ITALIEGéographie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Italie : carte physique

Italie : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Mont Sassongher, Italie

Mont Sassongher, Italie
Crédits : Anshar/ Shutterstock

photographie

Paysage de Toscane

Paysage de Toscane
Crédits : LianeM/ Shutterstock

photographie

La Calabre

La Calabre
Crédits : Simeone Huber/ The Image Bank/ Getty Images

photographie

Tous les médias


CapitaleRome
Langue officielleitalien 2
Note : L'allemand et le français sont également des langues officielles locales, respectivement dans les régions du Trentin-Haut-Adige et du Val d'Aoste
Unité monétaireeuro (EUR)
Population60 452 000 (estim. 2018)
Superficie (km2)302 073

Paysages et territoire : le « bel paese » de l'intérieur au littoral

Enclose au nord par l'arc alpin, la péninsule italienne (301 300 km2, 7 300 km de côtes) s'étire avec l'Apennin comme épine dorsale – prolongée par la Sicile et la Sardaigne – sur quelque 1 200 kilomètres, entre les 47,060 et 35,30 de latitude nord, jusqu'au cœur de la Méditerranée : l'île de Lampedusa, devenue tristement célèbre dans un contexte de « crise des migrants » euro-méditerranéenne, se trouve à 167 kilomètres des côtes tunisiennes. Le milieu montagnard, très présent (le tiers de la superficie du pays) relève de deux éléments. Il s'agit d'une part de l'imposante chaîne alpine, dont plusieurs sommets dépassent 4 000 mètres et qui, dans sa partie italienne, peut s'élargir jusqu'à 150 kilomètres, localement doublée des Préalpes (les Dolomites dépassent 3 000 m). D'autre part, de l'Apennin, qui dépasse exceptionnellement 2 000 mètres (mais 2 914 m au Gran Sasso sur les hauts plateaux des Abruzzes) et les hauteurs de Sardaigne et Sicile (le volcan de l'Etna culmine à 3 342 m). Comme dans les autres pays de l'Europe méditerranéenne, les plaines sont rares : elles comptent pour moins du quart de la superficie, les collines en occupant 42 p. 100. La plaine du Pô, seule grande plaine de l'Europe méditerranéenne (environ 50 000 km2), en est l'élément majeur. Par ailleurs, un chapelet de plaines littorales étroites s’égrène du nord au sud, en particulier sur la rive tyrrhénienne. Entre ces deux types d'espaces, et ponctuant le littoral de massifs ou de promontoires isolés, les collines et les plateaux présentent une grande variété paysagère : douces collines toscanes, abrupts calcaires du Latium ou de Calabre...

Italie : carte physique

Italie : carte physique

Carte

Carte physique de l'Italie. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Mont Sassongher, Italie

Mont Sassongher, Italie

Photographie

Le mont Sassongher, vu ici de la station de Corvara dans les Dolomites, culmine à 2 665 mètres. 

Crédits : Anshar/ Shutterstock

Afficher

Paysage de Toscane

Paysage de Toscane

Photographie

Les paysages de Toscane sont en partie façonnés par les vignobles. 

Crédits : LianeM/ Shutterstock

Afficher

La Calabre

La Calabre

Photographie

Paysage de Calabre, près de Strongoli, Italie. 

Crédits : Simeone Huber/ The Image Bank/ Getty Images

Afficher

Les paysages italiens sont donc pour l'essentiel caractérisés par le morcellement et sont fondamentalement alvéolaires : l'ager et le saltus (zone en culture et zone inculte) y cohabitent encore aujourd'hui avec une proportion d'in [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 14 pages


Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Dominique RIVIÈRE, « ITALIE - Géographie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/italie/