INVERTÉBRÉS

ARACHNIDES

  • Écrit par 
  • Christine ROLLARD
  •  • 3 667 mots
  •  • 10 médias

Les arachnides (Arachnida) – dont les représentants les plus connus sont les araignées, les scorpions et les acariens – sont des animaux largement répandus sur la Terre : ils occupent à peu près tous les types de milieux. Dans l’état actuel de nos connaissances, on en dénombre environ 90 000 espèces. Les arachnides sont des arthropodes (animaux présentant une carapace externe ou exosquelette et u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arachnides/#i_502

CIRCULATOIRES (SYSTÈMES) - Les systèmes circulatoires des animaux

  • Écrit par 
  • Jean-Paul TRUCHOT
  •  • 4 514 mots
  •  • 4 médias

Différents stades évolutifs d'organisation et de spécialisation de la circulation des liquides internes peuvent être aisément distingués dans la série animale. La convection circulatoire peut affecter des compartiments liquidiens variés : liquide intracellulaire, liquides cœlomiques, sang proprement dit. Elle peut, dans des stades primitifs, ne pas être endiguée dans des structures vasculaires e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/circulatoires-systemes-les-systemes-circulatoires-des-animaux/#i_502

CONJONCTIF TISSU

  • Écrit par 
  • Albert POLICARD
  •  • 3 015 mots

Dans le chapitre « Le tissu conjonctif dans la série animale »  : […] Sous des aspects divers, le tissu conjonctif existe chez tous les Métazoaires. Chez tous, il présente des cellules, des formations fibrillaires et des substances fondamentales. Les cellules, chez les Invertébrés, ressemblent à celles des Vertébrés ; toutefois, elles possèdent des potentialités et des capacités évolutives plus étendues. Leur forme change souvent (amœbocytes). Beaucoup de ces cellu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tissu-conjonctif/#i_502

CORDÉS ou CHORDÉS

  • Écrit par 
  • Yves FRANÇOIS
  •  • 978 mots

L' opposition traditionnellement admise, depuis Lamarck, entre Vertébrés et Invertébrés est parfaitement artificielle. En fait, l'opposition Vertébrés-Invertébrés est d'autant moins justifiée que les Vertébrés sont étroitement apparentés à d'authentiques Invertébrés longtemps réunis sous le nom de Procordés : d'une part les amphioxus, qui sont de petits animaux marins mobiles mais sédentaires ; […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cordes-chordes/

ENDOCRINIEN SYSTÈME

  • Écrit par 
  • René LAFONT
  •  • 5 252 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Invertébrés »  : […] Le besoin de coordination des activités cellulaires des Métazoaires, comme les éponges ou les méduses, s'est traduit par la mise en place très précoce de structures nerveuses produisant à la fois des neuromédiateurs et des neurohormones : chez les Cnidaires ont été isolés de nombreux peptides dont les fonctions de neuromédiateurs ou de facteurs paracrines sont d'ailleurs loin d'être totalement é […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/systeme-endocrinien/#i_502

HORMONES

  • Écrit par 
  • Jacques DECOURT, 
  • Yves-Alain FONTAINE, 
  • René LAFONT, 
  • Jacques YOUNG
  • , Universalis
  •  • 14 342 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre «  Les hormones des Invertébrés »  : […] Même les plus simples des Métazoaires requièrent des mécanismes de coordination de l'activité des cellules qui les constituent. Chez les Spongiaires et les Cœlentérés existent déjà des réseaux neuronaux relativement complexes. Certains de ces neurones produisent des peptides qui agissent sur les cellules voisines selon un mode paracrine. Cela représente un premier mode de régulation mettant en je […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hormones/#i_502

INSECTES

  • Écrit par 
  • René LAFONT, 
  • Jean-Yves TOULLEC
  •  • 12 838 mots
  •  • 35 médias

Dans le chapitre « Les insectes, un succès de l’évolution »  : […] L'une des caractéristiques des Insectes qui est manifeste pour tout observateur, même non spécialiste, est leur diversité. Avec près d'un million d'espèces répertoriées, cette classe est la plus vaste du règne animal. Les entomologistes estiment que le nombre réel d'espèces d'insectes se situerait entre 5 et 80 millions. Cette grande diversité a été attribuée à plusieurs facteurs. Tout d'abord, la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/insectes/#i_502

INTERSEXUALITÉ

  • Écrit par 
  • Katy HAFFEN
  •  • 2 775 mots

Dans le chapitre « Invertébrés »  : […] On a longtemps ignoré l'existence d'hormones sexuelles chez les Invertébrés. H. Charniaux-Cotton a découvert chez les Crustacés une glande androgène. Des expériences de greffes ont montré que cette glande est capable de transformer une femelle en mâle. Inversement, chez un mâle privé de sa glande androgène, la différenciation mâle des caractères sexuels s'arrête, et l'ovogenèse s'installe dans l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/intersexualite/#i_502

KIELAN-JAWOROWSKA ZOFIA (1925-2015)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis HARTENBERGER
  •  • 896 mots

Dans le chapitre « Une femme de tous les combats »  : […] Née le 25 avril 1925 à Sokołów, Zofia Kielan-Jaworowska devient, à l’âge de quinze ans, un membre actif de la résistance polonaise à Varsovie. Après la Libération, en 1945, elle reprend ses études de zoologie et de paléontologie et se porte volontaire dans cette ville dévastée pour reconstruire le musée de zoologie. La bibliothèque de l’établissement ayant été miraculeusement préservée, elle va s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zofia-kielan-jaworowska/#i_502

LAMARCK (J.-B. de) - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Pascal DURIS
  •  • 470 mots

1744 Naissance, le 1 er  août, de Jean-Baptiste-Pierre-Antoine de Monet, chevalier de La Marck (dit Lamarck) à Bazentin-le-Petit (Somme). 1778 Lamarck publie la Flore française. Cet ouvrage sera réimprimé en 1795 puis remanié en 1805 par A.-P. de Candolle qui en publiera une dernière édition augm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lamarck-j-b-reperes-chronologiques/#i_502

MIGRATIONS ANIMALES

  • Écrit par 
  • Valérie CHANSIGAUD, 
  • Jean DORST
  •  • 11 679 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Invertébrés »  : […] De nombreux invertébrés marins se déplacent sur des distances appréciables en fonction des saisons. Ils le font souvent de façon passive puisque les organismes planctoniques sont simplement emportés par les courants marins. Les Annélides Polychètes changent annuellement d'habitat, ce que l'on peut considérer comme une véritable migration. Le long des côtes d'Europe, les Nereis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/migrations-animales/#i_502

MILIEU INTÉRIEUR

  • Écrit par 
  • Jean-Paul TRUCHOT
  •  • 3 947 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Animaux d'eau douce »  : […] La teneur totale en sels des eaux douces est toujours très faible. La concentration de certains ions : calcium, carbonates, sulfates, magnésium, etc., peut être également très variable. Tous les organismes d'eau douce ont un milieu intérieur plus ou moins hyperosmotique par rapport au milieu extérieur. Leurs capacités osmorégulatrices sont cependant variables. Grossièrement, on peut distinguer d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/milieu-interieur/#i_502

MOTRICITÉ

  • Écrit par 
  • Pierre BUSER
  •  • 3 898 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La motricité chez les Invertébrés »  : […] On distingue chez les Invertébrés deux types fondamentaux d'arrangements nerveux. L'un, primitif, est constitué par un réseau superficiel (sous-tégumentaire), formé de cellules à prolongements multiples articulés de façon très lâche ; la conduction de l'influx y est multidirectionnelle, encore que certaines voies à conduction rapide et préférentielle puissent se différencier. L'autre, plus évolué […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/motricite/#i_502

NERVEUX (SYSTÈME) - Neurogenèse et évolution

  • Écrit par 
  • Paul LAGET
  •  • 10 350 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Synapses »  : […] Un autre trait de l'évolution, dont cette fois on ne peut s'expliquer clairement la signification, réside dans les modifications des synapses . Il est indiscutable que l'apparition phylogénétique de certains types tant structuraux que fonctionnels est récente. Les synapses axo-somatiques, par exemple, si répandues et caractéristiques du système nerveux c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nerveux-systeme-neurogenese-et-evolution/#i_502

OCÉANOGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Patrick GEISTDOERFER
  •  • 10 070 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Des populations marines variées »  : […] La vie est présente dans la totalité des océans, depuis la surface jusqu’aux plus grandes profondeurs, offrant des populations marines riches, variées et complexes. En fonction de la relation que les êtres vivants entretiennent ou non avec le fond océanique, on distingue deux domaines. Le domaine pélagique est celui de la pleine eau au sein de laquelle vivent des populations végétales et animales […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oceanographie/#i_502

OSMORÉGULATION

  • Écrit par 
  • Brahim LAHLOU
  •  • 3 306 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Osmorégulation des Invertébrés »  : […] La grande majorité des Invertébrés sont en équilibre isosmotique avec l'eau de mer, mais la composition de leur milieu intérieur en diffère sensiblement et de façon variable suivant les espèces. Ainsi, chez la ligie (Crustacé isopode), le sodium de l'hémolymphe est de 20 p. 100 plus élevé que dans la mer, tandis que le calcium est multiplié par 3 et le magnésium diminué de 60 p. 100. Le tégument e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/osmoregulation/#i_502

PHÉROMONES

  • Écrit par 
  • Charles DESCOINS
  •  • 5 573 mots

Dans le chapitre « Phéromones des animaux invertébrés »  : […] La présence de phéromones a été mise en évidence dans tout le règne animal, principalement chez les insectes où l'émission de phéromones volatiles, véhiculées par l'air, rend plus faciles l'isolement et l'étude de ces substances. Il n'en est pas de même chez les autres invertébrés, particulièrement ceux qui vivent en milieu aqueux et qui peuvent ainsi utiliser des phéromones de haut poids moléc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pheromones/#i_502

PHILOSOPHIE ZOOLOGIQUE (J.-B. de Monet de Lamarck)

  • Écrit par 
  • Pascal DURIS
  •  • 230 mots
  •  • 1 média

Fondateur de la paléontologie des invertébrés, le naturaliste français Jean-Baptiste de Monet de Lamarck (1744-1829) se convainc que les êtres vivant actuellement sur Terre dérivent de formes plus anciennes par une transformation lente et irréversible. En se répandant à la surface du globe, les espèces vivantes ont été soumises aux diverses influences de leur environnement ; celles-ci, avec le t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philosophie-zoologique/#i_502

RÉGÉNÉRATION ET CICATRISATION

  • Écrit par 
  • Alan H. CRUICKSHANK, 
  • André PARAF, 
  • Catherine ZILLER
  •  • 6 101 mots

Dans le chapitre « Répartition du pouvoir de régénération »  : […] Tous les animaux ne sont pas doués du pouvoir de régénération, faculté remarquable, très capricieusement répartie dans le régime animal. Dans un même groupe zoologique, certains animaux régénèrent bien, d'autres mal ou pas du tout, même parfois s'il s'agit d'espèces très voisines. En règle générale, cependant, le pouvoir de régénération diminue à mesure qu'on s'élève dans l'échelle zoologique : pl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/regeneration-et-cicatrisation/#i_502

RÉSEAUX DE NEURONES (biologie)

  • Écrit par 
  • Jean-Gaël BARBARA
  •  • 2 493 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Objectivation des réseaux de neurones »  : […] Au cours du xx e  siècle, la spéculation cède progressivement le pas sur l’objectivation physiologique et fonctionnelle, qu’on illustrera ici par quelques exemples de concepts de réseaux de neurones dominants, appartenant à différentes périodes historiques, en précisant leurs techniques d’investigation associées. Dans les années 1930, le jeune phy […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reseaux-de-neurones-biologie/#i_502

HISTOIRE NATURELLE DES ANIMAUX SANS VERTÈBRES (J.-B. de Monet de Lamarck)

  • Écrit par 
  • Laurent LOISON
  •  • 1 392 mots
  •  • 1 média

En 1815 paraissait le premier des sept volumes d’une des œuvres majeures du zoologiste français Jean-Baptiste Pierre Antoine de Monet, chevalier de Lamarck (1744-1829) : l’ Histoire naturelle des animaux sans vertèbres . Celle-ci constitue la première synthèse de grande ampleur concernant le vaste monde des animaux dépourvus de colonne vertébrale, et que Lamarck , l’un des p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-naturelle-des-animaux-sans-vertebres/#i_502

ROTIFÈRES

  • Écrit par 
  • Paul de BEAUCHAMP
  •  • 1 726 mots

Malgré leur petite taille qui les a fait au début confondre avec les Infusoires et autres Protistes vivant dans les mêmes conditions, les Rotifères jouent un rôle important dans la nature, au moins dans les eaux douces auxquelles ils sont spécialement adaptés (ils sont beaucoup moins abondants en milieu marin). Ce rôle est évident dans le plancton lacustre, où ils prédominent souvent, servant d'in […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rotiferes/#i_502

SQUELETTE

  • Écrit par 
  • Yves FRANÇOIS, 
  • Armand de RICQLÈS
  • , Universalis
  •  • 5 760 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le squelette hydrostatique »  : […] Les liquides de l'organisme, qui occupent les cavités du corps, ont, en plus de leurs fonctions habituelles dans la nutrition et dans la respiration, un rôle important de participation aux mécanismes hydrauliques qui assurent, en particulier chez des animaux mous, des mouvements éventuellement impliqués dans la locomotion. On peut prendre l'exemple (très marginal, il est vrai, mais symbolique) d'u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/squelette/#i_502

STOMOCORDÉS ou HÉMICORDÉS

  • Écrit par 
  • Yves FRANÇOIS
  •  • 1 460 mots
  •  • 3 médias

L' embranchement des Stomocordés (ou Hémicordés) groupe des Invertébrés marins assez différents morphologiquement ; des traits communs d'organisation justifient cependant le rapprochement des deux classes principales : les Entéropneustes que l'on décrira avec quelques détails et les Ptérobranches que l'on comparera aux précédents. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stomocordes-hemicordes/#i_502

SUBORDINATION & DOMINANCE HIÉRARCHIQUES

  • Écrit par 
  • Marie-France BOUISSOU, 
  • Georges LE MASNE, 
  • Jean-Pierre SIGNORET
  •  • 6 720 mots

Dans le chapitre « Dominance et subordination chez les Invertébrés »  : […] L'organisation de type hiérarchique est loin d'être aussi fréquente dans les sociétés d'Invertébrés que dans celles des Vertébrés ; elle existe cependant chez certains Crustacés et chez quelques Insectes sociaux. Dans des groupes expérimentaux de quatre écrevisses (Bovbjerg), on observe des combats, des menaces avec les pinces brandies, des réactions d'évitement. Au bout de quelques jours, une hié […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/subordination-et-dominance-hierarchiques/#i_502

VISION - Photoréception rétinienne

  • Écrit par 
  • Yves GALIFRET
  •  • 5 924 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Le potentiel de récepteur »  : […] Avant d'envisager le phénomène chez les Vertébrés, nous ferons un bref rappel des données qui furent d'abord obtenues chez les Invertébrés. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vision-photoreception-retinienne/#i_502


Affichage 

Neopilina

dessin

Le Monoplacophore actuel Neopilina 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Neurone unipolaire vrai

dessin

Neurone unipolaire « vrai » d'invertébré On voit que les prolongements dendritiques y naissent de l'axone et non du soma 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Télécenphale

dessin

Représentation schématique du SNC (vue en coupe longitudinale) d'un vertébré inframammalien (a) et d'un mammifère (b) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Neopilina
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Neurone unipolaire vrai
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Télécenphale
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin