IVANHOÉ, Walter ScottFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Un art de la reconstitution historique

Paru après la série des grands romans écossais de Scott, Ivanhoé met en scène des figures historiques et des personnages inventés ; il insiste sur les conflits qui déchiraient l'Angleterre à la fin du xiie siècle. Au sommet, les fils de Henri II se disputent le pouvoir : le prince Jean compte bien supplanter sur le trône son demi-frère Richard, excellent guerrier qui, s'il a accompli pendant la croisade quelques exploits, a eu la maladresse de se faire capturer en traversant le territoire autrichien sous un déguisement. Les hobereaux et les aristocrates habitant sur le sol anglais se divisent en deux partis : celui des Normands et celui des Saxons, qui, par leur fusion progressive, ont créé la nation britannique et façonné sa langue. Scott montre que l'ordre militaro-religieux des Templiers joue, quant à lui, un rôle extrêmement trouble dans toutes les querelles intestines.

Le sujet du roman concerne donc les fondements mêmes de la nation anglaise. Il est traité avec un brio extraordinaire, dans un enchaînement de tournois, de combats singuliers, d'enlèvements, de sièges de châteaux, comme celui de Torquilstone. Le talent de Scott se déploie dans les récits d'événements violents et tragiques et dans la capacité à faire vivre une multitude de personnages, y compris secondaires, comme Robin des Bois ou Frère Tuck. Deux joutes et une grande bataille marquent les temps forts de ce récit haletant. Le début de la première rencontre peut en donner une faible idée : « Les trompettes n'eurent pas plus tôt donné le signal, que les champions quittèrent leurs positions de départ à la vitesse de l'éclair, et se rejoignirent au centre de la lice dans un fracas tonitruant. Leurs lances volèrent en éclats jusqu'à la poignée, et on les crut un instant renversés tous les deux, car la violence du choc avait fait plier les chevaux sur leurs jarrets de derrière. »

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : professeur émérite de l'université de Paris-III-Sorbonne nouvelle

Classification

Autres références

«  IVANHOÉ, Walter Scott  » est également traité dans :

SCOTT WALTER (1771-1832)

  • Écrit par 
  • Raymonde ROBERT
  •  • 1 788 mots

Dans le chapitre « L'apport de Scott »  : […] Se sentant menacé par la gloire de Byron, Scott tente alors l'aventure du roman et publie, en 1814, Waverley ou Il y a soixante ans ( Waverley or 'Tis Sixty Years Ago ). Le succès est immédiat en Angleterre ; il atteint son apogée vers 1820 avec la parution d' Ivanhoé et se maintient à un niveau plus qu'honorable jusqu'à la mort de l'écrivain, apportant à ce dernier fortune, titres et distinction […] Lire la suite

Pour citer l’article

Sylvère MONOD, « IVANHOÉ, Walter Scott - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 03 décembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/ivanhoe/