ISOENZYMES

DÉTOXICATION

  • Écrit par 
  • Jean-Paul LEROUX
  •  • 2 775 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Formes multiples et polymorphisme »  : […] Se trouvant confrontés à des structures chimiques très variables et toujours nouvelles, les enzymes de détoxication peuvent théoriquement faire face à cette situation de deux manières extrêmes : soit une seule enzyme ne reconnaît que le caractère hydrophobe des substrats sans aucune spécificité de structure ; soit au contraire il existe un nombre considérable de formes moléculaires multiples d'une […] […] Lire la suite

MUSCLES

  • Écrit par 
  • Jean RAIMBAULT, 
  • Bernard SWYNGHEDAUW
  •  • 12 921 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Principaux types de muscles  »  : […] Pour le muscle squelettique, on distingue au moins deux types, le rapide et le lent. Cette distinction, initialement établie sur la base de données histochimiques, repose maintenant sur des bases biochimiques et génétiques. Les deux muscles possèdent chacun des isoformes spécifiques, rapide (ou f ) et lente (ou s ), de la plupart des protéines contractiles, c'est-à-dire de la myosine, de la tropom […] […] Lire la suite