ISLANDE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

quelques données-clés.
Nom officielRépublique d'Islande (IS)
Chef de l'ÉtatGudni Th. Jóhannesson (depuis le 1er août 2016)
Note :
Chef du gouvernementKatrín Jakobsdóttir (depuis le 30 novembre 2017)
CapitaleReykjavik
Langue officielleislandais
Unité monétairecouronne islandaise (ISK)
Population371 000 (estim. 2021)
Superficie (km2)103 000

La littérature

Même s'il est encore trop mal connu en France, le phénomène islandais – littéraire, notamment – est tellement extraordinaire que les spécialistes parlent volontiers de « miracle ». Ce pays à la population minuscule a su donner aux lettres européennes, dès le xiie siècle et presque sans discontinuer, l'une des plus remarquables littératures de l'Occident.

L'ère de la grandeur

Les Islandais n'ayant appris à écrire, aux divers sens du mot, qu'après la christianisation de leur île (999) et selon les enseignements de l'Église, il n'existe pas d'œuvre de leur main antérieure à 1100 approximativement. Et leurs premiers écrits accusent fortement l'influence de la littérature hagiographique, du style clérical dit style savant (lœrum stil), et d'une conception du monde orientée par l'augustinisme.

Pourtant, dès le commencement, la littérature islandaise présente trois caractères originaux : elle bénéficie, presque d'emblée, d'écrivains de génie qui mènent immédiatement certains genres, histoire et récit en prose en particulier, à un point de perfection ; elle est le fait d'auteurs qui, presque tous, ou bien descendent directement de Vikings célèbres (on se rappellera que, vers 1050, le phénomène viking a disparu) et, à ce titre, gardent quelque chose d'un esprit d'aventure, d'entreprise et d'ouverture, ou bien restent comme imprégnés d'une conception active, énergique, de la vie et du destin ; surtout, elle possède, selon toute probabilité, une tradition orale prodigieusement riche où se mêlent non seulement les souvenirs récents des actes prestigieux des ancêtres célèbres – Norvégiens, Danois et Irlandais en majorité –, mais encore les évocations de textes anciens, religieux ou profanes, nés dans toute la Scandinavie antérieurement au ixe siècle et, de plus, partiellement, les grandes traditions sacrées ou épiques du monde germanique.

Pendant deux siècles, toute l'Islande s'est mise à écrire sur tous les sujets en usage à l'époque et, en ce qui concerne les textes eddiques et scaldiques en particulier, il est presque impossible, dans la plupart des cas, de décider s'ils ont été fidèlement retranscrits selon une tradition orale bien vivante, ou s'ils ne l'ont que partiellement été, ou même s'ils ont purement été inventés à partir de réminiscences plus ou moins vagues. Néanmoins, pour la commodité de la présentation, on a l'habitude, après avoir fait droit au rôle éminent des deux initiateurs, Ari Þorgilsson inn frói et Saemundr Sigfússon inn frói, de distinguer dans la production de l'Islande médiévale quatre courants, probablement successifs, mais en fait souvent parallèles : l'eddique, le scaldique, le clérical et le (para-)historique.

De Saemundr inn frói (le Savant, le Sage ; 1056-1133), dont toute l'œuvre est perdue, on ne sait rien sinon qu'il écrivit en latin une chronique des rois de Norvège, qui a dû donner le ton et servir de modèle à l'historiographie islandaise. En revanche, on est mieux renseigné sur Ari inn frói (1067 ou 1068-1148), prêtre-chef (goi), qui composa, entre autres ouvrages, l'Íslendingabók (Livre des Islandais) dans lequel il raconte l'histoire de l'île, de la colonisation à ses jours, en passant par la christianisation. Par sa volonté de rigueur scientifique, étonnante pour l'époque, par sa façon d'utiliser ses sources et d'en faire la critique, surtout par son style, rapide sans sécheresse, il met au point le type d'écriture d'une littérature qui saura maintenir ses trois grandes qualités : l'objectivité, la précision, le dynamisme. Il se pourrait qu'Ari ait été aussi l'inventeur d'une œuvre unique en son genre dans la littérature mondiale, et qui connaîtra de nombreuses versions ou remaniements en Islande, le Livre de la colonisation qui relate l'installation des quatre cents premiers occupants de l'île, et dont dérive très certainement toute la littérature de sagas.

La poésie eddique

La découverte, au xviie siècle, d'un manuscrit datant du xiiie siècle, le Codex regius, dont le contenu est incontestablement bien antérieur, a confirmé l'existence, chez les Islandais, d'un grand nombre de traditions remontant au paganisme pangermanique. Ces textes, anonymes, divers par l'origine (Norvège et Islande surtout) et la date (échelonnés peut-être du viie au xiiie siècle), retracent dans des formes et des genres multiples, au fil de l'évolution disparate des techniques, toute l'histoire cosmogonique, mythol [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 25 pages

Médias de l’article

Islande : carte physique

Islande : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Islande : drapeau

Islande : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Le glacier Vatnajökull, Islande

Le glacier Vatnajökull, Islande
Crédits : George Kavanagh/ Stone/ Getty Images

photographie

Geysers en Islande

Geysers en Islande
Crédits : A. Mar/ Nordic Photos/ Getty

photographie

Afficher les 12 médias de l'article


Écrit par :

  • : professeur émérite (langues, littératures et civilisation scandinaves) à l'université de Paris-IV-Sorbonne
  • : ancien élève de l'École normale supérieure de la rue d'Ulm et de l'Institut national des langues et civilisations orientales, professeur d'histoire contemporaine à l'institut des hautes études européennes de l'université de Strasbourg
  • : professeur des Universités, Institut de physique du globe de Paris, volcanologue
  • : maître de conférences à l'université de Caen
  • : professeur à l'université de Lille-III

Classification

Autres références

«  ISLANDE  » est également traité dans :

ISLANDE, chronologie contemporaine

  • Écrit par 
  • Universalis

Tous les événements politiques (élections, conflits, accords, …) et les faits économiques et sociaux qui ont marqué l’histoire contemporaine du pays jusqu’à aujourd’hui. […] Lire la suite

ANSPACH SÓLVEIG (1960-2015)

  • Écrit par 
  • Nicole GABRIEL
  •  • 704 mots
  •  • 1 média

Sólveig Anspach est née le 8 décembre 1960 à Heimaey, dans l’archipel de Vestmann (Islande), d’une mère islandaise et d’un père juif viennois qui avait rejoint les États-Unis puis combattu en Europe sous l’uniforme américain. Cette citoyenne du monde grandit à Paris, fréquente l’école allemande, fait des études de philosophie et de psychologie avant d’intégrer la Femis, d’où elle sort diplômée en […] Lire la suite

ATLANTIQUE HISTOIRE DE L'OCÉAN

  • Écrit par 
  • Jacques GODECHOT, 
  • Clément THIBAUD
  •  • 13 638 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Les Vikings »  : […] À partir du ix e  siècle, les Scandinaves prennent une place grandissante dans la navigation atlantique. Les rois du Vik – le golfe de Göteborg – ou Vikings, se lancent au loin sur des bateaux légers et rapides, les skeids , dont plusieurs exemplaires ont été retrouvés en parfait état dans les tombes de ces marins et ornent aujourd'hui les musées scandinaves. Montés sur ces barques, les Vikings je […] Lire la suite

CHASSE À LA BALEINE

  • Écrit par 
  • Jean-Benoît CHARRASSIN, 
  • Vincent RIDOUX
  •  • 8 019 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les catégories définies par la C.B.I.  »  : […] Pour pouvoir gérer de manière différente des pratiques qui correspondent à des objectifs distincts pour les sociétés humaines qui les mettent en œuvre, la C.B.I. distingue trois catégories de chasse baleinière (cf. carte ). La chasse commerciale est l'exploitation des ressources baleinières pour la satisfaction de besoins industriels ou nutritionnels, gérée selon des modalités permettant de maxim […] Lire la suite

CHRISTIAN X (1870-1947) roi de Danemark (1912-1947) et d'Islande (1918-1944)

  • Écrit par 
  • Claude NORDMANN
  •  • 621 mots
  •  • 1 média

Fils aîné du futur roi Frédéric VIII (1906-1912) et de Louise de Suède-Norvège, le futur Christian X entre dans l'armée en 1889, est nommé commandant de la garde, puis major général (1908). Prince royal en 1906, il règne après la mort de son père le 15 mai 1912. Le Danemark est alors un État moderne, de civilisation démocratique et pacifique, réparant les conséquences de la guerre des Duchés. Il a […] Lire la suite

DANEMARK

  • Écrit par 
  • Marc AUCHET, 
  • Frederik Julius BILLESKOV-JANSEN, 
  • Jean Maurice BIZIÈRE, 
  • Régis BOYER, 
  • Georges CHABOT, 
  • Lucien MUSSET, 
  • Claude NORDMANN
  • , Universalis
  •  • 19 545 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « L'Union du Nord »  : […] Un roi sans scrupule, mais d'une singulière capacité, Valdemar IV Atterdag (1340-1375), sut rétablir la situation sur des bases toutes nouvelles, en profitant des faiblesses des autres États scandinaves et en canalisant à son profit la brutale énergie de l'aristocratie guerrière. Il récupère la Scanie (1360), puis se jette sur l'île suédoise de Gotland, massacre son armée de paysans et pille son […] Lire la suite

DÉCOUVERTE DU GROENLAND

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 183 mots
  •  • 1 média

Vers 870, les Vikings norvégiens occupèrent l'Islande et, à partir de là, explorèrent les mers du Nord à la recherche d'huile de phoque, de fourrures d'ours blanc ou d'ivoire de morse. Une saga rapporte qu'un certain Erik le Rouge, venant de l'est, aurait alors découvert, en 982, le sud de la « terre verte » ou Groenland. Un établissement y fut créé en 986, à Brattahlidh, et le christianisme fut i […] Lire la suite

DÉMOCRATIE PARTICIPATIVE

  • Écrit par 
  • Rémi LEFEBVRE
  •  • 6 777 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les « mini-publics » : jurys et conventions de citoyens »  : […] Les jurys – ou conventions de citoyens – sont en revanche un dispositif plus innovant et qui dépasse l’échelle locale. Ils se sont institutionnalisés à travers des hybridations dites « procédurales » et des phases d’expérimentations successives. Issus de la démocratie technique, ils apparaissent dans les années 1970 en Allemagne, à l’initiative du sociologue Peter Deniel, et aux États-Unis, où la […] Lire la suite

ÉCONOMIE MONDIALE - 2008 : de la crise financière à la crise économique

  • Écrit par 
  • Nicolas SAGNES
  •  • 3 178 mots

Dans le chapitre « Croissance en berne en Europe  »  : […] La zone euro n'a pas su trouver de souffle propre : la croissance s'est limitée à 1,3 p. 100 en 2008, après 2,6 p. 100 en 2007. La plupart des pays ont connu des trimestres de contraction du P.I.B., autrement dit de récession. Le commerce extérieur, entravé par le ralentissement mondial, n'a apporté qu'un soutien limité à l'activité. La demande intérieure n'a pas été au rendez-vous dans la plupar […] Lire la suite

ÉCONOMIE MONDIALE - 2007 : zone de turbulences

  • Écrit par 
  • Nicolas SAGNES
  •  • 3 034 mots

Dans le chapitre « Le ballet des changes  »  : […] Sur le front des taux de change, l'année 2007 aura été marquée par le repli des stratégies dites de carry trade et la forte dépréciation de la devise américaine. Une stratégie dite de carry trade consiste à s'endetter dans une devise à faible taux d'intérêt (le yen par exemple) et à placer les fonds empruntés dans une autre devise à taux d'intérêt plus élevé (comme le dollar américain, la couro […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

25 septembre 2021 Islande. Élections législatives.

La coalition sortante renforce sa majorité à la faveur des élections législatives. Si le Mouvement des verts et de gauche de la Première ministre Katrín Jakobsdóttir est en recul avec 12,6 % des suffrages et 8 sièges sur 63, le Parti de l’indépendance (droite) de Bjarni Benediktsson se maintient, avec 24,4 % des voix et 16 élus, et le Parti du progrès (centre droit) améliore fortement son audience, devenant la deuxième formation représentée au Parlement avec 17,3 % des suffrages et 13 députés. […] Lire la suite

20-28 mai 2021 Union européenne. Accord sur un « Certificat Covid numérique européen ».

L’Islande, la Norvège, la Suisse et le Liechtenstein, membres de l’espace Schengen, ont également signé cet accord. Le 28, l’AEM autorise l’administration du vaccin Pfizer-BioNTech aux enfants de douze à quinze ans. Ce vaccin avait également été le premier à être autorisé pour les personnes de plus de seize ans, en décembre 2020. […] Lire la suite

17-20 mai 2021 Russie – États-Unis. Première rencontre des chefs de la diplomatie américain et russe.

Le 20, le Conseil de l’Arctique, qui réunit les États-Unis, la Russie, le Canada, le Danemark, la Norvège, la Suède, la Finlande et l’Islande, adopte un « plan stratégique » pour les dix années suivantes. Lors de la précédente réunion, en 2019, l’administration américaine avait empêché l’adoption d’une déclaration commune qui évoquait le réchauffement climatique. […] Lire la suite

7 mars 2021 Suisse. Votations fédérales sur la dissimulation du visage, l'identité numérique et l'accord avec l'Indonésie.

Les électeurs valident également, par 51,7 % des voix, l’accord de partenariat économique entre les pays de l’Association européenne de libre-échange (AELE : Suisse, Norvège, Islande, Liechtenstein) et l’Indonésie signé en décembre 2018. Enfin, ils rejettent, par 64,4 % des suffrages, la loi fédérale de septembre 2019 sur les services d’identification électronique, qui prévoyait la certification d’une identité numérique reconnue par l’État, mais délivrée par des organismes privés. […] Lire la suite

27 juin 2020 Islande. Réélection du président Gudni Th. Jóhannesson.

Le président indépendant Gudni Th. Jóhannesson est réélu avec 92,2 p. 100 des suffrages. Il était opposé à Gudmundur Franklín Jónsson, sans étiquette, mais fondateur du Parti populaire de la droite verte (droite populiste). Le taux de participation est de 66,9 p. 100. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Régis BOYER, Maurice CARREZ, Édouard KAMINSKI, Lucien MUSSET, Claude NORDMANN, « ISLANDE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 janvier 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/islande/