INTERVENTIONNISME, économie

AMÉRIQUE LATINE - Évolution géopolitique

  • Écrit par 
  • Georges COUFFIGNAL
  •  • 7 468 mots

Dans le chapitre « Apparences trompeuses »  : […] Mais cette dominante d'élus de gauche ne signifie pas qu'un front politique homogène soit en voie de constitution, tant les différences sont grandes entre eux, sur quantité de points. Hugo Chávez dénonce de manière virulente le modèle néo-libéral et lance de grands projets sociaux de type « assistanciel » en faveur des plus démunis, mais il ne peut le faire que grâce au pétrole qu'il vend sur les […] Lire la suite

AUSTRALIE

  • Écrit par 
  • Benoît ANTHEAUME, 
  • Jean BOISSIÈRE, 
  • Bastien BOSA, 
  • Harold James FRITH, 
  • Yves FUCHS, 
  • Alain HUETZ DE LEMPS, 
  • Isabelle MERLE, 
  • Xavier PONS
  • , Universalis
  •  • 26 539 mots
  •  • 28 médias

Dans le chapitre « L'Australie dans la guerre, et l'après-guerre sous l'influence travailliste »  : […] En 1940-1941, l'Australie se voit encore comme un dominion très éloigné des lieux d'affrontements de la Seconde Guerre mondiale, qui envoie des hommes et des matières premières au Royaume-Uni. À l'abri des menaces militaires internationales, le débat politique interne se focalise sur les conséquences profondes de la crise économique des années 1930 : chômage, misère, bas salaires et mauvaises con […] Lire la suite

BANQUE - Économie de la banque

  • Écrit par 
  • Emmanuelle GABILLON, 
  • Jean-Charles ROCHET
  •  • 7 880 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Chocs macroéconomiques et crises financières »  : […] Dans la mesure où les actifs bancaires sont très sensibles aux fluctuations macroéconomiques (notamment aux taux d'intérêt, aux taux de change et aux cours boursiers), les banques sont particulièrement exposées lors des récessions, des catastrophes (guerres, mauvaises récoltes, etc.) et des crises financières. C'est ainsi que Gary Gorton, dans une étude de 1988 sur les crises bancaires aux États-U […] Lire la suite

CHEVALIER MICHEL (1806-1879)

  • Écrit par 
  • Bernard DUCROS
  •  • 309 mots

Saint-simonien et rédacteur du Globe dans sa jeunesse, Michel Chevalier se rallia plus tard à l'Empire, qui fit de lui un conseiller d'État, un sénateur, un professeur au Collège de France. Devenu libéral, il fut l'instigateur, avec Richard Cobden, du traité de libre-échange de 1860 entre la France et la Grande-Bretagne ; il défendit les vertus pacificatrices du commerce, qui devait, selon lui, m […] Lire la suite

COMMERCE INTERNATIONAL - Politique du commerce extérieur

  • Écrit par 
  • Bernard GUILLOCHON
  •  • 7 532 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les nouvelles justifications à l'interventionnisme  »  : […] Certaines thèses, apparues dans les années 1980 et 1990, apportent de nouvelles justifications à l'intervention de l'État dans le commerce. Elles concernent les branches de haute technologie dans les pays les plus développés. La théorie de la politique commerciale stratégique (PCS) montre que, dans les secteurs oligopolistiques (quelques entreprises de très grande taille) où la production nécessi […] Lire la suite

CONTINGENTEMENT

  • Écrit par 
  • Jean-Claude CAILLAT
  •  • 421 mots

Limitation autoritaire apportée par l'État à certaines activités économiques ou commerciales, lesquelles ne doivent pas dépasser une limite ou contingent ; le contingentement est essentiellement une mesure de défense prise à l'encontre d'activités dont le libre développement pourrait compromettre des équilibres fondamentaux. Il en a été fait usage dans les secteurs les plus variés de l'économie : […] Lire la suite

ÉCONOMIE (Histoire de la pensée économique) - Les grands courants

  • Écrit par 
  • Jérôme de BOYER
  •  • 8 716 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Le mercantilisme »  : […] Le mercantilisme recouvre un ensemble de doctrines et de pratiques politiques et économiques qui s'étend du milieu du xvi e  siècle au début du xviii e  siècle, qui sépare la Renaissance de la révolution industrielle, et qui a accompagné la formation et la consolidation des États modernes d'Europe. Jean Bodin (1576, De la République  ; 1578, La Response de maistre Jean Bodin... paradoxe de Monsie […] Lire la suite

ÉCONOMIE MONDIALE - 1994 : l'assainissement à mi-parcours

  • Écrit par 
  • Tristan DOELNITZ
  •  • 5 984 mots

Dans le chapitre « Prévenir pour ne pas avoir à guérir »  : […] Des préoccupations nouvelles se sont manifestées en 1994 dans les pays industrialisés. Le fait d'être « sorti du tunnel », après la récession la plus accusée depuis cinquante ans, n'a pas provoqué d'euphorie. Un peu partout, la crainte d'un retour de l'inflation a habité les dirigeants, les empêchant de céder à la tentation d'une relance qui aurait effacé les traces des années difficiles. La leço […] Lire la suite

ÉCONOMIE MONDIALE - 1992 : vers un nouveau modèle de croissance?

  • Écrit par 
  • Tristan DOELNITZ
  •  • 7 238 mots

Dans le chapitre « Vers un retour à Keynes ? »  : […] Ces circonstances ont contribué à discréditer le modèle suivi jusqu'alors par les gouvernements, qui consistait à assurer, par la rigueur monétaire, les bases d'une reprise durable : la stabilité des prix devait consolider les actifs financiers des ménages et encourager l'épargne et les investissements en donnant un caractère plus prévisible à l'économie. Ce schéma n'attendait que le signal d'une […] Lire la suite

ENQUÊTE SUR LA NATURE ET LES CAUSES DE LA RICHESSE DES NATIONS, Adam Smith - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Françoise DUBOEUF
  •  • 1 270 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'enrichissement capitaliste »  : […] Comment conduire la nation au plus haut niveau de richesse ? Puisque cette dernière est définie comme la production annuelle obtenue grâce au travail, l'enrichissement de la nation repose sur l'augmentation de la quantité de travail et l'amélioration de sa productivité. Dans le livre I, l'analyse est consacrée aux conditions d'amélioration de la productivité du travail : celles-ci s'appuient sur l […] Lire la suite

ESPAGNE (Le territoire et les hommes) - Économie

  • Écrit par 
  • Nacima BARON, 
  • Sabine LE BAYON
  •  • 8 405 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Un processus tardif de convergence  »  : […] À partir de 1939, l'instauration du régime franquiste se traduit par un fort repli isolationniste de l'Espagne, avec pour corollaire la recherche d'une croissance autosuffisante : les importations sont rationnées, tout comme les flux d'investissements étrangers. Après la Seconde Guerre mondiale, l'Espagne est exclue du plan Marshall et reste à l'écart du développement technologique que connaissent […] Lire la suite

GAULLISME

  • Écrit par 
  • Serge BERSTEIN
  •  • 5 643 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le gaullisme au pouvoir »  : […] Dès 1953, de Gaulle ne voit plus qu'une hypothèse qui lui permettrait de réaliser ses objectifs, une « secousse », un nouveau drame national, pour lequel il se pose d'avance en « recours ». C'est le cas de figure qui se réalise avec l'émeute algéroise du 13 mai 1958, la dissidence de l'« Algérie française » et la capitulation de la IV e  République qui, au tournant de mai-juin 1958, remet le desti […] Lire la suite

IMPÔT - Histoire de l'impôt

  • Écrit par 
  • Jean-Claude MAITROT
  • , Universalis
  •  • 13 947 mots

Dans le chapitre « Définition de l'impôt »  : […] Composante essentielle mais non exclusive des ressources publiques, qui comprennent également les emprunts et les produits domaniaux, l'impôt occupe aujourd'hui une place prépondérante au sein des « prélèvements obligatoires ». À la suite de Gaston Jèze, il est désormais classique de définir l'impôt comme « une prestation pécuniaire, requise des particuliers par voie d'autorité, à titre définitif […] Lire la suite

INDE (Le territoire et les hommes) - Histoire

  • Écrit par 
  • Christophe JAFFRELOT, 
  • Jacques POUCHEPADASS
  • , Universalis
  •  • 22 890 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « Le retour du Congrès, et des Gandhi »  : […] En 2004, le retour du Congrès ne s'explique pas seulement par l'impopularité du BJP, qui n'est que relative. Le fait que Sonia Gandhi, la veuve de Rajiv, ait accepté la présidence du parti après les désastres électoraux à répétition des années 1990 et qu'elle se soit beaucoup impliquée dans la campagne a joué un grand rôle, tout comme sa décision de fonctionner en coalition, de présenter le Con […] Lire la suite

INTERVENTION DE L'ÉTAT, économie

  • Écrit par 
  • Dominique HENRIET, 
  • André PIETTRE
  •  • 10 782 mots

L'intervention de l'État dans l'économie est patente. Dans la plupart des pays développés, les enfants peuvent fréquenter des écoles, des jardins ou des piscines publics. Les routes sont en grande partie décidées, tracées, construites et entretenues par les services de l'État. Dans de nombreux pays, les régimes de protection sociale relèvent aussi du secteur public. Certains marchés sont réglemen […] Lire la suite

IRAN - Société et cultures

  • Écrit par 
  • Christian BROMBERGER
  •  • 8 912 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Une nouvelle physionomie socio-économique »  : […] En trente ans, la population du pays a plus que doublé (33,6 millions en 1976, 70 millions en 2006). La croissance démographique a atteint un pic (3,1 p. 100 par an) en 1986 (la fécondité, 6,2 enfants par femme, est alors une des plus élevées du monde). Pour freiner cette évolution, la contraception a été légalisée, dès 1980, par une fatwa de l'ayatollah Khomeyni et le gouvernement a lancé en 1988 […] Lire la suite

JAPON (Le territoire et les hommes) - L'économie

  • Écrit par 
  • Evelyne DOURILLE-FEER
  •  • 10 722 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'État maître des horloges »  : […] Durant l'ère Meiji (1868-1912), l'équipe au pouvoir se trouve confrontée à la nécessité d'élaborer un modèle de développement original pour moderniser son économie. Précurseur en Asie, ce modèle se structure autour d'un État « développeur » (Christian Sautter, 1996) qui pose les bases de l'appareil industriel et coordonne l'activité des différents acteurs économiques. Placée devant l'impérieuse né […] Lire la suite

LIBÉRALISME

  • Écrit par 
  • Francis BALLE
  •  • 6 797 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le libéralisme économique »  : […] Moins qu'une doctrine au sens strict du mot, assurément plus que la justification a posteriori de certaines réalisations dans l'ordre économique, le libéralisme économique est aussi une logique d'action, fondée sur une éthique. Mais avant d'être l'objet d'une réflexion, le libéralisme économique s'est d'abord inscrit comme une réalité dans les événements de l'histoire. À l'origine, il fut une réa […] Lire la suite

MAGHREB - Le Maghreb politique

  • Écrit par 
  • Karima DIRÈCHE
  •  • 7 437 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les politiques économiques : défis, impasses et échecs »  : […] Les défis qui se posent aux jeunes États maghrébins sont gigantesques. Les économies, qui étaient soumises aux logiques d'exploitation coloniale (grands domaines agricoles de culture intensive, exploitation des ressources minières et d'hydrocarbures, exportations orientées vers la métropole, littoralisation au détriment des logiques économiques traditionnelles tournées vers l'intérieur des terres. […] Lire la suite

MERCANTILISME

  • Écrit par 
  • François ETNER
  •  • 6 591 mots

Dans le chapitre « L'État ou les marchands ? »  : […] Pour la plupart des analystes, l'État représentait l'intérêt général, la justice, l'efficacité, tandis que les marchés ordinaires étaient le lieu d'expression et d'affrontement des intérêts particuliers. Faire confiance aux initiatives privées impliquait que des créances ne seraient pas honorées, que des produits défectueux seraient vendus aux consommateurs, que des prix exorbitants leur seraient […] Lire la suite

NATIONALISATION

  • Écrit par 
  • Jean-Claude BONICHOT, 
  • Universalis
  •  • 6 936 mots

Dans le chapitre « Motifs »  : […] Les motifs des nationalisations constituent le dernier élément de leur définition. L'idée fondamentale a toujours été de mettre les entreprises nationalisées au service de la collectivité. C'est la raison pour laquelle on a pu écrire que la nationalisation « est vraiment le lieu géométrique du socialisme » (B. Chenot, p. 361). Cependant, cette idée de subordination des ensembles économiques à l'in […] Lire la suite

NÉO-LIBÉRALISME ou NÉOLIBÉRALISME

  • Écrit par 
  • Liêm HOANG NGOC
  •  • 7 261 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « L'économie de l'offre »  : […] L'économie de l'offre veut montrer que la part croissante prise par l'État dans l'économie compromet inévitablement le dynamisme économique. Cette omniprésence de l'État se manifeste par le poids des dépenses publiques dans le P.I.B., dont le caractère excessif est susceptible de produire deux effets pervers. […] Lire la suite

NEW DEAL, en bref

  • Écrit par 
  • Francis DEMIER
  •  • 342 mots
  •  • 1 média

Le New Deal (« nouvelle donne ») amorcé aux États-Unis au début de la présidence de Franklin D. Roosevelt, au printemps de 1933, est d'abord une entreprise psychologique destinée à restaurer l'image d'une Amérique capable de surmonter la crise. Mais alors que son prédécesseur, Herbert C. Hoover, voyait dans l'État un simple auxiliaire des hommes d'affaires, Roosevelt tente de rendre au pouvoir pol […] Lire la suite

NORVÈGE

  • Écrit par 
  • Marc AUCHET, 
  • Régis BOYER, 
  • Georges CHABOT, 
  • Lucien MUSSET, 
  • Claude NORDMANN
  •  • 24 720 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Redressement économique »  : […] À l'issue du conflit, le pays se retrouvait très appauvri : 20 p. 100 de la fortune nationale perdue, plus de la moitié de la marine marchande coulée, la valeur des armements de pêche réduite de plus de 40 p. 100, celle de l'industrie de plus de 30 p. 100. Les tâches de la reconstruction rassemblèrent toutes les énergies. Les difficultés financières avaient pour corollaire le maintien et l'extens […] Lire la suite

LE NOUVEL ÉTAT INDUSTRIEL, John Kenneth Galbraith - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Anne-Sophie FRAISSE
  •  • 1 013 mots
  •  • 1 média

The New Industrial State ( Le Nouvel État industriel ) constitue l'ouvrage majeur et central d'une trilogie qui tente de construire une vision d'ensemble des réalités économiques contemporaines. John Kenneth Galbraith (1908-2006) y présente l'économie américaine comme un système dualiste partagé entre une minorité de grandes entreprises toutes-puissantes et une majorité de petites entreprises. L' […] Lire la suite

NOUVELLE-ZÉLANDE

  • Écrit par 
  • Daniel de COPPET, 
  • Jean-Pierre DURIX, 
  • Alain HUETZ DE LEMPS, 
  • Isabelle MERLE
  •  • 12 861 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « « Le paradis des travailleurs » »  : […] Les guerres maories des années 1860-1870 ont pour effet d'inciter le gouvernement colonial à centraliser le pouvoir. À partir de 1870, l'État emprunte massivement sur le marché financier londonien pour soutenir l'immigration et développer les infrastructures. Convaincus du rôle crucial de la puissance publique dans un pays neuf, éloigné de la métropole, où la « mise en valeur » exige des investiss […] Lire la suite

PÊCHE

  • Écrit par 
  • Jean-Paul TROADEC
  •  • 4 845 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre «  Performances économiques des pêcheries »  : […] La persistance de fortes surcapacités, la fréquence des conflits et la répétition des crises montrent que les dysfonctionnements ne se limitent pas à la dégradation des ressources. Selon la F.A.O., les capacités mondiales de production excèdent d'un tiers le niveau nécessaire pour exploiter les ressources démersales au maximum de leur production soutenue. À la fin des années 1980, la Commission e […] Lire la suite

PROTECTIONNISME

  • Écrit par 
  • Bernard GUILLOCHON
  •  • 6 508 mots

Dans le chapitre « Libre-échange et protectionnisme »  : […] Le débat sur les avantages respectifs de la protection et du libre-échange est aussi ancien que la science économique elle-même. Le courant mercantiliste, qui a dominé la pensée économique entre le xvi e  siècle et la première moitié du xviii e  siècle, considère que les États doivent intervenir activement afin d'obtenir, chacun en ce qui le concerne, un solde commercial excédentaire. Cela impliq […] Lire la suite

RÉVOLUTION INDUSTRIELLE

  • Écrit par 
  • Jean-Charles ASSELAIN
  •  • 11 833 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un modèle propre aux pays d'industrialisation tardive ? »  : […] C'est aussi vers la fin du xix e  siècle que le processus d'industrialisation tend à gagner, au-delà des sociétés occidentales, des nations « périphériques », « attardées » en ce sens qu'une partie au moins des conditions préalables au développement de l'économie de marché (droits et libertés, niveau éducatif, capacités d'épargne et d'entreprise, progrès agricole et unification du marché...) ne so […] Lire la suite

SANTÉ - Économie de la santé

  • Écrit par 
  • Jean-Paul MOATTI
  •  • 9 632 mots

Dans le chapitre «  Santé et échec du marché : légitimation de l'intervention publique »  : […] L'économie de la santé se distingue des autres disciplines, comme l'épidémiologie, avec lesquelles elle partage un même constat critique d'une absence de relation entre progression des dépenses de santé dans les pays développés et amélioration effective de la santé publique, par le fait de s'inscrire dans un cadre construit de références théoriques. Dès les premiers articles fondateurs (ceux de S […] Lire la suite

SOCIALISME - Social-démocratie

  • Écrit par 
  • Philippe MARLIÈRE
  •  • 10 049 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Compromis et synthèse sociaux-démocrates »  : […] Avec le début de la guerre froide, le combat anticapitaliste des décennies précédentes est abandonné au profit de politiques résolument réformistes. La renaissance de la social-démocratie dans l'après-guerre repose sur le recours à un État interventionniste. Le keynésianisme fournit le cadre intellectuel qui manquait encore à une social-démocratie débarrassée du marxisme. Des politiques économiqu […] Lire la suite

LA STRUCTURE DE L'ÉCONOMIE AMÉRICAINE, Wassily Leontief - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jean-Sébastien LENFANT
  •  • 1 044 mots

Dans le chapitre « Une synthèse pionnière »  : […] L'innovation la plus marquante de Leontief est non pas conceptuelle, mais synthétique. Il s'agit „d'appliquer la théorie économique de l'équilibre général – ou mieux de l'interdépendance générale – à une étude empirique des relations qui unissent les différents secteurs d'une économie nationale, telles qu'elles apparaissent au travers des covariations des prix, des productions, des investissements […] Lire la suite

SUÈDE

  • Écrit par 
  • Régis BOYER, 
  • Michel CABOURET, 
  • Maurice CARREZ, 
  • Georges CHABOT, 
  • Jean-Claude MAITROT, 
  • Jean-Pierre MOUSSON-LESTANG, 
  • Lucien MUSSET, 
  • Claude NORDMANN, 
  • Jean PARENT
  • , Universalis
  •  • 35 810 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « L'après-guerre : la Suède au temps des blocs (1945-1976) »  : […] Le retour de la paix ne justifiait plus un gouvernement de coalition nationale. Dès l'été de 1945, Per Albin Hansson remania son gouvernement, qui devint social-démocrate homogène. Ce gouvernement resta aux affaires jusqu'en 1951 sous la conduite de Per Albin Hansson jusqu'à sa mort en octobre 1946, puis sous celle de Tage Erlander (1946-1969). Ce quart de siècle vit la domination presque sans par […] Lire la suite

THÉORIE GÉNÉRALE DE L'EMPLOI, DE L'INTÉRÊT ET DE LA MONNAIE, John Maynard Keynes - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Marion GASPARD
  •  • 1 060 mots

Dans le chapitre « L'interventionnisme »  : […] La Théorie générale institue l'analyse macroéconomique moderne : Keynes isole des relations entre des agrégats économiques, indépendantes des comportements individuels. En se concentrant sur les déterminants de la production et de l'emploi à court terme, il bouleverse la pensée économique, qui se posait la question de l'affectation optimale des ressources et de la fixation des prix de long terme. […] Lire la suite

TRÉSOR PUBLIC

  • Écrit par 
  • François ECK
  •  • 1 529 mots

Si l'origine du Trésor public remonte à Philippe Auguste, ce n'est qu'au début du xix e  siècle, avec les réformes introduites par le comte Mollien (notamment la création d'une caisse unique, la Caisse de service), que le Trésor apparaît sous les traits qu'il présente aujourd'hui. Aucune institution distincte de l'État, à aucun moment de son histoire, n'a été créée pour concrétiser l'existence du […] Lire la suite