RAHAL JAMES JOSEPH Jr. (1933-2011)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

James Rahal était un médecin universitaire américain spécialiste des maladies infectieuses, notamment du virus du Nil occidental (V.N.O.), et de la résistance bactérienne, sur laquelle il fut le premier à alerter l'opinion au début des années 1990.

James Joseph Rahal naît le 14 octobre 1933 à Boston, dans le Massachusetts. Il obtient une licence à l'université Harvard en 1955, puis un doctorat à la faculté de médecine de l'université Tufts, à Boston, en 1959. Il enseigne ensuite dans les facultés de médecine de plusieurs établissements supérieurs, dont Tufts (1965-1969), l'université de New York (1969-1989) et l'université Yeshiva du Bronx à New York (1988-1994), ainsi qu'au Weill Cornell Medical College de l'université Cornell de New York (1994-2011).

À partir de 1988, James Rahal dirige le service des maladies infectieuses du New York Hospital Medical Center of Queens, à New York. C'est là qu'il étudie la résistance aux antibiotiques des bactéries, et qu'il observe l'épicentre d'une épidémie virale non identifiée en 1999. Après que les centres de prévention et de contrôle des maladies d'Atlanta ont isolé le virus du Nil occidental, ainsi mis en évidence pour la première fois sur le continent américain, Rahal consacre ses recherches au développement du premier traitement efficace, proposé en 2002. Il s'éteint le 11 juin 2011 à New York.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« RAHAL JAMES JOSEPH Jr. (1933-2011) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-joseph-rahal/