INTIMITÉ

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'intimité comme dispositif compensatoire

Le cocooning a réactualisé dans sa quête de l'intimité les signes décoratifs synonymes de protection. Benjamin a le premier été sensible aux effets de redondance, de multiplication valant comme autant de précautions qui constituent le registre matériel de l'intimité. Si l'on osait un rapprochement impromptu entre les analyses de Durand et celles de Benjamin, on verrait se dessiner un lien subtil entre la manie du détail, la méticulosité, la minutie propre au type psychologique du « régime nocturne » de l'individu attiré par l'intimité et le bourgeois contemporain de Louis-Philippe qui, semble-t-il, pour cet aspect, a su marquer durablement ses héritiers. L'intimité aurait fait l'objet d'un investissement profond dès le premier tiers du xixe siècle, à l'époque du développement des grandes villes, espaces publics peu propices à l'épanouissement de cette fleur discrète. L'heure sonne de la préoccupation accordée à l'intérieur, sommé de nous dédommager de l'absence de trace de la vie privée dans les métropoles. Pour Walter Benjamin, dont le texte date de 1939, l'individu cherche cette compensation des heurts de la vie urbaine, peu soucieuse d'intimité, entre les murs de son appartement qui duplique comme un cocon les protections les plus diverses imposées aux objets mais dont le spectacle vaut, pour celui qui les multiplie, comme autant de vecteurs d'une intimité à édifier constamment. Ainsi, l'habitant des villes de retour chez lui, sans se lasser « prend l'empreinte d'une foule d'objets ; pour ses pantoufles et ses montres, ses couverts et ses parapluies, il imagine des housses et des étuis. Il a une préférence pour le velours et la peluche qui conservent l'empreinte de tout contact ».

Aujourd'hui, l'intimité semble se chercher sans cesse entre au moins deux écueils possibles. Soit la futilité d'un décor surinvesti affectivement qui peut, de cocon comme on le rêve, devenir coquille vide, citadelle ouatée servant de défense contre un extérieur perçu comme hostile ; c'est là le risque d'un s [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  INTIMITÉ  » est également traité dans :

SEXUALITÉ HISTOIRE DE LA

  • Écrit par 
  • Michel BOZON
  •  • 6 731 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'émergence de l'amour conjugal et de la sphère intime  »  : […] Tant que les rapports entre les sexes ont été perçus sous un angle strictement hiérarchique, l'idée d'une relation amoureuse relativement équilibrée entre hommes et femmes, voire d'un amour dans un cadre conjugal, est demeurée impensable. La première grande tentative de penser une relation amoureuse mutuelle entre homme et femme apparaît autour du xii e  siècle en Occitanie avec l'amour courtois, […] Lire la suite

Les derniers événements

France. Retrait de la candidature de Benjamin Griveaux à la Mairie de Paris. 12 février - 3 mars 2020

et sa compagne Alexandra de Taddeo, destinataire des messages et de la vidéo de Benjamin Griveaux, sont mis en examen pour atteinte à l’intimité de la vie privée et diffusion sans l’accord de la personne de paroles et images à caractère sexuel. Le 3 mars, Piotr Pavlenski est mis en examen pour violences aggravées pour les coups portés lors de la soirée chez Juan Branco. […] Lire la suite

France. Mort de Jacques Chirac. 26-30 septembre 2019

le cercueil est exposé à l’hôtel des Invalides. Le 30 est décrété journée de deuil national. Une messe solennelle est célébrée à l’église Saint-Sulpice en présence de nombreux chefs d’État étrangers. Jacques Chirac est ensuite inhumé dans l’intimité au cimetière du Montparnasse. […] Lire la suite

France. Mariage du président Nicolas Sarkozy. 2 février 2008

Le président Nicolas Sarkozy et la chanteuse et ex-mannequin Carla Bruni se marient dans l'intimité au palais de l'Élysée. Le chef de l'État avait divorcé d'avec sa précédente épouse, Cécilia Sarkozy, en octobre 2007. […] Lire la suite

France. Jugement dans l'affaire des écoutes de l'Élysée. 9 novembre 2005

six mois avec sursis, pour atteinte à l'intimité de la vie privée. L'ancien gendarme Paul Barril est condamné à six mois de prison avec sursis pour recel de fichiers informatiques. […] Lire la suite

France. Mise en cause de François Mitterrand dans l'affaire des écoutes de l'Élysée. 3-25 avril 1997

par le quotidien Libération, ces écoutes font depuis lors l'objet d'une instruction judiciaire qui, en décembre 1994, avait conduit à la mise en examen, pour atteinte à l'intimité de la vie privée, de douze personnes dont Gilles Ménage, ancien directeur de cabinet du président Mitterrand […] Lire la suite

Pour citer l’article

Lilyane DEROCHE-GURCEL, « INTIMITÉ », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/intimite/