en 1999. Outre les films réalisés pour la série de Janine Bazin et André S. Labarthe, « Cinéastes de notre temps » (sur Pasolini, le jeune cinéma italien et, en collaboration avec N. Burch, La Première Nouvelle Vague : Delluc et Cie, suivi de La Première Nouvelle Vague : Marcel L'Herbier), mentionnons L'Accompagnement (1966, d'après Cortázar), Les Nouveaux Mystères de New York (1976-1981), La Bande Eustache (1982), Le Tueur assis (d'après J.-P. Manchette), Mosso Mosso, Jean Rouch comme si... (1999), La Fabrique du « Conte d'été » (2005). Il a également travaillé pour le théâtre avec des metteurs en scène tels que Jacques Lassalle, Jean-Marie Villégier, Jean Jourdheuil et Jean-François Peyret.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« FIESCHI JEAN-ANDRÉ - (1942-2009) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-andre-fieschi/