ITALIE, histoire, de 1870 à 1945

LATRAN ACCORDS DU (1929)

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 208 mots
  •  • 1 média

Signés par le pape Pie XI (1922-1939) et Mussolini, les accords du Latran règlent la « question romaine », qui envenimait les relations entre la papauté (et, par suite, les catholiques) et l'État unitaire italien, depuis que ce dernier avait annexé Rome le 2 octobre 1870, mettant fin à l'existence millénaire des États du pape. La papauté, qui disposait déjà d'une souveraineté internationale reconn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/accords-du-latran/#i_5262

ACHÈVEMENT DE L'UNITÉ ITALIENNE

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 161 mots
  •  • 1 média

Paradoxalement, ce fut la chute du second Empire de Napoléon III, qui avait tant œuvré à l'unité italienne, qui autorisa l'achèvement de cette unité. Le rappel du corps expéditionnaire français (5 août 1870), qui protégeait le pouvoir temporel du pape Pie IX, permit en effet à l'armée italienne d'occuper sans combat la ville de Rome, dont les habitants votèrent par plébiscite leur réunion au royau […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/achevement-de-l-unite-italienne/#i_5262

ADOUA (BATAILLE D')

  • Écrit par 
  • Marie-Laure DERAT
  •  • 210 mots
  •  • 1 média

Depuis l'ouverture du canal de Suez en 1869, la région de la mer Rouge attire toutes les convoitises. La Grande-Bretagne, implantée en Égypte, ambitionne de contrôler tout le bassin du Nil. Hostile à une présence française, elle s'appuie sur l'Italie qui s'installe à Massaoua dès 1885. De ce port sur la mer Rouge, les Italiens pénètrent en Éthiopie et poussent jusqu'à la rivière Mareb. En 1889, le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adoua-bataille-d/#i_5262

ALBANIE

  • Écrit par 
  • Anne-Marie AUTISSIER, 
  • Odile DANIEL, 
  • Christian GUT
  •  • 22 079 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Les débuts de l'indépendance (1912-1924) »  : […] Ce gouvernement, qui n'était guère obéi que dans une région allant de Vlora à Fier, Lushnja, Berat et Gjirokastër, resta neutre dans la guerre balkanique, mais la conférence de Londres, qui eut à la terminer, fut également saisie du problème albanais. Après avoir pensé à une Albanie autonome sous la suzeraineté turque, elle décida, le 29 juillet 1913, la création d'un État indépendant neutre, plac […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albanie/#i_5262

ANARCHISME

  • Écrit par 
  • Henri ARVON, 
  • Jean MAITRON, 
  • Robert PARIS
  • , Universalis
  •  • 13 333 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Le fascisme et la Résistance (1923-1945) »  : […] L'histoire des anarchistes sous le fascisme se confond avec celle des organisations prolétariennes. Après la suppression de toute presse d'opposition en 1926, et donc la disparition de la revue que Malatesta publiait à Rome, Pensiero e Volontà , les anarchistes continuèrent de s'exprimer à l'étranger : dans Controcorrente (Boston), Germinal (Chicago), Lotta anarchica et Il Momento (Paris). Clande […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anarchisme/#i_5262

AUTOROUTE MILAN-GRANDS LACS

  • Écrit par 
  • Mathieu FLONNEAU
  •  • 295 mots
  •  • 1 média

En dépit d'essais précoces et ponctuels aux États-Unis ou en Allemagne, l'apparition véritable des autoroutes modernes a eu lieu en Italie au début des années 1920. Le mot français est d'ailleurs adapté de l'italien. Autostrada désigne la nouvelle voie de circulation continue, conçue par l'ingénieur Piero Puricelli, reliant Milan à la région des Grands Lacs (Milano-Laghi). Elle est inaugurée par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/autoroute-milan-grands-lacs/#i_5262

BADOGLIO PIETRO (1871-1956) maréchal italien

  • Écrit par 
  • Paul GUICHONNET
  •  • 726 mots
  •  • 1 média

Officier d'artillerie, Pietro Badoglio prend part à la campagne d'Afrique (1896-1897) puis sert dans l'état-major, au cours de la guerre de Libye. Quand éclate le premier conflit mondial, il est lieutenant-colonel, au commandement de la II e armée. En août 1916, il se signale par un fait d'armes, enlevant, à la tête d'une colonne d'infanterie, la position du Sabotino. Dans la retraite de Caporett […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pietro-badoglio/#i_5262

BONOMI IVANOE (1873-1951)

  • Écrit par 
  • Paul GUICHONNET
  •  • 785 mots

Homme d'État italien dont la carrière, comme celle de son contemporain Orlando, se partage en deux grands moments séparés par la longue parenthèse du fascisme. Devenu journaliste socialiste, Ivanoe Bonomi milite, aux côtés de Bissolati, dans la tendance réformiste qui l'emporte au congrès de 1902. Il soutient ensuite la guerre de Libye et, au congrès de 1912, il est exclu du parti socialiste. Appe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ivanoe-bonomi/#i_5262

BORGHESE JUNIO VALERIO (1906-1974)

  • Écrit par 
  • Vittorio SPINAZZOLA
  •  • 877 mots

Issu d'une grande famille patricienne romaine, le prince J. V. Borghese vit, à peine adolescent, la prise du pouvoir par les Chemises noires. Il n'adhère pas – et il n'adhérera jamais – au Parti fasciste, qui se veut « populaire » ; mais, dans le climat fasciste, il respire l'exaltation verbale, absorbe la haine de la démocratie et fait sienne la devise « Vivre dangereusement ». Cette devise, il l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/junio-valerio-borghese/#i_5262

CADORNA LUIGI (1850-1928) maréchal italien

  • Écrit par 
  • Paul GUICHONNET
  •  • 271 mots

Fils du général Raffaelo Cadorna qui avait combattu les troupes pontificales lors de la prise de Rome en 1870, Luigi Cadorna fit une brillante carrière militaire avant d'être nommé chef d'état-major général de l'armée italienne en juillet 1914. Pendant les trente premiers mois du conflit, il mène une guerre d'usure contre l'Autriche ; le résultat le plus clair de ces opérations est la perte de 200 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luigi-cadorna/#i_5262

CAPORETTO BATAILLE DE (24 oct. 1917)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 199 mots
  •  • 1 média

La bataille de Caporetto est un désastre militaire italien de la Première Guerre mondiale. Les soldats italiens battirent en retraite devant une offensive austro-allemande sur le front d'Isonzo, au nord-ouest de Trieste, où les forces italiennes et autrichiennes s'affrontaient sans résultat depuis deux ans et demi. À la suite de la percée réussie des Autrichiens et des Allemands, plus de 600 000  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bataille-de-caporetto/#i_5262

CIANO GALEAZZO, comte de Cortellazzo (1903-1944)

  • Écrit par 
  • Paul GUICHONNET
  •  • 809 mots
  •  • 1 média

Né le 18 mars 1903, à Livourne, Galeazzo Ciano est issu d'une famille de marins. Son père, Constanzo, héros de la Première Guerre mondiale, fut un fasciste de la première heure. Mussolini en fit l'un des nantis du régime, amiral, anobli, propriétaire de l'influent journal Telegrafo , ministre des Postes et Communications puis président de la Chambre des faisceaux et corporations. L'ambiance dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/galeazzo-ciano/#i_5262

CONQUÊTE DE L'ÉTHIOPIE PAR L'ITALIE

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 188 mots
  •  • 1 média

Au début des années 1930, l'Éthiopie demeurait un des rares États indépendants d'Afrique, excitant les convoitises du pouvoir fasciste de Benito Mussolini, désireux de constituer, sur le modèle mythique de l'Empire romain, un Empire colonial moderne comparable à celui des grandes puissances européennes. En 1896, à la bataille d'Adoua, l'Italie, déjà, avait échoué à s'emparer de l'Éthiopie. Le 3 oc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conquete-de-l-ethiopie-par-l-italie/#i_5262

CRISPI FRANCESCO (1818-1901)

  • Écrit par 
  • Paul GUICHONNET
  •  • 698 mots
  •  • 1 média

Établi à Naples en 1845, comme avocat, Francesco Crispi est tout d'abord un patriote conspirant contre les Bourbons pour l'indépendance de la Sicile. Membre du Comité de guerre lors de la révolution de Palerme (1848), il est chassé par la réaction et se réfugie en Piémont, où il collabore au journal de gauche La Concordia . Expulsé de Turin après l'insurrection de Milan (1853), il commence une vi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francesco-crispi/#i_5262

DE GASPERI ALCIDE (1881-1954)

  • Écrit par 
  • Paul GUICHONNET
  •  • 1 088 mots
  •  • 1 média

Originaire du Trentin, alors terre autrichienne, De Gasperi défend la cause irrédentiste, comme vice-président du Comité d'agitation trentin (1903), ce qui lui vaut d'être arrêté. Journaliste, il dirige la Voce cattolica (1904) puis, pendant plus de vingt ans, Il Trentino . Militant de l'Unione politica popolare, d'inspiration catholique, élu en 1911 député à la Chambre autrichienne par le collè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alcide-de-gasperi/#i_5262

DÉMOCRATIE CHRÉTIENNE

  • Écrit par 
  • Pierre LETAMENDIA
  • , Universalis
  •  • 6 251 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les premiers partis catholiques »  : […] Les premiers partis catholiques naissent dans des pays où un conflit religieux devient un enjeu politique. Le Zentrum (le Centre) allemand a pour ancêtre un « groupe catholique » qui se constitue à la diète prussienne en 1852. Créé en 1870, il adhère sans réserve au libéralisme politique, obtenant 18,6 p. 100 des suffrages et cinquante-sept sièges aux premières élections suivant l'unité allemande […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/democratie-chretienne/#i_5262

DEPRETIS AGOSTINO (1813-1887)

  • Écrit par 
  • Paul GUICHONNET
  •  • 1 026 mots

Homme politique italien. Originaire d'une famille de riches agriculteurs, Agostino Depretis se lie avec les mazziniens durant ses études de droit puis, s'étant consacré à la gestion de ses domaines, il anime le courant libéral, dans la région de Voghera, en 1847-1848. Élu au Parlement de Turin, il devient l'un des leaders de la gauche anticléricale, avec Brofferio et Rattazzi et, après 1852, il co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/agostino-depretis/#i_5262

DIAZ ARMANDO (1861-1928)

  • Écrit par 
  • Paul GUICHONNET
  •  • 698 mots

Colonel d'infanterie en 1910, Diaz prend part à la guerre de Libye, où il est blessé. Il devient secrétaire du général Pollio, chef de l'état-major général ; à la mort de ce dernier, il collabore avec le nouveau généralissime, Cadorna, pour préparer la mobilisation de l'armée italienne. Lors de l'intervention de l'Italie aux côtés de l'Entente, il demeure chef de la section des opérations à l'état […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/armando-diaz/#i_5262

DUCE

  • Écrit par 
  • Paul GUICHONNET
  •  • 141 mots

Donnée à Mussolini, la désignation de duce (du latin dux , conducteur, guide) apparaît dès le temps de la « marche sur Rome » (1922). Elle se rattache à un type de meneur d'hommes qui, du condottiere de la Renaissance à Garibaldi, avait une forte résonance dans la psychologie politique des Italiens. Après 1925, le terme sort de l'usage des seuls militants fascistes, pour être constamment utilisé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/duce/#i_5262

ÉTATS DU PAPE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 672 mots

755-756 À l'appel du pape Étienne II, menacé par les Lombards, l'armée franque de Pépin descend en Italie. Les territoires conquis sur les Lombards, autour de Ravenne et de Rome, sont donnés au pape, sous le nom de « Patrimoine de Saint-Pierre ». 846 Les basiliques Saint-Pierre et Saint-Paul-Hors-les-Murs de Rome sont pillées par les Sarrasins. En réponse, le pape Léon IV fortifie le quartier du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etats-du-pape-reperes-chronologiques/#i_5262

ÉTHIOPIE

  • Écrit par 
  • Jean CHAVAILLON, 
  • Jean DORESSE, 
  • Éloi FICQUET, 
  • Alain GASCON, 
  • Jean LECLANT, 
  • Hervé LEGRAND, 
  • Jacqueline PIRENNE, 
  • R. SCHNEIDER
  • , Universalis
  •  • 24 456 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « Haïlé Sellassié et l'invasion italienne »  : […] En 1930, le plan fasciste pour envahir l'Éthiopie par les armes est prêt : d'année en année, sans bruit, les cartes italiennes qui figuraient la limite entre Somalie et Éthiopie résultant des traités de 1897 et de 1908 ont été escamotées et remplacées par d'autres, fort ambitieuses, que les cartographies étrangères ont machinalement copiées ; en même temps, profitant du vide de certains secteurs d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ethiopie/#i_5262

FANFANI AMINTORE (1908-1999)

  • Écrit par 
  • Geneviève BIBES
  •  • 825 mots

Amintore Fanfani, mort à Rome le 20 novembre 1999, fut l'un des hommes politiques les plus importants de l'Italie contemporaine. Né en 1908 à Pieve Santo Stefano, dans une famille nombreuse de la petite bourgeoisie toscane, il obtient dès 1936 la chaire d'histoire de l'économie à l'Université catholique de Milan. S'il consacre deux études, en 1937 et en 1942, au corporatisme fasciste, ses essais […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amintore-fanfani/#i_5262

FASCISME

  • Écrit par 
  • Raoul GIRARDET
  • , Universalis
  •  • 3 104 mots
  •  • 3 médias

Pris dans son sens littéral, le terme de fascisme désigne le mouvement fondé en Italie en 1919 et le système politique érigé en 1922 après la prise du pouvoir par le chef de ce mouvement, Benito Mussolini. Il s'applique par extension à divers partis, mouvements et organisations dont l'action s'est développée dans la quasi-totalité des pays européens entre la fin de la Première Guerre mondiale et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fascisme/#i_5262

GENTILE GIOVANNI (1875-1944)

  • Écrit par 
  • Paul GUICHONNET
  •  • 1 028 mots

Ancien élève de l'École normale supérieure de Pise, Gentile enseigne dès 1903 la philosophie aux universités de Naples, de Palerme et de Rome. Il est, après Benedetto Croce, le représentant le plus éminent de la pensée italienne de la première moitié du xx e  siècle. Gentile subit, à travers Bertrando Spaventa (1817-1883), l'influence de l'idéalisme hégélien, en réaction contre le positivisme de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giovanni-gentile/#i_5262

GIOLITTI GIOVANNI (1842-1928)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 823 mots

Homme d'État italien, né le 22 octobre 1842 à Mondoví (royaume de Sardaigne, auj. Italie), mort le 17 juillet 1928 à Cavour (Italie). Diplômé en droit de l'université de Turin en 1860, Giovanni Giolitti intègre la fonction publique, où, vingt années durant, il se forge une solide expérience en tant qu'inspecteur général des Finances, puis secrétaire général de la Cour des comptes, puis conseiller […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giovanni-giolitti/#i_5262

GRAMSCI ANTONIO (1891-1937)

  • Écrit par 
  • Hugues PORTELLI
  •  • 4 470 mots

Parmi les dirigeants et théoriciens de la III e  Internationale, Antonio Gramsci occupe une place originale. Ses profondes divergences avec le communisme soviétique dès 1926 le situent en marge de l'état-major et des idéologues officiels du mouvement communiste de l'entre-deux-guerres. Mais, pour autant, il ne peut pas être assimilé aux « communistes critiques » (Korsch, Lukaćs) qui rompent défin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antonio-gramsci/#i_5262

GRANDI DINO (1895-1988)

  • Écrit par 
  • Geneviève BIBES
  •  • 617 mots

Né le 4 juin 1895 à Mordano dans cette basse vallée du Pô périodiquement agitée d'âpres conflits sociaux, Dino Grandi appartient à une petite bourgeoisie (son père est agriculteur, sa mère institutrice) avide de promotion. Nationaliste, il s'engage dès la déclaration de la guerre qu'il termine avec le grade de commandant et plusieurs décorations. Jeune avocat à Bologne, il dirige un journal, L'As […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dino-grandi/#i_5262

GRÈCE - De la Grèce byzantine à la Grèce contemporaine

  • Écrit par 
  • Jean CATSIAPIS, 
  • Dimitri KITSIKIS, 
  • Nicolas SVORONOS
  •  • 21 419 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « La Grèce dans la guerre »  : […] L'entrée de la Grèce dans la guerre peut apparaître comme un paradoxe : un gouvernement profasciste (la Grèce vit sous la dictature depuis août 1936) rejette l'ultimatum du 28 octobre 1940 par lequel l'Italie demande le libre passage de ses troupes, et la Grèce se range aux côtés de la Grande-Bretagne au moment où Hitler occupe la plus grande partie de l'Europe. Mais si, pour le gouvernement gre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grece-de-la-grece-byzantine-a-la-grece-contemporaine/#i_5262

GRONCHI GIOVANNI (1887-1978)

  • Écrit par 
  • Paul-Jean FRANCESCHINI
  •  • 258 mots

Originaire d'une famille modeste des environs de Pise, militant démocrate-chrétien, Giovanni Gronchi fonde avec Luigi Sturzo le Parti populaire italien (1919). Député, secrétaire de la Confédération italienne des travailleurs chrétiens, il entre comme sous-secrétaire d'État dans le premier gouvernement formé par Mussolini, en 1922, avant de donner sa démission à la suite de l'assassinat de Matteot […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giovanni-gronchi/#i_5262

GUERRE MONDIALE (PREMIÈRE) - Mutineries et désobéissances collectives

  • Écrit par 
  • André LOEZ
  •  • 2 953 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Révolution russe, mutineries italiennes »  : […] La réalité est plus complexe, comme le montrent les mutineries d’ampleur survenues dans les armées russe, italienne et française ainsi que dans la marine allemande en 1917. L’armée russe est affectée dès la fin de 1916 par une vague de mutineries proches du front. Leur généralisation est liée au basculement révolutionnaire parti de Petrograd en mars 1917 (février dans le calendrier julien), lui-m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-mondiale-premiere-mutineries-et-desobeissances-collectives/#i_5262

GUERRE MONDIALE (PREMIÈRE)

  • Écrit par 
  • Marc FERRO
  •  • 12 422 mots
  •  • 49 médias

Dans le chapitre « Les opérations de diversion »  : […] Simultanément, les deux coalitions tentèrent l'expérience Winston Churchill voulait frapper le sultan ; il avait avec lui Aristide Briand , bientôt président du Conseil des ministres et ceux que, de chaque côté de la Manche, on appelait les « Orientaux ». Ils l'emportèrent sur le haut commandement, mais celui-ci ménagea tellement son aide que l' expédition des Dardanelles se solda par un échec cu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-mondiale-premiere/#i_5262

GUERRE MONDIALE (SECONDE)

  • Écrit par 
  • Henri MICHEL
  •  • 19 555 mots
  •  • 103 médias

Dans le chapitre « La guerre en Italie et la chute de Mussolini »  : […] C'est l'Italie qui met bas les armes la première. Le 10 juillet 1943 se produit l'attaque sur la Sicile . La supériorité alliée est tellement écrasante que les aérodromes et les fortifications ont été entièrement détruits avant le débarquement. En deux jours, 80 000 hommes sont débarqués, avec 7 000 véhicules et 300 chars. La campagne de Sicile dure 39 jours, la résistance italienne est presque nu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-mondiale-seconde/#i_5262

ITALIE - Histoire

  • Écrit par 
  • Michel BALARD, 
  • Paul GUICHONNET, 
  • Jean-Marie MARTIN, 
  • Jean-Louis MIÈGE, 
  • Paul PETIT
  •  • 27 438 mots
  •  • 42 médias

Dans le chapitre « Les prémisses de l'Empire colonial »  : […] L' impérialisme colonial en Italie tire plus que d'autres ses justifications du passé lointain et proche du pays. De l'Antiquité vient le mythe de la reconstitution de l' Imperium , du contrôle de la mare nostrum . Cesare Correnti affirme dès 1858 « que l'histoire romaine n'est point encore finie ». Le Risorgimento revivifie cette image du passé, lui donne la force messianique « de Rome et de l'It […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/italie-histoire/#i_5262

ITALIE - Langue et littérature

  • Écrit par 
  • Dominique FERNANDEZ, 
  • Pierre LAROCHE, 
  • Angélique LEVI, 
  • Jean-Paul MANGANARO, 
  • Philippe RENARD, 
  • Jean-Noël SCHIFANO
  •  • 29 122 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre «  La littérature de la Résistance »  : […] Il n'existe pas de littérature italienne de la Résistance à proprement parler. Pour des raisons complexes, cette phase de l'histoire d'Italie ne devient un des thèmes de la littérature italienne qu'après coup. Aussi la critique préfère-t-elle parler de littérature sur la Résistance ou de la Résistance dans la littérature italienne. Mieux même : cette critique italienne a fort peu fait porter son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/italie-langue-et-litterature/#i_5262

ITALIE - Le cinéma

  • Écrit par 
  • Jean A. GILI
  •  • 7 718 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le cinéma italien pendant l'époque fasciste (1922-1945) »  : […] Arrivé au pouvoir en 1922, le fascisme s'est d'abord peu soucié de la question du cinéma. En matière de communication de masse, il ne se préoccupe que de la presse écrite, ne prenant pas la mesure du message que peut véhiculer le film. Seuls l'intéressent les actualités et les documentaires ; le film de fiction apparaît comme un simple divertissement qu'il convient de contrôler au regard de l'ord […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/italie-le-cinema/#i_5262

LABRIOLA ANTONIO (1843-1904)

  • Écrit par 
  • Georges LABICA
  •  • 585 mots

Généralement considéré comme le premier marxiste italien, Antonio Labriola, né à Sangermano, fut l'élève, à Naples, de Bertrando Spaventa. Son premier écrit, Contro il ritorno di Kant propugnato da E. Zeller (1862), s'inspire de l'idéalisme néo-hégélien. En 1866, il se consacre à Socrate, puis, en 1869, à Spinoza ( Origine e natura delle passioni secondo l'Etica di Spinosa ). Il est alors profond […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antonio-labriola/#i_5262

LOGEMENT OUVRIER

  • Écrit par 
  • Maria Teresa MAIULLARI
  •  • 2 437 mots

Dans le chapitre « Crespi d'Adda »  : […] Tel fut le cas en Italie de Crespi d'Adda, une agglomération voisine de la commune de Capriate San Gervasio (province de Bergame, Italie). La ville s'ordonne par rapport à une voie centrale séparant la zone industrielle de la zone résidentielle, cette dernière étant constituée de grosses maisons carrées, sur deux niveaux, bien séparées par des jardins. À l'entrée, la préoccupation urbanistique s'e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/logement-ouvrier/#i_5262

LONGO LUIGI (1900-1980)

  • Écrit par 
  • Geneviève BIBES
  •  • 1 058 mots

Un des fondateurs du Parti communiste italien. Luigi Longo, fils de paysans pauvres du Piémont (il est né à Fubine Monferrato le 15 mars 1900), appartient à l'aile scissionniste du Parti socialiste qui, en 1921, créa le Parti communiste d'Italie. Il est le premier secrétaire de la Fédération des jeunes et sa vie se confond avec celle du parti dont il représenta longtemps la tendance la plus dure e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luigi-longo/#i_5262

MAFIA

  • Écrit par 
  • Clotilde CHAMPEYRACHE, 
  • Jean SUSINI
  • , Universalis
  •  • 8 695 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une manière d'être, de sentir et d'agir »  : […] Giuseppe Alongi, fonctionnaire de police influencé par les idées du médecin criminaliste Cesare Lombroso, affirme en 1887 que l'ensemble des classes sociales dangereuses constitue la mafia. Toutefois, pour le député Romualdo Bonfadini, il ne s'agit pas « d'une société secrète formellement constituée, mais du développement perfectionné d'une tendance à abuser de sa force, de la solidarité instinct […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mafia/#i_5262

MALAPARTE CURZIO (1898-1957)

  • Écrit par 
  • Giovanni JOPPOLO
  •  • 1 769 mots

Dans le chapitre « L'art de la contradiction »  : […] Malaparte semble vouloir être toujours du « mauvais côté ». À partir de 1925 , il prendra le pseudonyme de « mala parte » (« mauvais côté »), allusion directe à la famille Bonaparte et en référence à un pamphlet de F. Borri paru en 1869, selon lequel les Bonaparte se seraient appelés Malaparte et auraient obtenu du pape le droit de modifier leur nom pour services rendus. Juste avant l'entrée en gu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/curzio-malaparte/#i_5262

MALATESTA ENRICO (1853-1932)

  • Écrit par 
  • Paul CLAUDEL
  •  • 749 mots

Né dans la région napolitaine, d'une famille paysanne, Malatesta est arrêté dès l'âge de treize ans pour insultes au roi. Il suit des études de médecine, qu'il abandonne après son adhésion, en 1871, à la I re  Internationale. Il y rejoint la tendance bakouninienne et participe, en 1872, au congrès constitutif du mouvement anarchiste de Saint-Imier. Au congrès de Berne, en 1876, il s'écarte des bak […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enrico-malatesta/#i_5262

MARCHE SUR ROME (1922)

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 218 mots
  •  • 1 média

L'Italie du début des années 1920 est un État en crise, écartelé entre les nationalistes qui exploitent, avec Gabriele D'Annunzio, le thème de la « victoire mutilée » (l'Italie, dans le camp des vainqueurs en 1918, n'avait pas obtenu les satisfactions territoriales qu'elle attendait), et les forces révolutionnaires qui, stimulées par l'exemple de la Révolution russe de 1917, ont menacé les institu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marche-sur-rome/#i_5262

MATTEOTTI GIACOMO (1885-1924)

  • Écrit par 
  • Paul GUICHONNET
  •  • 673 mots
  •  • 1 média

Issu d'une famille de propriétaires fonciers aisés, Giacomo Matteotti fait des études de droit et milite, très jeune, au Parti socialiste italien. Interné pour pacifisme pendant la Première Guerre mondiale, il est élu député en 1919 et constamment réélu, par les circonscriptions de Ferrare et de Padoue. En 1922, lors de la scission du Parti socialiste, il ne suit pas la fraction communiste et, av […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giacomo-matteotti/#i_5262

MÉDITERRANÉE HISTOIRE DE LA

  • Écrit par 
  • André BOURDE, 
  • Georges DUBY, 
  • Claude LEPELLEY, 
  • Jean-Louis MIÈGE
  • , Universalis
  •  • 18 410 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Au temps du partage colonial (1875-1914) »  : […] La volonté britannique d'écarter la France du Nil et la Russie du Bosphore, si nettement marquée durant tout le siècle, s'affirme à l'occasion de la crise orientale, née de la révolte des sujets orthodoxes de l'Empire ottoman (1876-1878). À chaque grande puissance une zone d'influence . Disraeli, qui avait dès 1875 racheté au khédive Ismā'īl, endetté, ses actions du canal de Suez, se fait céder pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-de-la-mediterranee/#i_5262

MÉNÉLIK II (1844-1913) empereur d'Éthiopie (1889-1913)

  • Écrit par 
  • Richard David GREENFIELD
  • , Universalis
  •  • 779 mots

Empereur d'Éthiopie (1889-1913), né le 17 août 1844 à Ankober, dans le royaume de Choa (Éthiopie), mort le 12 décembre 1913 à Addis-Abeba. Ménélik, de son vrai nom Sahlé-Maryam, est le fils d'Haïlé Melekôt, futur roi de Choa, et d'une servante que ce dernier épouse peu après la naissance de leur fils. Ses ancêtres règnent sur la région de Menz, au cœur du royaume de Choa, depuis le xvii e  siècle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/menelik-ii/#i_5262

MESSINE SÉISME DE (1908)

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 498 mots

Le 28 décembre 1908, à 5 heures 58, une brève secousse sismique éveille la ville de Messine au nord-ouest de la Sicile. Elle est suivie d'une autre d'une dizaine de secondes, puis d'une succession de secousses d'une durée de 30 à 40 secondes. Un tsunami en résulte, formant une vague d'une douzaine de mètres de hauteur, qui ravage tout le détroit de Messine. La ville sicilienne fut détruite à 98 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/seisme-de-messine/#i_5262

MODERNISME, catholicisme

  • Écrit par 
  • Émile POULAT
  •  • 5 227 mots

Dans le chapitre « À l'étranger »  : […] Ce processus ne pouvait se limiter à la France. En Allemagne, il s'était développé beaucoup plus tôt mais moins radicalement, dans un climat de libéralisme universitaire et de réformisme catholique qui a marqué au xix e  siècle toute l'histoire de ce pays, très en marge du mouvement qui s'est fait jour chez ses voisins. Ses problèmes sont différents, et on constate peu d'échanges intellectuels, pe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/modernisme-catholicisme/#i_5262

MURRI ROMOLO (1870-1944)

  • Écrit par 
  • Émile POULAT
  •  • 350 mots

L'un des fondateurs de la Démocratie chrétienne italienne. Originaire des Marches, prêtre en 1892, licencié ès lettres de l'université de Rome, où il subit l'influence de Labriola, Murri refusa un poste à la curie romaine, préférant la vie active parmi les jeunes universitaires. Il fut dès lors l'entraîneur exceptionnel de tout un mouvement d'idées sociales et de culture religieuse, dont l'organe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/romolo-murri/#i_5262

MUSSOLINI BENITO (1883-1945)

  • Écrit par 
  • Pierre MILZA
  •  • 3 761 mots
  •  • 6 médias

Ancien socialiste révolutionnaire converti au nationalisme durant la Première Guerre mondiale, Benito Mussolini est l'inventeur d'une nouvelle forme de dictature, adaptée à l'ère des masses : le totalitarisme fasciste. Devenu, après la « marche sur Rome » d'octobre 1922, le « guide » ( duce ) tout-puissant de l'Italie, il a instauré dans ce pays un régime autoritaire dont la spécificité fut d'impo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/benito-mussolini/#i_5262

NENNI PIETRO (1891-1980)

  • Écrit par 
  • Paul-Jean FRANCESCHINI
  •  • 486 mots

Né en Romagne dans une famille prolétarienne, Pietro Nenni se lance à vingt ans dans la lutte ouvrière au cours d'une grève contre la guerre de Libye ; il fait plusieurs séjours en prison pour activités « anarchistes » et est en particulier emprisonné en 1911 avec Mussolini pour avoir participé à des manifestations contre la guerre italo-turque. Coéditeur avec Carlo Rosselli d' Il Quarto Stato , i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pietro-nenni/#i_5262

NITTI FRANCESCO SAVERIO (1868-1953)

  • Écrit par 
  • Paul GUICHONNET
  •  • 843 mots

La carrière de Nitti se partage en deux périodes, coupées par la longue parenthèse du fascisme. Elle illustre, dans les idées et l'action de l'homme politique, les limites de la génération du post-Risorgimento libéral, qui se révélera impuissante à arrêter l'ascension de la dictature en Italie. Nitti a mené de front une activité de journaliste, de professeur et de député. Caractère aimable, dépour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francesco-saverio-nitti/#i_5262

ORLANDO VITTORIO EMANUELE (1860-1952)

  • Écrit par 
  • Paul GUICHONNET
  •  • 882 mots
  •  • 3 médias

Juriste et homme d'État italien, Vittorio Emanuele Orlando acquiert, dès 1885, une grande renommée par ses publications scientifiques. Député libéral modéré de 1897 à 1924, il occupe une position de premier plan à la Chambre et collabore avec Giolitti, qui en fait son ministre de l'Instruction publique (de 1903 à 1905) puis de la Justice (de 1907 à 1909). Il détient également ce dernier portefeui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vittorio-emanuele-orlando/#i_5262

PACTE D'ACIER

  • Écrit par 
  • Georges-Henri SOUTOU
  •  • 210 mots

L'initiative, qui aboutit à la conclusion d'un pacte entre l'Allemagne et l'Italie, vint de Berlin. Le 28 octobre 1938, von Ribbentrop se rendit à Rome et proposa la conclusion d'une alliance. Mussolini se montra d'abord réticent, mécontent de ce que Hitler ne l'avait pas tenu informé au début de l'affaire tchèque. Mais, inquiet de l'accord franco-allemand du 6 décembre 1938 et désireux d'appuyer […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pacte-d-acier/#i_5262

PARTI COMMUNISTE ITALIEN (P.C.I.)

  • Écrit par 
  • Paul-Jean FRANCESCHINI
  •  • 1 304 mots
  •  • 1 média

Celui qui devint « le plus puissant parti communiste du monde non communiste » avait été fondé au congrès de Livourne en 1921. Le Parti communiste italien (P.C.I.) ne regroupe d'abord que la minorité ultragauche du Parti socialiste dirigé par Amadeo Bordiga et le groupe qui, autour d'Antonio Gramsci , avait publié à Turin la revue Ordine nuovo . Aux élections de mai 1921, il obtient seize sièges d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/parti-communiste-italien/#i_5262

PREMIÈRE GUERRE MONDIALE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 216 mots

28 juin 1914 À Sarajevo, assassinat de l'archiduc d'Autriche François-Ferdinand par Gavrilo Princip. 3 août 1914 L'Allemagne déclare la guerre à la France ; les troupes allemandes entrent en Belgique. 6-13 septembre 1914 Bataille de la Marne ; les Allemands sont stoppés à quelques kilomètres de Paris. 25 avril 1915 Débarquement d'un corps expéditionnaire allié aux Dardanelles. 23 mai 1915 Ent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/premiere-guerre-mondiale-reperes-chronologiques/#i_5262

QU'EST-CE QUE LE FASCISME ? HISTOIRE ET INTERPRÉTATION (E. Gentile)

  • Écrit par 
  • Pierre MILZA
  •  • 960 mots

Il aura fallu beaucoup de temps pour que le public francophone prenne connaissance de l'œuvre de Renzo De Felice, le grand historien romain disparu en 1996, auquel nous devons un réexamen radical de la nature du régime mussolinien. Emilio Gentile, qui fut son élève et qui est aujourd'hui professeur à l'université de Roma-La Sapienza, aura eu moins longtemps à attendre pour que la traduction de pl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/qu-est-ce-que-le-fascisme-histoire-et-interpretation/#i_5262

ROME

  • Écrit par 
  • Géraldine DJAMENT, 
  • Sylvia PRESSOUYRE
  •  • 11 410 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Vers le statut de capitale de l'Italie »  : […] Le pouvoir temporel du pape est remis périodiquement en question à partir des conquêtes de Bonaparte. Pie VI est destitué par la République romaine (1798-1800), qui s'inspire de la Révolution française. De 1809 à 1814, Pie VII est retenu prisonnier par Napoléon. Annexée en 1809 à l'Empire napoléonien, Rome est administrée par un préfet et fait figure de seconde capitale après Paris. Les révolution […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rome/#i_5262

ROSSONI EDMONDO (1884-1965)

  • Écrit par 
  • Paul CLAUDEL
  •  • 276 mots

Né près de Ferrare, Edmondo Rossoni vient très vite à l'anarchisme et au syndicalisme révolutionnaire. Militant actif et connu, il dirige la Bourse du travail de Parme, considérée comme La Mecque du syndicalisme révolutionnaire. Exilé à Londres, il participe à la tentative de création d'une Internationale anarchiste en 1913. Découragé par les dissensions au sein du mouvement, Rossoni abandonne ses […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edmondo-rossoni/#i_5262

SALANDRA ANTONIO (1853-1931)

  • Écrit par 
  • Paul GUICHONNET
  •  • 839 mots

Étudiant le droit et la littérature à l'université de Naples, Antonio Salandra subit l'influence des penseurs de la droite néo-hégélienne. Lié avec Sydney Sonnino, il enseigne dès 1879 à l'université de Rome la législature administrative et financière et publie de nombreux écrits juridiques. Élu, en 1886, député de Foggia, puis de Lucerna, il siège au centre droite et occupe divers postes gouverne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antonio-salandra/#i_5262

SARAGAT GIUSEPPE (1898-1988)

  • Écrit par 
  • Paul-Jean FRANCESCHINI
  •  • 503 mots
  •  • 1 média

Président de la République italienne de 1964 à 1971. Giuseppe Saragat , diplômé en sciences économiques et commerciales de l'université de Turin, adhère en 1922 à la section locale du Parti socialiste italien (P.S.I.). Collaborant à la Rivoluzione liberale , magazine diffusé par le parti, il doit s'exiler à Vienne, de 1926 à 1935 ; après cette date, il vit à Paris jusqu'en 1943, puis rentre en Ita […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giuseppe-saragat/#i_5262

SECONDE GUERRE MONDIALE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 478 mots

7-8 juillet 1937 Incident au pont Marco-Polo, près de Pékin, entre Chinois et Japonais. Dans les jours qui suivent, les Japonais entament la conquête de la Chine. 1 er  septembre 1939 L'armée allemande entre en Pologne. Français et Britanniques mobilisent le lendemain et déclarent la guerre à l'Allemagne le 3. 17 juin 1940 Quelques jours après la déclaration de guerre de l'Italie au côté de l'A […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/seconde-guerre-mondiale-reperes-chronologiques/#i_5262

SLOVÉNIE

  • Écrit par 
  • Evgen BAVCAR, 
  • Antonia BERNARD, 
  • Emmanuelle CHAVENEAU, 
  • Edith LHOMEL, 
  • Franc ZADRAVEC
  •  • 10 226 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les périodes yougoslaves »  : […] Il est incontestable que les Slovènes y gagnèrent, du point de vue politique, en entrant dans le nouvel ensemble. Cependant, celui-ci se voulait « triunitaire », c'est-à-dire triple et un à la fois, y compris pour la langue et pour la culture. Malgré la création en 1919 de l'Université slovène et, plus tard, de l'Académie, la déception fut grande : les Slovènes se rendirent compte de la méconnaiss […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/slovenie/#i_5262

SOCIALISME - Histoire des mouvements socialistes (1870-1914)

  • Écrit par 
  • Daniel LIGOU
  •  • 8 056 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Italie »  : […] Le socialisme italien tire son originalité de ses souvenirs garibaldiens (le héros du Risorgimento se proclamait socialiste), de l'existence d'un système électoral resté censitaire, des difficultés de l'unification, du contraste entre Nord industriel et Sud agricole et arriéré. Les premiers mouvements ouvriers (ceux de 1872) sont encore marqués par l'idéalisme de 1848, puis l'anarchisme s'introdui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-des-mouvements-socialistes-socialisme/#i_5262

SOMALIE

  • Écrit par 
  • Éloi FICQUET, 
  • Alain GASCON, 
  • Francis SIMONIS
  •  • 10 584 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « La Somalie italienne, point d'appui d'ambitions expansionnistes »  : […] Contrairement aux Britanniques, les Italiens misent sur le développement de la Somalie méridionale, irriguée par deux fleuves. Les entreprises de bonification agricole sont encouragées pour attirer des colons de l'Italie du Sud. Malgré quelques avancées, ces investissements sont déficitaires et les autorités coloniales doivent recourir au travail forcé pour pallier les réticences de la main-d'œuv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/somalie/#i_5262

SONNINO GIORGIO SIDNEY baron (1847-1922)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 400 mots

Homme politique italien, né le 11 mars 1847 à Pise, mort le 24 novembre 1922 à Rome. Giorgio Sidney, baron Sonnino, entre dans le corps diplomatique dans les années 1860 peu après la formation de l'unité italienne. Il en sort cependant pour étudier la vie politique, sociale et économique de l'Italie. Il publie le fruit de ses recherches en 1877 dans un important ouvrage sur les conditions de vie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giorgio-sonnino/#i_5262

STRESA CONFÉRENCE DE (avr. 1935)

  • Écrit par 
  • Georges-Henri SOUTOU
  •  • 189 mots

La conférence de Stresa réunit, du 11 au 16 avril 1935, Mussolini représentant l'Italie, MacDonald et sir John Simon, représentant la Grande-Bretagne, Flandin et Laval, représentant la France, pour riposter à l'abrogation unilatérale par l'Allemagne des clauses militaires du traité de Versailles, le 16 mars 1935. La réunion avait été précédée par les entretiens Laval-Mussolini de janvier 1935, don […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conference-de-stresa/#i_5262

STURZO LUIGI (1871-1959)

  • Écrit par 
  • Paul GUICHONNET
  •  • 1 084 mots

L'un des pères de la démocratie chrétienne en Italie, Sturzo naît à Caltagirone, en Sicile ; élève au séminaire de sa cité natale puis aux académies thomiste et grégorienne de Rome, il est ordonné prêtre en 1894 et devient professeur de philosophie à Caltagirone. Dominant une santé fragile par une énergie ascétique et une intense activité intellectuelle, don Sturzo est fortement marqué par le cath […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luigi-sturzo/#i_5262

TOGLIATTI PALMIRO (1893-1964)

  • Écrit par 
  • Paul GUICHONNET
  •  • 884 mots
  •  • 1 média

Formé dans l'ardent foyer d'idées qu'est Turin avant la Première Guerre mondiale (il y devint secrétaire de la section socialiste), Palmiro Togliatti est, en 1919, rédacteur en chef de l' Ordine nuovo , organe de la tendance d'Antonio Gramsci et point de ralliement de l'aile communisante du Parti socialiste. Après la session du Congrès de Livourne (1921), il adhère au Parti communiste italien (P.C […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/palmiro-togliatti/#i_5262

TOTALITARISME

  • Écrit par 
  • Brigitte STUDER
  •  • 1 361 mots

Dans le chapitre « Du phénomène au concept »  : […] Il faut imputer à la Première Guerre mondiale l'origine du phénomène. Les ruptures dues à la violence et au caractère « total » du conflit militaire, le génocide des Arméniens, l'irruption des masses dans la politique et la polarisation radicale qui s'ensuit déstabilisent profondément les sociétés européennes. En Russie, en Italie et en Allemagne, des partis de masse aux programmes inconciliables […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/totalitarisme/#i_5262

TRIPLICE ou TRIPLE ALLIANCE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOUSSON-LESTANG
  •  • 489 mots

Alliance conclue le 20 mai 1882 entre l'Allemagne, l'Autriche-Hongrie et l'Italie. Déjà assuré du concours autrichien depuis la Duplice de 1879, puis de la neutralité de la Russie depuis le renouvellement de l'entente des trois empereurs en juin 1881, Bismarck souhaitait faire entrer l'Italie dans son « système ». L'Allemagne, en effet, dans le cas d'un conflit avec la France, ne pouvait compter s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/triplice-triple-alliance/#i_5262

VATICAN CITÉ DU

  • Écrit par 
  • Émile POULAT
  •  • 4 587 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Un État témoin »  : […] On peut dire que le Vatican est, en un double sens, un État témoin : il est le témoin d'un long passé historique, dont le présent n'est plus qu'un modeste souvenir, comme on le dit en géologie d'une butte ou en biologie d'un organe ; il est aussi témoin, parmi les puissances de ce monde et au sein de la société des États, de cette idée que tout ne se réduit pas à la politique, à l'économie, ni mêm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cite-du-vatican/#i_5262

VICTOR-EMMANUEL III (1869-1947) roi d'Italie (1900-1946) empereur d'Éthiopie (1936-1943) et roi d'Albanie (1939-1943)

  • Écrit par 
  • Paul GUICHONNET
  •  • 1 046 mots
  •  • 1 média

Troisième souverain de la monarchie unitaire. Le règne de Victor-Emmanuel sera le plus long, le plus chargé d'événements dramatique de l'Italie contemporaine. Son père Humbert I er , autoritaire et porté au gouvernement personnel, sa mère Marguerite de Savoie, ambitieuse et cultivée, aggravent le complexe d'infériorité qui lui vient de son physique ingrat et de sa petite taille. En 1896, il épouse […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/victor-emmanuel-iii/#i_5262

YOUGOSLAVIE

  • Écrit par 
  • Christophe CHICLET, 
  • Catherine LUTARD, 
  • Robert PHILIPPOT
  • , Universalis
  •  • 15 194 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Le royaume de Yougoslavie (1929-1941) »  : […] Le 6 janvier 1929, le roi dissout la Skupština et déclare abolie la Constitution de Vidovdan. Le nouveau régime se propose en premier lieu le rétablissement de l'ordre public par une dictature sévère. La répression du communisme et du terrorisme redouble, la liberté de presse est suspendue, les assemblées locales dissoutes, l'organisation judiciaire soumise au contrôle royal. La Constitution de 1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yougoslavie/#i_5262


Affichage 

1914 à 1939. De Sarajevo à Dantzig

vidéo

Première Guerre mondiale SDN Crise de 1929 Communisme NazismeLa Première Guerre mondiale, véritable matrice du nouveau siècle, procède directement de l'exacerbation des tensions nationalistes en Europe En 1917, l'intervention nord-américaine accélère la défaite des Empires centraux que... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

1939 à 1945. La Seconde Guerre mondiale

vidéo

Les théâtres d'opérations Europe Afrique du Nord PacifiqueLa Seconde Guerre mondiale découle des initiatives belliqueuses de l'Allemagne nazie et de l'impuissance des démocraties occidentales à juguler la montée des périls En 1939, la Wehrmacht envahit la Tchécoslovaquie, tandis qu'Hitler... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Accords de Munich

photographie

Benito Mussolini (1883-1945), à gauche, serre la main du ministre de la Défense français Édouard Daladier (1884-1970), en présence du chancelier allemand Adolf Hitler (1889-1945) et du Premier ministre britannique Neville Chamberlain (1869-1940), le 29 septembre 1938 

Crédits : Keystone/ Getty Images

Afficher

Accords du Latran

photographie

Les accords du Latran, signés par le Saint-Siège et l'Italie le 11 février 1929, règlent la «question romaine» par la reconnaissance mutuelle de l'État du Vatican et de l'État italien, avec Rome pour capitale Au micro, Benito Mussolini, Premier ministre du roi Victor-Emmanuel III 

Crédits : AKG-Images

Afficher

Bataille de Caporetto

photographie

Soldats italiens faisant retraite après la défaite de Caporetto, dans les premiers jours de novembre 1917 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Benito Mussolini

photographie

Benito Mussolini, le premier en date des dictateurs européens de l'entre-deux-guerres 

Crédits : ullstein bild/ Getty Images

Afficher

Combattantes yougoslaves, 1943

photographie

Des jeunes femmes yougoslaves s'entraînent dans un camp allié, en Italie, en 1943 Bientôt, elles retourneront dans leur pays, se battre aux côtés des hommes, dans les unités de partisans du maréchal Tito (1892-1980) 

Crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Contre-offensive grecque, hiver 1941

photographie

Des soldats grecs aux commandes de chenillettes prises aux troupes italiennes, en 1941 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Éruption du Vésuve, 1944

vidéo

L'ombre du Vésuve plane sur l'agglomération de Naples en Italie Le Vésuve est un stratovolcan dont le cône est le résultat de nombreuses éruptions de cendres, de scories et de lave, séparées par de longues périodes de tranquillité En 1944, après quarante ans de sommeil, le Vésuve... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Espagne, la guerre civile

carte

Rébellion et avancées des nationalistes face aux fronts républicains (1936-1939) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Francesco Crispi (1818-1901)

photographie

Francesco Crispi (1818-1901), homme politique italien, président du Conseil de 1887 à 1891, puis de 1893 à 1896 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Hailé Sélassié lors de l'invasion de l'Éthiopie

photographie

L'empereur d'Éthiopie Hailé Sélassié (1892-1975), sur le champ de bataille, lors de l'invasion de l'Éthiopie par les troupes italiennes (1936) 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Italie : domaine colonial en 1940

tableau

Le domaine colonial italien en 1940 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Italie : émigration, 1870-1888

tableau

Mouvement de l'émigration italienne (1870-1888) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

La Libye italienne

photographie

Des jeunes filles, membres d'une organisation fasciste italienne, défilent dans les rues de Tripoli (Libye), en 1935 

Crédits : Baron/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

L'Albanie vaincue

photographie

Lors de l'invasion de l'Albanie par les troupes italiennes, en avril 1939, des paysans et des soldats albanais tentent de gagner la frontière afin de trouver refuge en Yougoslavie 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Laval sacrifie l'Éthiopie

photographie

Pierre Laval (1883-1945), président du Conseil, signe en 1935 le traité Hoare-Laval qui sacrifie l'Éthiopie aux ambitions hégémoniques italiennes 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Le socialiste Giacomo Matteotti, vers 1924

photographie

Le 10 juin 1924, l'enlèvement, puis l'assassinat, du député socialiste Giacomo Matteotti, contempteur de la politique mussolinienne, marqua une accélération dans le processus d'établissement du régime fasciste en Italie 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Les Italiens de Benghazi

photographie

Les ressortissants italiens de Benghazi, en Libye, assistent au passage des troupes britanniques et australiennes La deuxième plus grande base navale de Mussolini en Afrique vient de tomber aux mains des Alliés, en février 1941 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

L'Éthiopie occupée

photographie

L'arrivée des représentants italiens dans Addis-Abeba occupée, en 1936 Une banderole proclame : "À qui appartient l'empire à présent ? Duce ! Duce ! À nous" 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

L'exécution de Mussolini en 1945

photographie

Les corps de Benito Mussolini, Claretta Petacci et de deux de leurs fidèles sur la piazza Loreto à Milan, après leur exécution le 28 avril 1945, alors qu'ils tentaient de fuir en Suisse 

Crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Libye, 1921-1931

carte

Les étapes de l'occupation italienne en Libye, 1921-1931 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Marche sur Rome, 1922

vidéo

Dans l'Italie en crise de 1922, le coup de force de la marche sur Rome marque l'arrivée au pouvoir de Mussolini Désarroi et désorganisation expliquent le succès de son mouvement des Faisceaux italiens de combat, devenu, en novembre 1921, le Parti national fasciste Soutenu par des bandes... 

Crédits : Pathé

Afficher

Montgomery et Eisenhower

photographie

Le général britannique Montgomery (1887-1976) et le général américain Eisenhower (1890-1969) observent la côte italienne depuis Messine, en Sicile Ils préparent le débarquement des armées alliées en Italie du Sud 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Mussolini envahit l'Éthiopie, 1935

vidéo

En octobre 1935, les troupes de Mussolini envahissent l'Éthiopie à partir des colonies italiennes d'Érythrée et de Somalie, déclenchant ainsi la dernière guerre de conquête coloniale La lutte est âpre, mais totalement inégale, entre une armée mécanisée moderne qui n'hésite ni à... 

Crédits : National Archives

Afficher

Pacte de Locarno

photographie

Conclu en 1925 entre l'Allemagne, la Belgique, la France, la Grande-Bretagne et l'Italie, le pacte de Locarno regroupe plusieurs accords assurant la paix en Europe occidentale Il garantit notamment les frontières belgo-allemande et franco-allemande 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Palerme libérée

photographie

Dans les rues de Palerme (Italie), la foule acclame les Américains dans leurs chars Sherman après la prise de la ville Les armées alliées avaient débarqué en Sicile le 10 juillet 1943 

Crédits : US Army/ Getty Images

Afficher

Parade en l'honneur de Mussolini et Hitler (1938)

photographie

En mai 1938, deux mois après l'annexion de l'Autriche que Mussolini a fait approuver par le Grand Conseil du fascisme, Adolf Hitler est reçu en grande pompe à Rome par le duce 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Pierre Laval

photographie

Le chef du gouvernement français Pierre Laval (1883-1945) et le ministre italien des Affaires étrangères Bastiani rencontrent Adolf Hitler à son quartier général, en 1943 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Première Guerre mondiale, 1914-1918

vidéo

Au mois d'août 1914, les peuples européens partent pour une guerre qu'ils imaginent non seulement " fraîche et joyeuse ", mais courte : tout le monde est persuadé de pouvoir être de retour au foyer " avant la chute des premières feuilles " Pourtant, après quelques mois d'une guerre de... 

Crédits : National Archives

Afficher

Résistance grecque à l'invasion italienne, 1940

photographie

L'invasion de la Grèce par l'armée italienne (28 octobre 1940) rencontra une résistance inattendue de la part des troupes grecques Le fiasco de Mussolini accéléra l'intervention allemande 

Crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Ribbentrop et Ciano à Milan en 1939

photographie

Rencontre, au début de mai 1939 à Milan, entre les ministres des Affaires étrangères allemand, Joachim von Ribbentrop (à gauche), et italien, le comte Galeazzo Ciano (à droite), pour établir un projet de pacte d'assistance mutuelle entre leurs deux pays, qu'ils signeront le 22 mai à Berlin,... 

Crédits : Keystone/ Getty Images

Afficher

Seconde Guerre mondiale, campagne de France

carte

La campagne de France du 10 mai au 22 juin 1940 : l'occupation du territoire français par les Allemands 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Seconde Guerre mondiale, Europe, 1943-1945

carte

L'offensive générale des Alliés et des Soviétiques en Europe de 1943 à 1945 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Seconde Guerre mondiale, guerre en Méditerranée, 1940-1943

carte

Les positions des pays de l'Axe et des Alliés dans le bassin méditerranéen 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Somalie italienne, 1889-1905

carte

Territoires sur lesquels l'Italie exerce un protectorat à partir de 1889 puis impose une politique de colonisation qui donne naissance à la Somalie italienne en 1905 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Soumission de l'Albanie, 1939

photographie

Le chef du gouvernement albanais lit, le 15 avril 1939, la déclaration de soumission de son pays au chef d'État italien Benito Mussolini (1883-1945) 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Victor Emmanuel III

photographie

Victor Emmanuel III (1869-1947) roi d'Italie (1900-1946), passe en revue la garnison du château Saint-Ange, à Rome, en 1940 Il est accompagné du général Diaz et de Pietro Badoglio (1871-1956), chef d'état-major général 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Vittorio Emmanuele Orlando

photographie

Le Premier ministre italien Vittorio Emanuele Orlando en 1919 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

1914 à 1939. De Sarajevo à Dantzig
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

1939 à 1945. La Seconde Guerre mondiale
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Accords de Munich
Crédits : Keystone/ Getty Images

photographie

Accords du Latran
Crédits : AKG-Images

photographie

Bataille de Caporetto
Crédits : Hulton Getty

photographie

Benito Mussolini
Crédits : ullstein bild/ Getty Images

photographie

Combattantes yougoslaves, 1943
Crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Contre-offensive grecque, hiver 1941
Crédits : Hulton Getty

photographie

Éruption du Vésuve, 1944
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Espagne, la guerre civile
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Francesco Crispi (1818-1901)
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Hailé Sélassié lors de l'invasion de l'Éthiopie
Crédits : Hulton Getty

photographie

Italie : domaine colonial en 1940
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Italie : émigration, 1870-1888
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

La Libye italienne
Crédits : Baron/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

L'Albanie vaincue
Crédits : Hulton Getty

photographie

Laval sacrifie l'Éthiopie
Crédits : Hulton Getty

photographie

Le socialiste Giacomo Matteotti, vers 1924
Crédits : Hulton Getty

photographie

Les Italiens de Benghazi
Crédits : Hulton Getty

photographie

L'Éthiopie occupée
Crédits : Hulton Getty

photographie

L'exécution de Mussolini en 1945
Crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Libye, 1921-1931
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Marche sur Rome, 1922
Crédits : Pathé

vidéo

Montgomery et Eisenhower
Crédits : Hulton Getty

photographie

Mussolini envahit l'Éthiopie, 1935
Crédits : National Archives

vidéo

Pacte de Locarno
Crédits : Hulton Getty

photographie

Palerme libérée
Crédits : US Army/ Getty Images

photographie

Parade en l'honneur de Mussolini et Hitler (1938)
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Pierre Laval
Crédits : Hulton Getty

photographie

Première Guerre mondiale, 1914-1918
Crédits : National Archives

vidéo

Résistance grecque à l'invasion italienne, 1940
Crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Ribbentrop et Ciano à Milan en 1939
Crédits : Keystone/ Getty Images

photographie

Seconde Guerre mondiale, campagne de France
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Seconde Guerre mondiale, Europe, 1943-1945
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Seconde Guerre mondiale, guerre en Méditerranée, 1940-1943
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Somalie italienne, 1889-1905
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Soumission de l'Albanie, 1939
Crédits : Hulton Getty

photographie

Victor Emmanuel III
Crédits : Hulton Getty

photographie

Vittorio Emmanuele Orlando
Crédits : Hulton Getty

photographie