ISRAÉLO-ARABE CONFLIT(repères chronologiques)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

  • 29 novembre 1947 Le plan de partage de l'O.N.U. prévoit la création de deux États, l'un juif, l'autre arabe, et d'une zone sous contrôle international (résolution 181).

  • Mai 1948-juillet 1949 Proclamation de l'État d'Israël par Ben Gourion (le 14 mai) à l'échéance du mandat britannique sur la Palestine. Première guerre israélo-arabe déclenchée (le 15 mai) par les pays arabes hostiles au plan de partage. Elle tourne à l'avantage d'Israël qui agrandit son territoire et expulse environ 700 000 Palestiniens.

  • Avril 1950 La Transjordanie prend le contrôle de la Cisjordanie.

  • Octobre-novembre 1956 L'opération israélo-anglo-française, en réaction à la nationalisation du canal de Suez par l'Égypte de Nasser, est arrêtée sous la pression de Washington et de Moscou.

  • Mai 1964 Création de l'Organisation de libération de la Palestine (O.L.P.) dont Yasser Arafat deviendra président en février 1969.

  • 5-10 juin 1967 Guerre de Six Jours : Israël occupe la Cisjordanie, Gaza et Jérusalem-Est, le Sinaï égyptien et le Golan syrien. La colonisation israélienne débute aussitôt.

  • 22 novembre 1967 L'O.N.U. exige la libération « des » ou « de » territoires occupés (« from territories occupied ») par Israël en échange de la reconnaissance de la souveraineté de tous les États de la région (résolution 242).

  • Septembre 1970 L'O.L.P. est expulsée de Jordanie à l'issue des événements du Septembre noir, et trouve refuge au Liban.

  • 6-25 octobre 1973 Guerre du Kippour lancée par les pays arabes contre Israël, qui mène une contre-offensive victorieuse. À l'O.N.U., Washington et Moscou appellent les belligérants à des négociations « en vue d'établir une paix juste et durable » (résolution 338 du 22 octobre).

  • 26-28 novembre 1973 Reconnaissance de l'O.L.P. comme « seul représentant du peuple palestinien » au sommet arabe d'Alger.

  • Novembre 1974 L'O.N.U. accorde à l'O.L.P. le statut d'observateur permanent et reconnaît le droit des Palestiniens à la souveraineté et à l'indépendance.

  • 26 mars 1979 Signature d'un traité de paix entre Israël et l'Égypte, fruit des accords de Camp David (septembre 1978).

  • 6 juin 1982 Offensive israélienne au Liban en riposte aux attaques de l'O.L.P., qui doit quitter Beyrouth pour Tunis en septembre.

  • 16-17 septembre 1982 Massacre de la population palestinienne des camps de Sabra et Chatila, à Beyrouth, par les milices chrétiennes que l'armée israélienne laisse agir.

  • Décembre 1987 Début de la première intifada (« soulèvement ») dans les territoires occupés.

  • 13 septembre 1993 Après la conférence de paix israélo-arabe de Madrid (octobre 1991) et la reconnaissance mutuelle d'Israël et de l'O.L.P. (9-10 septembre 1993), signature des accords de Washington, qui prévoient notamment l'instauration d'une autorité palestinienne intérimaire autonome. Son application traîne en longueur et n'aboutit pas à l'accord de paix global prévu.

  • Octobre 1994 Itzhak Rabin, Shimon Peres et Yasser Arafat reçoivent conjointement le prix Nobel de la paix (le 14). Signature du traité de paix entre Israël et la Jordanie (le 26).

  • 28 septembre 2000 Début de la seconde intifada.

  • Décembre 2001-mai 2002 Après une forte recrudescence des violences israélo-palestiniennes, Yasser Arafat est confiné par l'armée israélienne dans les locaux de l'Autorité palestinienne à Ramallah.

  • 16 juin 2002 Début de la construction, par Israël, d'une « barrière de séparation » entre la Cisjordanie et le reste du territoire.

  • 17 mai 2003 Rencontre entre les Premiers ministres israélien et palestinien concernant la mise en œuvre de la « feuille de route », document élaboré par le « quartet » pour le Proche-Orient (États-Unis, U.E., O.N.U., Russie), qui doit conduire à la création d'un État palestinien d'ici à 2005.

  • Février 2004 Adoption, par le gouvernement israélien, du plan de retrait unilatéral de Gaza.

  • 11 novembre 2004 Mort de Yasser Arafat. Mahmoud Abbas lui succède à la présidence de l’Autorité palestinienne le 9 janvier 2005.

  • 12 septembre 2005 Fin de l'évacuation des colonies juives de Gaza.

  • 25 janvier 2006 Victoire du mouvement islamiste Hamas aux élections législatives palestiniennes.

  • 27 novembre 2007 Sommet d’Annapolis (Maryland) consacré à la relance du processus de paix interrompu depuis plusieurs années. À l’initiative de George W. Bush, il réunit le Premier ministre israélien Ehoud Olmert, le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas et les représentants de trente-huit pays.

  • 27 décembre 2008-17 janvier 2009 Tsahal mène l'opération Plomb durci dans la bande de Gaza, en réponse aux tirs de roquettes palestiniennes sur Israël, dans le but d'affaiblir l'infrastructure militaire et politique du Hamas.

  • Septembre-octobre 2010 Après vingt mois d'interruption, reprise des négociations de paix directes entre Israéliens et Palestiniens, le 2 septembre ; elles échouent un mois plus tard, après le refus d'Israël de proroger son moratoire sur la colonisation en Cisjordanie qui est arrivé à échéance à la fin de septembre.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  ISRAÉLO-ARABE CONFLIT  » est également traité dans :

ABBAS MAHMOUD (1935- )

  • Écrit par 
  • Aude SIGNOLES
  •  • 1 949 mots
  •  • 1 média

Le dirigeant palestinien Mahmoud Abbas est né le 26 mars 1935 à Safed, ville de haute Galilée, aujourd'hui située à l'intérieur des frontières de l'État hébreu. Ses parents fuient la Palestine en 1948 durant la première guerre israélo-arabe. Réfugié à Damas, dans la Syrie voisine, le jeune homme travaille comme carreleur pour payer ses études secondaires, puis il part en Égypte poursuivre un curs […] Lire la suite

ABDALLAH ou ABD ALLAH (1882-1951) roi de Jordanie (1946-1951)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 464 mots

Émir autonome de Transjordanie (à partir de 1921) puis roi de Jordanie (1946-1951), né en 1882 à La Mecque, mort le 20 juillet 1951 à Jérusalem. Deuxième fils de ̣Husayn ibn ‘Alī, chérif de La Mecque et roi du Hedjaz, Abdallah fait ses études à Istanbul, alors capitale de l'Empire ottoman. Après la révolution des Jeunes-Turcs de 1908, il représente La Mecque au sein du Parlement ottoman. Au débu […] Lire la suite

ABDALLAH IBN ‘ABD AL-‘AZĪZ (1923 ou 1924-2015) roi d'Arabie Saoudite (2005-2015)

  • Écrit par 
  • Philippe DROZ-VINCENT
  •  • 1 585 mots

Roi d’Arabie Saoudite de 2005 à 2015. Le 1 er  août 2005, le prince Abdallah ibn Abd al-Aziz ibn Abd al-Rahman al-Saoud devient roi d'Arabie Saoudite, après le décès de son demi-frère, le roi Fahd. Né en 1923 ou 1924 selon les sources, il est l'un des fils du roi Abd al-Aziz ibn Saoud, le fondateur du royaume d'Arabie Saoudite ; sa mère est de la tribu Chammar, d'où est issue également la famille […] Lire la suite

ABOU JIHAD (1935-1988)

  • Écrit par 
  • Alain GRESH
  •  • 872 mots

«  Que devons-nous faire de la population civile ? », demanda le commandant Rabin à Ben Gourion. « Chassez-les », répondit en substance le Premier ministre d'Israël. Nous sommes en juillet 1948 et la jeune armée juive vient de s'emparer des villes arabes de Ramleh et Lydda (l'actuelle Lod). Obéissant, Itzhak Rabin donna les ordres en conséquence : des dizaines de milliers de Palestiniens expédiés […] Lire la suite

SUEZ AFFAIRE DE (1956)

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 281 mots
  •  • 1 média

Le 22 décembre 1956, le rembarquement du corps expéditionnaire franco-britannique à Port-Saïd (Égypte) illustre les nouveaux rapports de forces internationaux de l'après-1945. En nationalisant le 26 juillet 1956 le canal de Suez, le leader égyptien Nasser entendait affirmer la force du monde arabe et la fierté des nations ex-colonisées, au détriment des intérêts et de l'orgueil des puissances impé […] Lire la suite

ALLON YIGAL (1918-1980)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 392 mots

Militaire et homme politique israélien né le 10 octobre 1918 à Kefar-Thabor (Palestine, aujourd'hui en Israël), mort le 29 février 1980 à 'Afula (Israël). Yigal Allon, de son vrai nom Feikowitch, est l'un des premiers chefs du Palmakh, commando de la Haganah (organisation militaire sioniste représentant la majorité des juifs de Palestine après la Première Guerre mondiale). Il organise l'immigrat […] Lire la suite

ANTISÉMITISME

  • Écrit par 
  • Esther BENBASSA
  •  • 12 226 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Europe de l'Ouest et Moyen- Orient »  : […] En Europe de l'Ouest, hormis chez les groupuscules néo-nazis, l'antisémitisme ouvert demeurait un phénomène marginal marginal jusqu'à la projection du conflit israélo-palestinien sur la scène européenne. Contrairement aux États-Unis, certains États européens sanctionnent l'expression des opinions racistes, antisémites et négationnistes. Le Japon, pour sa part, développe un antisémitisme sans juifs […] Lire la suite

ARABIE SAOUDITE

  • Écrit par 
  • Philippe DROZ-VINCENT, 
  • Ghassan SALAMÉ
  •  • 18 454 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « La recherche de compromis régionaux »  : […] Ce rôle de « grand frère sage » que l'Arabie entend assumer dans le monde arabe (et qui a fait écrire à Muhammad Hassanein Heïkal que les Arabes étaient entrés dans une « phase saoudienne » de leur histoire) était bien sûr renforcé par l' aide substantielle que Riyad a accordée aux pays moins bien pourvus de la région. L'aide saoudienne, surtout après 1973, a suivi plusieurs voies, allant de l'aid […] Lire la suite

ASIE (Géographie humaine et régionale) - Dynamiques régionales

  • Écrit par 
  • Manuelle FRANCK, 
  • Bernard HOURCADE, 
  • Georges MUTIN, 
  • Philippe PELLETIER, 
  • Jean-Luc RACINE
  •  • 24 814 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Une terre de conflits : le prix à payer »  : […] Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, le Moyen-Orient est le théâtre de nombreux conflits de nature diverse. Les facteurs de crise sont multiples et s'entremêlent étroitement. Jusqu'en 1990, les conflits restent cantonnés dans un strict cadre régional, les puissances extrarégionales n'interviennent pas ouvertement ; depuis lors, ils ont pris une dimension internationale. La création de l' […] Lire la suite

AUX ORIGINES D'ISRAËL (Z. Sternhell) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Ariane BONZON
  •  • 1 515 mots

Qu'est-il advenu de la société nouvelle que les pères fondateurs d'Israël voulaient instaurer sur la Terre promise ? Tel est l'objet de la recherche que propose Zeev Sternhell dans son livre Aux origines d'Israël. Entre nationalisme et socialisme (Fayard). Présentée dès l'introduction de l'ouvrage, la réponse est abrupte : l'âge d'or n'a jamais existé, ce n'est qu'un mythe mobilisateur ou un alib […] Lire la suite

Pour citer l’article

Christophe PÉRY, « ISRAÉLO-ARABE CONFLIT - (repères chronologiques) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 décembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/israelo-arabe-reperes-chronologiques/