INTRODUCTION À L'ŒUVRE SUR LE KAVI, Wilhelm von HumboldtFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Un précurseur de la linguistique

Humboldt refuse une vision des langues qui en fait des produits, résultant d'une opération de production achevée. En insistant sur le principe d'une activité, il opère un triple déplacement. D'abord, il rappelle en quoi, à côté de la langue, il existe une activité de discours qui fait de l'expression une des fonctions du sujet parlant. Ensuite, il insiste sur l'historicité fondamentale des langues qui ne sont pas fixées en un point de leur développement mais qui évoluent de façon constante (en cela, il serait un des représentants de la grammaire comparée), en sorte que leur « vraie définition ne peut être que génétique ». Enfin, il met l'accent sur les transformations internes : un discours n'est pas une suite de phrases juxtaposées mais la réalisation d'opérations grammaticales, une intuition reprise par Chomsky. Paradoxalement, au moment d'en faire la critique, Humboldt se conforme à la tradition de la grammaire générale en situant la réflexion du linguiste au point de rencontre entre la pensée et le son.

Entre les trois plans du sujet, du changement linguistique et des transformations grammaticales, Humboldt assigne pour objet à la linguistique l'étude de la parole en acte et l'analyse de l'enchaînement du discours. Tout en postulant un esprit universel sous-jacent à la diversité des idiomes, il en ramène le programme au « découpage abstrait en mots et en règles ».


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Gabriel BERGOUNIOUX, « INTRODUCTION À L'ŒUVRE SUR LE KAVI, Wilhelm von Humboldt - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/introduction-a-l-oeuvre-sur-le-kavi/