JAPON (Le territoire et les hommes)Histoire

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Japon : drapeau

Japon : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Soldats russes

Soldats russes
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Officiers de l'armée coréenne, en 1910

Officiers de l'armée coréenne, en 1910
Crédits : Hulton Getty

photographie

Reddition chinoise

Reddition chinoise
Crédits : Hulton Getty

photographie

Tous les médias


Nom officielJapon (JP)
Chef de l'Étatl'empereur Naruhito (depuis le 1er mai 2019)
Note :
Chef du gouvernementShinzō Abe (depuis le 26 décembre 2012)
CapitaleTōkyō
Langue officielleaucune 1
Note : Le japonais est la langue nationale

Dans l'histoire de l'Asie, le Japon occupe une place particulière du fait de son insularité. On l'a souvent comparée à celle de l'Angleterre dans l'histoire de l'Europe. Mais cette similitude géographique ne doit pas masquer les dissemblances qui, de fait, ont donné au Japon l'élément essentiel de son originalité et le caractère spécifique de son évolution historique.

Japon : drapeau

Japon : drapeau

Dessin

Japon (1854 ; off. 1870). « Large disque rouge vermillon au centre d'un champ blanc », telle est la définition de ce drapeau simple et beau. Le Hi[no]maru (littéralement « disque du Soleil ») rappelle la position géographique du Japon par rapport au continent asiatique (Hi[no]moto ou... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

L'Angleterre, face à l'Europe, y trouvait des partenaires ou des adversaires d'un niveau politique et économique comparable ; au début de son existence, les grandes puissances civilisatrices d'Occident, la Grèce et Rome, elles-mêmes héritières des grands empires de l'Orient ancien, avaient tout perdu de leur antique rayonnement. Le Japon au contraire, à l'aube de son histoire, a en face de lui une Chine en pleine gloire, celle des dynasties Han (iiie s. av.-iiie s. apr. J.-C.), que relaiera celle encore plus éclatante des Tang (viie-xe s.), auxquelles succéderont toutes les puissantes dynasties qui illustrent l'histoire chinoise. Tel est son unique partenaire historique, peut-on dire : une Chine très civilisée, homogène et massive, dont il sentira constamment le poids. Ombre pesante, certes, mais aussi génératrice de culture et de bienfait ; jusqu'aux temps modernes, le Japon n'a cessé de révérer son voisin et de reconnaître ses dettes envers lui.

Le décalage des niveaux culturels a été rendu plus sensible encore par l'insularité : point ici, comme ailleurs sur le continent, d'infiltrations étrangères, anonymes et continues, qui modifient insensiblement le développement des cultures, mais, chaque fois, la connaissance ressentie de l'origine des emprunts. Pas plus qu'un autre pays, le Japon n'a copié ses voisins ; mais, plus qu'aucun autre pays, il a eu conscience de la nature de ses emprunts et, par là même, de la nature de ses propres éléments ; c'est la ligne de partage des composantes qui est simplement reconnue et, de ce fait, plus nette qu'ailleurs. Averti donc des influences qu'il subissait, le Japon a peut-être eu un plus grand souci de préserver sa spécifici [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 61 pages




Écrit par :

  • : chercheuse au Centre Asie de l'Institut français des relations internationales
  • : directeur du centre Asie, Institut français de relations internationales
  • : directeur de recherche au C.N.R.S.
  • : conservateur en chef du musée Guimet, directeur d'études à l'École pratique des hautes études en sciences sociales

Classification


Autres références

«  JAPON  » est également traité dans :

JAPON (Le territoire et les hommes) - Géologie

  • Écrit par 
  • Michel FAURE
  •  • 3 965 mots
  •  • 11 médias

L'archipel nippon appartient à l'ensemble des guirlandes insulaires qui bordent la façade orientale de l'Asie. Il est composé de six segments : l'archipel des Kouriles et l'est de l'île de Hokkaidō ; l'île de Sakhaline et le centre de Hokkaidō ; l'ouest de Hokkaidō et le nord de l'île de Honshū (ou Japon du Nord-Est) ; la partie centro-méridionale d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/japon-le-territoire-et-les-hommes-geologie/

JAPON (Le territoire et les hommes) - Géographie

  • Écrit par 
  • Philippe PELLETIER
  •  • 13 244 mots
  •  • 8 médias

Le Japon est situé à l'extrémité orientale du continent asiatique. Historiquement, il relève du monde culturel sinisé, et d'un Extrême-Orient par rapport à l'Europe. De nos jours, il fait économiquement et politiquement partie de la Triade, également composée de l'Amérique du Nord et de l'Europe occidentale. Par son avancée technologique, ses transformations sociales et ses hybridations culturelle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/japon-le-territoire-et-les-hommes-geographie/

JAPON (Le territoire et les hommes) - Droit et institutions

  • Écrit par 
  • Jacques ROBERT
  • , Universalis
  •  • 9 634 mots
  •  • 3 médias

Au cours d'un développement d'une vingtaine de siècles, le droit japonais a connu bien des transformations spontanées ou suscitées par des influences extérieures. Jusqu'au milieu du xixe siècle, ces influences venaient principalement des civilisations indienne et chinoise, et, pendant des milliers d'années, le droit japonais a évolué sous l'empire exc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/japon-le-territoire-et-les-hommes-droit-et-institutions/

JAPON (Le territoire et les hommes) - L'économie

  • Écrit par 
  • Evelyne DOURILLE-FEER
  •  • 10 722 mots
  •  • 2 médias

Les racines de la puissance économique du Japon remontent à l'ère Meiji (1868-1912), lorsque le pays passe du féodalisme à la modernité. Le but de rattraper l'Occident soude la population dans un effort collectif, matérialisé par le décollage économique : la croissance du P.I.B. passe de 1,2 p. 100 par an, en moyenne, entre 1879 et 1885, à 4,3 p. 100 entre 1885 et 1898.Dès la fin du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/japon-le-territoire-et-les-hommes-l-economie/

JAPON (Arts et culture) - La langue

  • Écrit par 
  • Bunkichi FUJIMORI
  •  • 2 784 mots
  •  • 3 médias

Le japonais, langue commune de quelque cent vingt millions de locuteurs, emprunte au chinois une partie importante de son vocabulaire et la base de son écriture, mais ses caractéristiques fondamentales sont totalement étrangères à celles du chinois. En revanche, le japonais présente des ressemblances frappantes avec le coréen et avec le groupe des langues d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/japon-arts-et-culture-la-langue/

JAPON (Arts et culture) - La littérature

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques ORIGAS, 
  • Cécile SAKAI, 
  • René SIEFFERT
  •  • 20 416 mots
  •  • 2 médias

Dans le domaine des lettres comme en bien d'autres, les Chinois avaient été les initiateurs des Japonais. Avec l'écriture, en effet, ceux-ci avaient importé, entre le ive et le viiie siècle, à peu près tous les écrits de ceux-là. Mais après une période d'apprentiss […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/japon-arts-et-culture-la-litterature/

JAPON (Arts et culture) - Les arts

  • Écrit par 
  • François BERTHIER, 
  • François CHASLIN, 
  • Nicolas FIÉVÉ, 
  • Anne GOSSOT, 
  • Chantal KOZYREFF, 
  • Hervé LE GOFF, 
  • Françoise LEVAILLANT, 
  • Daisy LION-GOLDSCHMIDT, 
  • Shiori NAKAMA, 
  • Madeleine PAUL-DAVID
  • , Universalis
  •  • 56 364 mots
  •  • 34 médias

Issu, comme tous les arts de l'Extrême-Orient, de la Chine qui lui a fourni techniques et modèles, l'art japonais se distingue, cependant, par l'originalité de ses créations.Son développement est scandé de périodes d'absorption, où se manifeste un intérêt avide pour les formules étrangères, et de périodes d'adaptation au cours desquelles se dégagent les te […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/japon-arts-et-culture-les-arts/

JAPON (Arts et culture) - Le cinéma

  • Écrit par 
  • Hubert NIOGRET
  •  • 5 586 mots
  •  • 3 médias

Un échange permanent entre les influences étrangères et la transmission d'un patrimoine culturel national a caractérisé les débuts de l'industrie en devenir du cinéma japonais. La concentration industrielle dès le début des années 1910, la structuration en genres spécifiques établis dès 1921, un tournant de l'industrie vite enrayé par une catastrophe nationale en 1923 ont marqué le développement d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/japon-arts-et-culture-le-cinema/

Voir aussi

ABE    ACCIDENTS NUCLÉAIRES    RÉFORMES AGRAIRES    AMIDISME    MOUVEMENTS ANTINUCLÉAIRES    LES ASHIKAGA    ÉPOQUE D' ASUKA    ATTENTAT    BAKUFU    BASES MILITAIRES STRATÉGIQUES    BOMBE ATOMIQUE    BOUDDHISME JAPONAIS    BULLE SPÉCULATIVE    BUSHI    BYŌDŌ-IN sanctuaire    CATASTROPHES NATURELLES    CATASTROPHES TECHNOLOGIQUES    CHINE histoire : l'Empire des Qin aux Yuan (1280)    CHINE histoire : l'Empire des Yuan à la Révolution de 1911    CHINE histoire : de la Révolution de 1911 à la République populaire    CHOCS PÉTROLIERS    COMMERCE histoire    CROISSANCE ÉCONOMIQUE    ÉPOQUE EDO    ÉCONOMIE DE L' ÉNERGIE    ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE histoire de 1865 à 1945    ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE histoire de 1945 à nos jours    EXTRÊME-ORIENT préhistoire et archéologie    FUJIWARA LES    ART FUNÉRAIRE    GO-DAIGO    ÉPOQUE HAKUHŌ    HAMAGUCHI    HASHIMOTO    HATOYAMA    HEIAN-KYO    HŌJŌ LES    HOSOKAWA    HOSSŌ-SHŪ ou ÉCOLE DES CARACTÈRES PHÉNOMÉNAUX    IMPÔT histoire    ITAGAKI    IWO JIMA    JAPON droit et institutions    JAPON économie    JAPON histoire de 1192 à 1603    JAPON (1603-1868) histoire période Tokugawa    JAPON histoire de l'ère Meiji à 1946    JAPON histoire de 1946 à nos jours    JAPONAIS langue    ARCHITECTURE JAPONAISE    LITTÉRATURE JAPONAISE    JITŌ    JŌDO SHŪ ou ÉCOLE DE LA TERRE PURE    CULTURE JŌMON    ÉPOQUE DE KAMAKURA    KATŌ    KATSURA    KOFUN sépulture    KOIZUMI    KŌMEITŌ parti japonais    ARCHIPEL DES KOURILES    MANDZHOUGUO ou MANDCHOUKOUO    MEIJI-TENNŌ ou MUTSU-HITO    MINAMOTO LES    MITSUBISHI    MITSUI    MURAYAMA    NAGASAKI    NAOTO    NARA ville    HISTOIRE DE LA NAVIGATION MARITIME    POLLUTION NUCLÉAIRE    OKINAWA    ŌKUMA    PACIFIQUE GUERRE DU ou GUERRE NIPPO-AMÉRICAINE    PACIFISME    PARTI DÉMOCRATE DU JAPON (P.D.J.)    PARTI LIBÉRAL-DÉMOCRATE Japon    PARTI SOCIALISTE Japon    PARTIS COMMUNISTES    PAYS-BAS histoire de 1579 à 1830    PEARL HARBOR    PERSÉCUTIONS RELIGIEUSES    PIMIKO princesse japonaise    POLITIQUE ÉCONOMIQUE    QUBILAI ou KŪBILĀY ou KUBILAI    RÉARMEMENT    RIZICULTURE    ROUTES MARITIMES    RUSSIE histoire de 1801 à 1917    SAIONJI    ARCHIPEL DES SENKAKU    SÉPULTURES ÉPOQUE DES GRANDES    SHINKANSEN    SHIRAKAWA    SHUGO    HISTOIRE DES RELATIONS SINO-AMÉRICAINES    PREMIÈRE GUERRE SINO-JAPONAISE    SECONDE GUERRE SINO-JAPONAISE    RELATIONS SINO-JAPONAISES    SOGA LES    PRODUCTION DE LA SOIE    ÈRE TAIHŌ    TANAKA    MONASTÈRE DE TŌDAI-JI    DROIT DU TRAVAIL    TREMBLEMENT DE TERRE    U.R.S.S. histoire    YAMATO royaume    ÉCOLE DE YAMATO-E    YASUDA    YAYOI ÉPOQUE    YOSHIHIKI

Pour citer l’article

Céline PAJON, Valérie NIQUET, Paul AKAMATSU, Vadime ELISSEEFF, « JAPON (Le territoire et les hommes) - Histoire  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/japon-le-territoire-et-les-hommes-histoire/