JAZZ CONTEMPORAIN

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Postmodernisme

Le jazz postmoderne présente au moins l'avantage de refuser le banal et néanmoins obscur multiculturalisme mercantile. Les jazzmen postmodernes représentent aujourd'hui une sorte d'avant-garde beaucoup plus subtile et souvent inaperçue. Loin de considérer le passé comme un ennemi ou le plaisir sonore comme un péché, ils utilisent, en tant que matériaux, et cela de façon ironique, tolérante, voire perverse, tous les clichés, à l'exception de ceux du modernisme ordinaire. Ils se retrouvent ainsi à la pointe de l'avant-garde tout en travaillant, curieusement, à la démolition de celle-ci. À écouter : JC on the Set (1994) et Chasin' the Gypsy (2000) par James Carter, The Enemies of Energy, par le guitariste Kurt Rosenwinkel, Spanish Sketch (1993), par Chick Corea, Wish (1993), par Pat Metheny avec Joshua Redman.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Jean-Louis CHAUTEMPS, « JAZZ CONTEMPORAIN », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 septembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/jazz-contemporain/