BREL JACQUES (1929-1978)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Rêver un impossible rêve

Brel décide d'adapter en français une comédie musicale qu'il a vue à New York, Man of La Mancha, de Mitch Leigh. À Bruxelles d'abord puis à Paris, il interprétera Don Quichotte jusqu'au 17 mai 1969.

Une autre vie commence alors pour lui. Il tourne dans une dizaine de films – parmi lesquels Les Risques du métier d'André Cayatte (1967), La Bande à Bonnot de Philippe Fourastié (1968), Mon Oncle Benjamin d'Édouard Molinaro (1969), L'aventure c'est l'aventure de Claude Lelouch (1972), L'Emmerdeur de Molinaro (1973) –, révélant un talent de comédien que ses prestations scéniques avaient laissé largement entrevoir. Il s'essaye à la réalisation avec Franz en 1972 et Far West en 1973 : deux échecs commerciaux qui vont décider de sa nouvelle orientation. En 1975, alors qu'il vient de subir une première opération à la suite de la découverte d'un cancer du poumon, il part pour la Polynésie française avec sa compagne et une de ses filles sur l'Askoy II, un bateau de dix-sept mètres. Il s'installe aux îles Marquises, à Hiva Oa, ne revenant en France que très rarement, lorsque son état de santé exige des contrôles médicaux réguliers. Il rentrera pour enregistrer son dernier disque, Les Marquises, sorti en novembre 1977, quelques mois avant sa mort, le 9 octobre 1978, dans un hôpital de Bobigny, dans la région parisienne. Il est enterré dans le cimetière de Hiva-Oa, où sa tombe voisine avec celle de Gauguin.

Jacques Brel est un des personnages les plus importants de la chanson. De nombreux artistes l'ont interprété, de Barbara à Nina Simone en passant par Ray Charles, Shirley Bassey, Alain Bashung, Noir Désir, Johnny Hallyday, Les Têtes raides, Céline Dion, Frank Sinatra, David Bowie, Joan Baez... Cette notoriété internationale est soulignée par un spectacle qui est resté plusieurs années à l'affi [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages



Médias de l’article

Jacques Brel

Jacques Brel
Crédits : Keystone/ Getty Images

photographie

Jacques Brel à l'Olympia, 1964

Jacques Brel à l'Olympia, 1964
Crédits : D. Frasnay/ AKG

photographie





Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Alain POULANGES, « BREL JACQUES - (1929-1978) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 30 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-brel/