INUIT

ARCTIQUE (géopolitique)

  • Écrit par 
  • François CARRÉ
  •  • 6 915 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les enjeux environnementaux  »  : […] Les conditions extrêmes, l'inaccessibilité et la rareté des hommes ont longtemps préservé la nature des régions de haute latitude. Mais, depuis les années 1960, les perturbations anthropiques, liées à une mise en valeur croissante et à la militarisation, s'y multiplient. Les écosystèmes terrestres et marins s'en trouvent altérés et les peuples autochtones, qui vivaient en symbiose étroite avec la […] Lire la suite

ASHEVAK KENOJUAK (1927-2013)

  • Écrit par 
  • Patricia BAUER
  •  • 343 mots

Considérée comme une figure majeure de l’art inuit, Kenojuak Ashevak fut une des premières artistes à s’essayer à la gravure. Son œuvre se caractérise par des lignes puissantes, des couleurs vives ainsi qu’une composition simple et sans perspective. Kenojuak Ashevak naît en 1927 dans le camp d’Ikerrasak, sur l’île de Baffin, dans les Territoires du Nord-Ouest (auj. au Nunavut). Son enfance est m […] Lire la suite

CANADA - Économie

  • Écrit par 
  • Serge COULOMBE
  •  • 7 907 mots

Dans le chapitre « Les peuples autochtones »  : […] Arrivés il y a plus de 15 000 ans au Canada, les peuples autochtones, Premières Nations, Inuits et Métis, vivent toujours sur l’ensemble du territoire canadien. Les Inuits représentaient plus de 80 p. 100 de la population du Nunavut en 2016. La population autochtone est en forte croissance, passant de 3,8 p. 100 à 4,9 p. 100 de la population totale entre les recensements de 2006 et 2016. Selon St […] Lire la suite

CANADA - Réalités socio-économiques

  • Écrit par 
  • Ludger BEAUREGARD, 
  • Henri ROUGIER
  •  • 12 409 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « La mosaïque ethno-linguistique canadienne »  : […] Depuis longtemps, le Canada est un pays d'immigrants. Au début du xvi e siècle, la fondation de l'« abitation » de Québec par Samuel de Champlain illustre les prémices de l'établissement d'éléments étrangers dans le Nouveau Monde. Ensuite, durant près d'un siècle et demi, c'est de France que parviendront les colons. Cependant, une mutation s'amorce dès lors que se produit un afflux d'immigrants o […] Lire la suite

ESQUIMAUX ou ESKIMO

  • Écrit par 
  • Joëlle ROBERT-LAMBLIN
  •  • 5 018 mots
  •  • 9 médias

Le terme « eskimo » (ou, selon l'orthographe française : esquimau, esquimaude, esquimaux), par référence à une culture et une famille linguistique particulières, désigne un ensemble de populations de l' Arctique qui, depuis la Sibérie orientale, se sont disséminées progressivement, par migrations successives, à travers le détroit de Béring, le long des côtes sud-ouest de l'Alaska et vers le grand […] Lire la suite

FLAHERTY ROBERT (1884-1951)

  • Écrit par 
  • Guy GAUTHIER
  •  • 1 433 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une relation personnelle au monde »  : […] Le père de Flaherty, d'origine irlandaise, émigre au Canada, où il se lance dans l'exploitation minière avant de tenter sa chance vers l'ouest. Le jeune Robert, entraîné par ses récits, va vivre une année parmi les mineurs et les prospecteurs, fréquentant le campement indien voisin, rêvant des immenses paysages du nord. Prospecteur d'or, il entreprend la première de ses cinq expéditions d'explorat […] Lire la suite

NORD CANADIEN

  • Écrit par 
  • Caroline DESBIENS
  •  • 1 175 mots
  •  • 1 média

Le Nord canadien est une vaste région qui dépasse les trois entités administratives que sont le Yukon, les Territoires du Nord-Ouest et le Nunavut . De prime abord, il faut distinguer la partie située au nord du cercle arctique, désignée comme le Grand Nord, et celle du Moyen Nord – soit la zone de transition entre la forêt boréale et le cercle arctique, qui varie en fonction des spécificités mor […] Lire la suite

NUNAVUT

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 1 259 mots
  •  • 2 médias

Le territoire du Nunavut s'étend sur une grande partie de l’Arctique canadien et couvre 2 121 102 kilomètres carrés, soit un cinquième de la surface du Canada  ; il représente également les deux tiers de son littoral. Les hivers y sont rudes (– 30 à – 35  0 C) et les étés sont frais, voire froids (5 à 10  0 C). Le Nunavut, « notre terre » en inuktitut, est issu de la division des Territoires du No […] Lire la suite

POLAIRES MILIEUX

  • Écrit par 
  • Roger COQUE, 
  • François DURAND-DASTÈS, 
  • Yvon LE MAHO
  •  • 8 299 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Une plus grande biodiversité au Nord »  : […] Dans l'hémisphère Nord, la présence de terres à de très hautes latitudes a facilité les mouvements de populations animales et végétales, en fonction des fluctuations climatiques, et l'adaptation des espèces aux différents milieux. Ainsi, l'ours blanc a pour ancêtre l'ours brun de la toundra, son pelage blanc lui assurant le mimétisme nécessaire à la vie dans les glaces arctiques et sa grande tail […] Lire la suite

PRÉCOLOMBIENS - Amérique du Nord et Arctique

  • Écrit par 
  • Patrick PLUMET
  •  • 8 869 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « La préhistoire de l'Arctique et la formation de l'Esquimau »  : […] L'Arctique esquimau s'étend de la Tchoukotka, la péninsule extrême-orientale de l'Eurasie, au Groenland. Dans la partie centrale et orientale de cet immense territoire dominé par la toundra ou le désert arctique, les populations désignées habituellement sous le nom d'Esquimaux furent les premiers et les seuls occupants jusqu'à l'arrivée des Européens. En Alaska et dans la frange sud de l'Arctique […] Lire la suite

THULÉEN

  • Écrit par 
  • Patrick PLUMET
  •  • 939 mots
  •  • 2 médias

Le Thuléen ( Thule Culture ) fut défini par l'archéologue danois Therkel Mathiassen à la suite de la V e  expédition de Thulé (1921-1924) au cours de laquelle il cherchait l'origine des Esquimaux. Le site éponyme est le poste de traite de Thulé (nommé en souvenir de la mythique Thulé des anciens Grecs, de l' Ultima Thule de Virgile, mais qui reste Umanak pour les Inuit), dans le nord-ouest du Gro […] Lire la suite

WATT-CLOUTIER SHEILA (1953- )

  • Écrit par 
  • André BÉLISLE
  •  • 974 mots

Sheila Watt-Cloutier est née le 2 décembre 1953 à Kuujjuaq (dans le Nunavik, nord du Québec), dans la discrétion et l'éloignement caractéristiques du cercle polaire. Ses parents souhaitèrent certainement qu'elle vive une vie heureuse avec les siens dans la tradition inuite plusieurs fois millénaire, mais son action contre le réchauffement climatique l'a rendue mondialement célèbre. Durant ses prem […] Lire la suite


Affichage 

Inuits

photographie : Inuits

photographie

Une famille inuit dans son igloo, dans les Territoires du Nord-Ouest, au Canada 

Crédits : Wayne R Bilenduke, Getty Images

Afficher

Inuits sur une banquise

photographie : Inuits sur une banquise

photographie

Le peuple inuit (ici à l'île d'Ellesmere) est particulièrement menacé par le réchauffement climatique Lors de la conférence de Montréal, en décembre 2005, les Inuits ont assigné le premier pollueur de la planète, les États-Unis, devant la Commission interaméricaine des droits de l'homme... 

Crédits : D. W. Hamilton/ The Image Bank/ Getty

Afficher

Inuits

Inuits
Crédits : Wayne R Bilenduke, Getty Images

photographie

Inuits sur une banquise

Inuits sur une banquise
Crédits : D. W. Hamilton/ The Image Bank/ Getty

photographie