MONGILLAT JANINE (1930-2002)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Artiste française. Formée aux Beaux-Arts de Paris (1951-1956), Janine Mongillat passe vite du figuratif à l'abstraction informelle. Ses toiles arborent des couleurs chaudes, des décalages de plans, du « cartonnage » intégrant des éléments décoratifs découverts en Inde (elle est l'épouse du peintre indien Sayed Haider Raza). Dans les années 1970, ses travaux d'assemblage en relief l'entraînent vers l'art brut, avec ses natures-mortes-vivantes, boîtes mémoratives réunissant des objets quotidiens. Vingt ans plus tard, elle vient à la sculpture en modelant des statues en papier mâché et en réalisant des travaux d'empreinte avec des sachets de thé imprégnés de couleur acrylique. Ses œuvres sont conservées au musée d'Art moderne de la Ville de Paris et à la National Gallery of Modern Art de New Delhi.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« MONGILLAT JANINE - (1930-2002) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/janine-mongillat/