SEEBACHER JACQUES (1930-2008)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Historien de la littérature français. Entré à l'École normale supérieure de la rue d'Ulm en 1951, d'abord affecté au lycée de Chartres avant d'être nommé assistant de littérature française à la Sorbonne, professeur à l'université de Caen puis à Paris-VII à partir de 1974, jamais emprisonné dans le carcan d'une fonction mais sachant au contraire la transcender à force de charisme et d'érudition, Jacques Seebacher va jouer un rôle clé dans le renouvellement des études hugoliennes. Cette entreprise de toute une vie commence avec l'édition chronologique des Œuvres complètes de Victor Hugo au Club français du livre (1967-1970), dirigée par Jean Massin et à laquelle collabore Seebacher. Elle trouve un prolongement naturel dans la création en 1975, à l'université Paris-VII, du Groupe international et interuniversitaire de travail sur Victor Hugo, qui compte notamment parmi ses membres Guy Rosa, Anne Ubersfeld, Franck Laurent, Jean-Marc Hovasse. C'est avec ce groupe d'étude que Jacques Seebacher va mener à bien plusieurs des travaux et des manifestations du centenaire de 1985, puis du bicentenaire de 2002. À l'occasion de cette dernière célébration paraît l'édition en quinze volumes, qui fera date, des Œuvres complètes de Victor Hugo dans la collection Bouquins (Robert Laffont). Jacques Seebacher a également assuré l'édition de nombre d'ouvrages séparés de Victor Hugo (Notre-Dame de Paris, 1975 ; Les Châtiments, 1979 ; Les Chansons des rues et des bois, 1985), et rassemblé la plus grande partie de ses travaux dans Victor Hugo, ou le Calcul des profondeurs (1993). Il est par ailleurs l'auteur d'études sur Michelet et Flaubert.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« SEEBACHER JACQUES - (1930-2008) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 septembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-seebacher/