REANEY JAMES (1926-2008 )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les œuvres du poète et dramaturge canadien James Reaney transforment la vie des petites villes de l'Ontario en un royaume peuplé de rêves et de symboles.

James Crerar Reaney naît le 1er septembre 1926 près de Stratford, en Ontario. Après avoir passé un doctorat à l'université de Toronto en 1959 sous la direction de l'historien de littérature Northop Frye, il fonde l'année suivante le magazine littéraire Alphabet, avant d'enseigner la littérature anglaise à l'université du Manitoba puis à l'université de Western Ontario. Par son travail, il favorise un regain d'intérêt pour Isabella Valancy Crawford, poétesse du xixe siècle. Parmi la bibliographie de Reaney, citons les poèmes lyriques intitulés The Red Heart (1949), les douze églogues pastorales rassemblées dans A Suit of Nettles (1958), les pièces de théâtre versifiées publiées sous le titre The Killdeer, and Other Plays (1962), le poème satirique The Dance of Death at London, Ontario (1963) et le volume Poems (1972). Apple Butter and Other Plays (1973) est un recueil de pièces pour enfants.

James Reaney publie par ailleurs une trilogie théâtrale à caractère épique, The Donnellys (1975-1977), qui relate l'histoire d'une famille d'immigrés irlandais assassinée à Lucan, en Ontario, en 1880. L'œuvre se fonde sur un montage de textes mêlant archives, poésie, mélodrame et légendes empruntées à la culture de l'Ontario. Le récit de voyage Fourteen Barrels from Sea to Sea (1977) évoque l'écriture et l'accueil de ces œuvres, ainsi que la tournée de promotion qui s'ensuivit dans le pays. James Reaney publie plus tard The Box Social, and Other Stories (1996), recueil de nouvelles écrites durant sa jeunesse, ainsi que les volumes de poésie Imprecations : The Art of Swearing (1984), Performance (1990) et Souwesto Home (2005). Il meurt le 11 juin 2008 à London, en Ontario.

—  Universalis

Classification

Autres références

«  REANEY JAMES (1926-2008 )  » est également traité dans :

CANADA - Arts et culture

  • Écrit par 
  • Andrée DESAUTELS, 
  • Roger DUHAMEL, 
  • Marta DVORAK, 
  • Juliette GARRIGUES, 
  • Constance NAUBERT-RISER, 
  • Philip STRATFORD
  • , Universalis
  •  • 25 025 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Un théâtre de l'hybridité »  : […] Dès les années 1950, les dramaturges et metteurs en scène cherchaient plus explicitement un ancrage nationaliste et identitaire pour leur art. On peut citer la pièce de John Coulter, Riel (1950), qui met en scène la révolte des Métis vers la fin du xix e  siècle devant l'afflux de colons blancs venus de l'est, et qui donne un statut mythique à Louis Riel, le chef qui avait su rallier les Indiens […] Lire la suite

Pour citer l’article

« REANEY JAMES (1926-2008 ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 novembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/james-reaney/