INTERPRÉTATION

Médias de l’article

Wilhelm Dilthey

Wilhelm Dilthey
Crédits : AKG

photographie

Freud et ses disciples

Freud et ses disciples
Crédits : Hulton Getty

photographie

Joseph interprète les songes de Pharaon, Raphaël

Joseph interprète les songes de Pharaon, Raphaël
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie


L'interprétation en psychanalyse

Que ce soit pour en contester l'importance ou pour reconnaître la nécessité de s'y référer, les sciences de l'homme n'ont pas manqué, à des degrés divers, de s'intéresser à ce qui, dans la psychanalyse, semble lui conférer sa spécificité méthodologique, à savoir l'interprétation.

Données historiques

Freud fait intervenir pour la première fois le terme d'interprétation dans la Traumdeutung (1900, traduit en français d'abord sous le titre de Science des rêves, puis d'Interprétation des rêves). Il s'attache déjà à distinguer la notion d'interprétation en psychanalyse du sens qui lui est reconnu dans l'Antiquité à propos des songes. Pour lui, l'interprétation est un travail qui a pour correspondant le travail du rêve et qui, comme celui-ci, est d'abord le fait du rêveur. Il consiste à laisser le patient fragmenter son rêve et « associer » librement à partir de chaque élément. Ainsi l'interprétation n'est-elle point conçue, à l'origine, comme un acte d'intervention externe relevant du seul analyste, mais bien comme l'acte de signification effectué par le patient dans la découverte d'un rapport entre le sens manifeste et le sens caché (toujours problématique) de ce qu'il dit. Bien qu'ainsi le rêve se trouve historiquement privilégié, les autres productions de l'inconscient – restes diurnes, fantasmes, lapsus, actes manqués, symptômes – peuvent de même être définies comme des interprétations que le sujet livre à l'analyse dans le cours de la cure. Précisément, il convient ici de distinguer, dans le champ de la psychanalyse, deux régimes de l'interprétation. D'une part, celle-ci peut se développer hors des conditions concrètes d'une cure ; c'est le cas, par exemple, des interprétations psychanalytiques portant sur des œuvres littéraires ou artistiques, sur des phénomènes sociologiqu[...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 11 pages


Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis



Écrit par :

  • : professeur de psychopathologie à l'université de Paris-VII, directeur du Laboratoire de psychopathologie, directeur de formation doctorale, chargé de mission pour la création de l'Institut interuniversitaire européen, codirecteur de la Revue internationale de psychopathologie

Classification


Autres références

«  INTERPRÉTATION  » est également traité dans :

INTERPRÉTATION (sociologie)

  • Écrit par 
  • Gisèle SAPIRO
  •  • 1 183 mots

Issue de l’exégèse des textes religieux, la pratique de l’interprétation est devenue la méthode par excellence des sciences humaines d’étude des textes. Dans les sciences sociales, la question se pose de savoir si les actions humaines peuvent être expliquées ou si elles doivent être interprétées pour pouvoir être comprises. Cette question divise […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/interpretation-sociologie/#i_1877

ADORNO THEODOR WIESENGRUND (1903-1969)

  • Écrit par 
  • Miguel ABENSOUR
  •  • 7 892 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La philosophie comme interprétation : « le choix du petit » »  : […] Adorno accomplit un pas décisif : la philosophie peut connaître une actualité, dans la mesure où elle se fait interprétation, où le travail philosophique se donne pour tâche de produire et de « résoudre » les énigmes de la réalité. Mais nouvel Œdipe, le philosophe doit se garder d'entretenir l'illusion d'accéder à une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theodor-wiesengrund-adorno/#i_1877

ALLÉGORIE

  • Écrit par 
  • Frédéric ELSIG, 
  • Jean-François GROULIER, 
  • Jacqueline LICHTENSTEIN, 
  • Daniel POIRION, 
  • Daniel RUSSO, 
  • Gilles SAURON
  •  • 11 639 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'Antiquité »  : […] À Atticus, ii, 20, 3) ou, du point de vue de l'exégète, une technique d'interprétation consistant à refuser une lecture littérale au profit d'un sens caché sauvegardant par exemple la logique ou la morale. L'interprétation allégorique d'Homère a une longue histoire qui remonte au vie siècle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allegorie/#i_1877

ALLÉGORISTES CHRÉTIENS

  • Écrit par 
  • Richard GOULET
  •  • 668 mots

À la suite des philosophes païens qui interprétaient les mythes traditionnels de l'hellénisme en dévoilant la signification philosophique cachée (morale ou physique) qu'ils contenaient, les Juifs (Aristobule et Philon d'Alexandrie) puis les chrétiens ont dégagé des saintes Écritures des sens cachés voulus par Dieu, véritable auteur de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allegoristes-chretiens/#i_1877

ANTHROPOLOGIE RÉFLEXIVE

  • Écrit par 
  • Olivier LESERVOISIER
  •  • 3 441 mots

Dans le chapitre « L'émergence d'une critique textuelle »  : […] Geertz que le courant postmoderne aux États-Unis s'est orienté vers une critique textuelle. En démontrant que toute description est interprétation de celui qui décrit, l'anthropologue américain a en effet favorisé toute une réflexion sur les conditions de construction d’un savoir anthropologique en tant que production textuelle (Clifford et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anthropologie-reflexive/#i_1877

APOCALYPSE DE JEAN

  • Écrit par 
  • Jean HADOT
  •  • 6 531 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Histoire de l'interprétation »  : […] l'idée du règne de mille ans, tout cela nourrissait la ferveur des premiers chrétiens, mais parut incompréhensible aux fidèles des siècles suivants. Le retard de la fin des temps, l'évolution intérieure de l'Église avaient modifié l'optique. Surtout les penseurs alexandrins, Origène en particulier, avaient « spiritualisé » le message chrétien. Le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/apocalypse-de-jean/#i_1877

ARCHÉOLOGIE (Traitement et interprétation) - Les modèles interprétatifs

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DEMOULE
  •  • 2 420 mots

l'a longtemps été, au rôle d'une « auxiliaire de l'histoire », incapable par elle-même d'interpréter ses propres documents. Toute science dispose à la fois de faits – construits par ses techniques et méthodes d'observation – et de théories qui permettent d'interpréter ces faits, quitte à ce qu'elles soient modifiées par un constant mouvement d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/archeologie-traitement-et-interpretation-les-modeles-interpretatifs/#i_1877

ART (Le discours sur l'art) - Iconologie

  • Écrit par 
  • Jan BIALOSTOCKI
  •  • 4 344 mots

Dans le chapitre « Le système de Panofsky »  : […] Pour Panofsky le processus de l'interprétation comprend trois niveaux. Dans le premier, qu'il appelle « description pré-iconographique », il s'agit de dégager la signification primaire. Pour arriver à cette interprétation, l'historien ne doit disposer que d'une expérience pratique commune à tous les hommes ; en outre, il doit tenir compte « de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-le-discours-sur-l-art-iconologie/#i_1877

ASTROLOGIE

  • Écrit par 
  • Jacques HALBRONN
  •  • 13 309 mots

Dans le chapitre « Vers une astrologie restaurée »  : […] La part de l'interprétation y est toujours considérable. Paradoxalement, la précarité actuelle de l'astrologie nous laisse libres de l'accepter ou de la rejeter : elle n'existe que parce que nous le voulons bien et tant que nous le souhaitons et ne nous dit que ce que nous sommes disposés à en entendre. Personne n'est dupe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/astrologie/#i_1877

AUTO-ORGANISATION

  • Écrit par 
  • Henri ATLAN
  •  • 6 239 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Sophistication infinie »  : […] Sur le chemin qui tendrait à modéliser nos expériences d'intentions et de significations, un dernier pas consisterait maintenant à trouver un nouveau principe d'architecture et d'organisation, qui serait le propre de notre intentionnalité et de nos capacités sémantiques en ce qu'il rendrait compte de notre capacité d'interprétation apparemment […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/auto-organisation/#i_1877

BIBLE - L'inspiration biblique

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 4 579 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les sources de la doctrine de l'inspiration »  : […] Car le prophète ne publie absolument rien de son cru, mais il est l'interprète (herméneus) d'un autre personnage, qui lui souffle toutes les paroles qu'il articule au moment même où l'inspiration (enthousia) le saisit et où il perd la conscience de lui-même, du fait que [...] l'Esprit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bible-l-inspiration-biblique/#i_1877

BULTMANN RUDOLF (1884-1976)

  • Écrit par 
  • André MALET
  •  • 2 306 mots

Dans le chapitre « La démythologisation »  : […] (ce qui serait le supprimer, comme le fait l'athéisme), mais le démythologiser, c'est-à-dire l'interpréter. Le mythe est, en effet, une « formation de compromis » entre le divin et l'humain. L'intention profonde du mythe est juste : il veut nous parler de Dieu. Mais il en parle très mal : en dégradant l'invisible en visible. Par exemple, les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rudolf-bultmann/#i_1877

COGNITIVES SCIENCES

  • Écrit par 
  • Daniel ANDLER
  •  • 19 241 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Vision et perception du monde »  : […] présente. (Ici non plus il n'est pas en fait indispensable de supposer que ce processus d'interprétation se place après le processus de segmentation, ou même certains processus de bas niveau.) Comme la pragmatique dans le cas de la communication linguistique, cette étape mêle les fonctions proprement visuelles et les fonctions cognitives générales […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sciences-cognitives/#i_1877

COMMENTAIRES, genre littéraire

  • Écrit par 
  • Bernard CROQUETTE
  •  • 484 mots

Le mot latin commentarii désignait des recueils de notes ou de documents de types divers (Mémoires d'un homme public ou d'un particulier, journal officiel, registres, pièces judiciaires, procès verbaux, annotations explicatives...) ; on le retrouve dans les titres de quelques-uns des ouvrages où les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/commentaires-genre-litteraire/#i_1877

CONSTITUTION

  • Écrit par 
  • Pierre BRUNET
  •  • 4 203 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'interprétation constitutionnelle »  : […] L'autre question difficile que soulève le concept de constitution est celui de l'interprétation constitutionnelle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/constitution/#i_1877

CORAN (AL-QURĀN)

  • Écrit par 
  • Régis BLACHÈRE, 
  • Claude GILLIOT
  •  • 13 328 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le « fait coranique » : sciences du Coran et exégèse »  : […] Il importait donc d'en élucider la signification et d'en dégager, au-delà du sens immédiatement obvie, toutes les implications, jusqu'aux plus ténues. Cette difficulté, par sa rigueur même, contraignit les musulmans doctes à un effort de raffinement dans l'interprétation, qui fut à coup sûr un des traits essentiels de la culture islamique médiévale […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coran/#i_1877

CRITIQUE D'ART

  • Écrit par 
  • Jean-Louis SCHEFER
  •  • 2 906 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Iconologie »  : […] mais sous la forme d'un démon astrologique posant la figure du Juge de l'Univers. La lecture de la gravure se fera donc littéralement, selon un texte qui détient finalement le sens de la représentation. Toutes les représentations se lisent les unes dans les autres, parce qu'elles sont co-occurrentes dans le champ qu'elles définissent et que chacune […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/critique-d-art/#i_1877

CRITIQUE LITTÉRAIRE

  • Écrit par 
  • Marc CERISUELO, 
  • Antoine COMPAGNON
  •  • 12 911 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les modèles « gnostiques » ou indéterminés »  : […] stable ; il n'existe pas de sens unique, final et vrai. Aussi l'interprétation devient-elle totalement libre. L'indéterminisme poststructuraliste et l'herméneutique post-heideggérienne se rejoignent dans un nihilisme critique adopté par quelques professeurs américains, pour lesquels toute interprétation est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/critique-litteraire/#i_1877

CULTURE - Sociologie de la culture

  • Écrit par 
  • Vincent DUBOIS
  •  • 4 264 mots

Dans le chapitre « Les biens culturels comme produits collectifs »  : […] de peinture. Arthur Danto utilise quant à lui la notion de monde de l'art pour montrer qu'« un objet n'est une œuvre d'art que grâce à une interprétation qui la constitue en œuvre ». Ce sont les conditions historiques et le fonctionnement du monde de l'art qui orientent les possibilités de cette interprétation constitutive de l'œuvre, à l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/culture-sociologie-de-la-culture/#i_1877

DANTO ARTHUR C. (1924-2013)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre COMETTI
  •  • 800 mots

Brillo Boxes, œuvre emblématique de Warhol, cette réflexion lui permet de soutenir le caractère décisif de l’interprétation, par opposition aux simples propriétés physiques et perceptuelles qui caractérisent n’importe quel objet […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arthur-c-danto/#i_1877

DAVIDSON DONALD (1917-2003)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre COMETTI
  •  • 777 mots

à d'autres phrases, et non pas à des « significations » auxquelles elles référeraient. On a affaire à une conception holiste du langage et de la signification – impossible de connaître les parties sans connaître le tout –, qui emprunte à Alfred Tarski son concept de la vérité et s'inscrit dans une théorie plus générale de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/donald-davidson/#i_1877

DÉVELOPPEMENT DE LA CATÉGORISATION (psychologie)

  • Écrit par 
  • Agnès BLAYE
  •  • 1 129 mots

La variabilité des conduites de catégorisation en fonction des domaines a donné lieu à différentes interprétations. Selon F. Keil ou S. Gelman, les enfants disposeraient très précocement de théories naïves sur le monde leur servant de guide dans la sélection de similitudes pertinentes entre objets. Ainsi, les enfants développeraient des théories […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-de-la-categorisation/#i_1877

DÉVELOPPEMENT SOCIAL, psychologie

  • Écrit par 
  • Michel DELEAU
  •  • 1 872 mots

Dans le chapitre « Les conduites prosociales »  : […] mal que quelqu’un qui vient de se faire gronder, ce qui implique des changements dans les processus d’interprétation des conduites et des états mentaux d’autrui. De sept à onze ans, les conduites d’aide demeurent stables, les conduites de partage diminuent, et la fréquence des conduites de coopération ou de soutien est curvilinéaire. Au-delà, le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-social-psychologie/#i_1877

DROIT - Droit comparé

  • Écrit par 
  • Horatia MUIR WATT
  •  • 7 354 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le cadre épistémologique »  : […] Par ailleurs, il s'agit de tirer les conséquences des enseignements de l'herméneutique ; la comparaison des droits est de nature interprétative, comme l'est nécessairement toute description de faits culturels, de sorte que le comparatiste projette sa propre subjectivité sur l'objet de sa recherche en formulant lui-même les problématiques. En […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/droit-droit-compare/#i_1877

ECO UMBERTO (1932-2016)

  • Écrit par 
  • Béatrice LAROCHE
  • , Universalis
  •  • 1 552 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le monde des signes »  : […] (1971), Traité de sémiotique générale (1975), et qu'il a contribué au développement d'une esthétique de l'interprétation. Il se préoccupe de la définition de l'art, qu'il tente de formuler dans L'Œuvre ouverte (1962) : il y pose les premiers jalons de sa théorie en montrant, à travers une série d'articles qui portent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/umberto-eco/#i_1877

ÉCRITURE LES SENS DE L'

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 1 029 mots

La manière dont la pratique et la réflexion chrétiennes ont compris et comprennent les textes bibliques est un problème à la fois historique et théorique. Jusqu'à l'apparition de l'épistémologie contemporaine, qui marque une cassure par rapport à la problématique traditionnelle du (ou des) sens, et depuis l'âge patristique, pour ne pas dire depuis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-sens-de-l-ecriture/#i_1877

EXÉGÈSE ALLÉGORIQUE

  • Écrit par 
  • Hervé SAVON
  •  • 2 106 mots

Dans le chapitre « L'exégèse allégorique de la Bible »  : […] à l'Écriture. Avec des nuances et des exceptions, cette méthode d'interprétation va devenir le bien commun de l'exégèse des Pères de l'Église. À leurs yeux, puisque la Bible est la parole de Dieu, tout en elle devait avoir un sens – et un sens digne de son auteur. Réciproquement, tout ce qui avait un sens, toute […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/exegese-allegorique/#i_1877

FOI

  • Écrit par 
  • Edmond ORTIGUES
  •  • 10 468 mots

Dans le chapitre « L'intelligence de la foi »  : […] au rapport des hommes entre eux. Parler des êtres, c'est parler de leurs relations. Interpréter une proposition théologique consiste à établir une équivalence, au moins partielle, entre une phrase à l'indicatif et un ensemble de phrases à l'impératif. L'auteur expliquait ainsi que « la proposition „Dieu est un être personnel“ veut dire „comportez- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/foi/#i_1877

FOUS LITTÉRAIRES

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques LECERCLE
  •  • 5 631 mots

Dans le chapitre « Texte « brut » et texte littéraire »  : […] calcul a d'incertain. Une autre caractéristique du texte brut est que l'absence de sens suscite chez le lecteur un besoin d'interprétation et le met par là dans la position du psychiatre, l'interprétant se faisant bientôt analyste. Mais un lecteur de roman moderne se voit souvent interpellé à cette même place : le lecteur de L'Attrape-Cœurs de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fous-litteraires/#i_1877

GOLDSCHMIDT VICTOR (1914-1981)

  • Écrit par 
  • Claude IMBERT
  •  • 2 652 mots

mais s'autorise de l'exactitude de celle-ci pour en rompre la surface exotérique. Il n'y a transitivité entre l'interprétation d'une philosophie et cette philosophie même que si celle-là établit l'homologue structural de celle-ci. Ce que l'on perd, en accordant l'intraductibilité réciproque des systèmes et la « loi de géométrie spirituelle » citée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/victor-goldschmidt/#i_1877

GRAPHOLOGIE

  • Écrit par 
  • Michel HUTEAU
  •  • 2 392 mots

Dans le chapitre « Analogie et symbolisme en graphologie »  : […] à toute mesure des caractères de l'écriture (graphométrie). Ils valorisent fortement l'impression immédiate. La description n'est souvent pas distinguée de l'interprétation. Les acquis des sciences de l'écriture sont ignorés. Pour la psychologie, les graphologues se réfèrent au sens commun et à des caractérologies anciennes. L'observation, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/graphologie/#i_1877

HAGGADAH

  • Écrit par 
  • Roland GOETSCHEL
  •  • 405 mots

La définition purement formelle de l'Haggadah — à savoir la partie de l'enseignement rabbinique ne possédant pas de caractère juridique — ne rend que très imparfaitement compte du contenu positif de cet ensemble d'enseignements, dont la matière représente un tiers du Talmud de Babylone, un sixième du Talmud de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/haggadah/#i_1877

HERMÉNEUTIQUE

  • Écrit par 
  • Jean GREISCH
  •  • 3 285 mots
  •  • 2 médias

Dès l'Antiquité, l'herméneutique désigne l'art d'interpréter (ars interpretandi), traditionnellement exercé dans trois domaines principaux : la philologie classique, l'exégèse biblique et la jurisprudence. Dans son acception contemporaine, elle peut être définie comme la théorie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hermeneutique/#i_1877

HISTORICITÉ

  • Écrit par 
  • Hans Georg GADAMER
  •  • 6 442 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Existence et finitude »  : […] l'ontologie grecque de la substance, mais aussi l'idéalisme de la conscience et l'objectivité ordonnée à celle-ci comme des interprétations secondes du Dasein. Leur fondement est l'herméneutique de la facticité. Avec ce déplacement d'accentuation ontologique, le problème du conditionnement historique de toute connaissance perd son acuité […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/historicite/#i_1877

IMAGE

  • Écrit par 
  • Agnès MINAZZOLI
  •  • 3 210 mots

Dans le chapitre « L'imitation ou l'invention du modèle »  : […] dans l'œuvre d'art, d'une autonomie et d'une légitimité entièrement redevables à l'image qui implique, du même coup, des exigences d'interprétation intrinsèques. L'herméneutique ne saurait alors être extérieure au champ du visuel, aussi largement conçu que le permettent nos expériences de pensée lorsqu'elles nous confrontent aux projections de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/image/#i_1877

INCONSCIENT

  • Écrit par 
  • Christian DEROUESNE, 
  • Hélène OPPENHEIM-GLUCKMAN, 
  • François ROUSTANG
  •  • 8 260 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les mécanismes de condensation et de déplacement »  : […] Dans cette perspective, on est amené à ne pas insister uniquement sur la possibilité de traduire en significations les processus de condensation et de déplacement ; par exemple à dire en clair : voici les phrases qui se cachent sous ce mot fabriqué dans le rêve par condensation ; ou bien : en ce détail anodin se trouve déplacé un désir central de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inconscient/#i_1877

LANGAGE PHILOSOPHIES DU

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre COMETTI, 
  • Paul RICŒUR
  •  • 23 534 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Le courant herméneutique : l'interprétation du langage »  : […] La théorie de l'interprétation tend, comme le structuralisme, à produire une image de la réalité largement déterminée par des caractères empruntés au langage. Mais, alors que le structuralisme tire toutes les conséquences de la réduction du langage à sa forme et au jeu de ses oppositions internes, l'herméneutique accentue à l'extrême le signifié et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philosophies-du-langage/#i_1877

LINGUISTIQUE - Domaines

  • Écrit par 
  • Catherine FUCHS
  •  • 5 096 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La sémantique »  : […] ne sont pas les mêmes. C'est pourquoi le sémanticien cherche à élaborer des règles d'interprétation sémantique des structures syntaxiques, décrivant le passage des fonctions grammaticales (sujet, objet, ...) à des rôles sémantiques (agent, patient, bénéficiaire, ...). Il doit aussi rendre compte de l'interaction sémantique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/linguistique-domaines/#i_1877

LOGIQUE INDIENNE

  • Écrit par 
  • Kuno LORENZ
  •  • 6 603 mots

Dans le chapitre « Logique, grammaire et perception »  : […] en conjonction étroite avec les idées d'un autre darśana orthodoxe qui se développait graduellement à l'époque, la Mīmāṁsā, qui s'est surtout préoccupé de l'interprétation méticuleuse des préceptes védiques (vidhi). L'analyse sémantique était alors florissante, en même temps que le souci de distinguer soigneusement entre langage-objet et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/logique-indienne/#i_1877

MODÈLE

  • Écrit par 
  • Raymond BOUDON, 
  • Hubert DAMISCH, 
  • Jean GOGUEL, 
  • Sylvanie GUINAND, 
  • Bernard JAULIN, 
  • Noël MOULOUD, 
  • Jean-François RICHARD, 
  • Bernard VICTORRI
  •  • 24 440 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La sémantique et les modèles en mathématiques »  : […] vérification des expressions d'une théorie formelle. La démarche de base est celle de l'« interprétation », ou du choix d'un domaine d'objets avec lesquels on met en correspondance stricte les termes et les énoncés d'un langage symbolique. Deux expressions sont compatibles s'il y a un domaine d'objets où leurs interprétations sont simultanément […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/modele/#i_1877

MOYEN ÂGE - La pensée médiévale

  • Écrit par 
  • Alain de LIBERA
  •  • 22 370 mots

Dans le chapitre « L'homme qui lie »  : […] Thomas d'Aquin et de sa Catena aurea sur Jean montre que non seulement chaque ponctuation est une interprétation théologique, mais qu'une même ponctuation peut engendrer des interprétations distinctes. Quod factum est in ipso/vita erat est partagée par les manichéens et par Jean Scot Érigène cité, comme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/moyen-age-la-pensee-medievale/#i_1877

MYTHE - Épistémologie des mythes

  • Écrit par 
  • Marcel DETIENNE
  •  • 8 612 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un savoir frontière »  : […] scandale dont semble solidaire l'appréhension d'un premier mythologique. Pour interroger l'interprétation en ses commencements – au moins dans l'ancienne Grèce –, il faut préalablement la délimiter par rapport à l'exégèse. De celle-ci nous dirons qu'elle est le commentaire incessant qu'une culture se donne de son symbolisme, de ses gestes, de ses […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mythe-epistemologie-des-mythes/#i_1877

NIETZSCHE FRIEDRICH

  • Écrit par 
  • Jean GRANIER
  •  • 9 775 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'être-interprété »  : […] que la volonté de puissance et l'Éternel Retour, si on les traitait comme des catégories dogmatiques au lieu de les saisir dans leur connexion fondamentale avec le thème de l'interprétation (Deutung, Auslegung), en fonction duquel la philosophie se donne pour tâche de déchiffrer l'expérience intégrale du Sens dans ses manifestations variables […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/friedrich-nietzsche/#i_1877

PAREYSON LUIGI (1918-1991)

  • Écrit par 
  • Francis WYBRANDS
  •  • 674 mots

Né le 4 février 1918 à Cueno, dans le Val d'Aoste, mort à Milan le 8 septembre 1991, Luigi Pareyson est sans conteste une des figures majeures de la philosophie italienne de la seconde moitié de ce siècle. Professeur d'esthétique à l'université de Turin de 1945 à 1964, avant d'y occuper la chaire de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luigi-pareyson/#i_1877

PSYCHOLOGIE

  • Écrit par 
  • Pierre GRÉCO
  •  • 16 219 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'intuition clinique et la compréhension »  : […] », qui est affaire de compétence au double sens, linguistique et ordinaire, de ce mot. « Les règles d'interprétation, écrit Lagache (1959) en parlant même du psychanalyste, sont puisées dans le savoir psychologique » que le clinicien « a tiré de son expérience de la vie et de sa culture ». Il n'y a donc pas de règles à proprement parler, seulement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie/#i_1877

PSYCHOPATHOLOGIE COGNITIVE

  • Écrit par 
  • Martial VAN DER LINDEN
  •  • 2 365 mots

Dans le chapitre « Les biais cognitifs  »  : […] les temps de réaction face à des stimuli émotionnels et neutres. Il existe également des biais d’interprétation (plus ou moins conscients) qui conduisent, par exemple, les personnes dépressives et anxieuses à interpréter des situations ambiguës de façon systématiquement biaisée, en privilégiant les significations négatives ou menaçantes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychopathologie-cognitive/#i_1877

RASTIER FRANÇOIS (1945-    )

  • Écrit par 
  • Loïc DEPECKER
  •  • 936 mots

Sémantique et recherches cognitives (1991 ; nouv. éd. 2001). En alliant linguistique et textes, François Rastier tend à faire prendre conscience du statut éminemment herméneutique de la linguistique. Il s'agit en effet d'interpréter les textes en eux-mêmes et pour eux-mêmes. Cela, en s'efforçant de relever les filiations, les correspondances […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-rastier/#i_1877

RELATIONS INTERGROUPES

  • Écrit par 
  • Vincent YZERBYT
  •  • 1 676 mots

erroné des hypothèses émises sur la cible. Pour remettre en question les premières interprétations et appréhender son interlocuteur sur un mode plus individualisé, il faudra compter sur des ressources cognitives, mais aussi sur la motivation à se départir des connaissances génériques. Reste que le risque d’un hiatus entre la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/relations-intergroupes/#i_1877

RUPTURE ÉPISTÉMOLOGIQUE

  • Écrit par 
  • Claude JAVEAU
  •  • 807 mots

sociologues, il existe beaucoup de portions de leur société qui leur sont peu familières, comme ses couches supérieures, les sectes, les milieux marginaux, etc. Tout acte d'interprétation sociologique introduit une distance artificielle, ou une étrangeté, entre l'interprète et les faits interprétés, lesquels sont toujours des productions humaines […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rupture-epistemologique/#i_1877

SCIENCES - Sciences et discours rationnel

  • Écrit par 
  • Jean LADRIÈRE
  •  • 6 601 mots

Dans le chapitre « Le type herméneutique »  : […] conception est celle qui est suggérée par la psychanalyse. Ici l'interprétation repose sur une théorie qui postule certaines entités non perceptibles, leur attribue certaines propriétés et décrit les mécanismes par lesquels peuvent être engendrés, à partir de processus situés au niveau de ces entités, les effets qui sont observés. Une telle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sciences-sciences-et-discours-rationnel/#i_1877

SCIENCES HUMAINES

  • Écrit par 
  • Edmond ORTIGUES
  •  • 10 244 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Subjectivité et communication »  : […] conditions biographiques et linguistiques qui font apparaître toute description comme une « interprétation », c'est-à-dire une façon contingente parmi d'autres de qualifier ce qui se passe. L'individualité psychologique ou « subjectivité » est un cas limite au sens où, en géométrie, la limite est une asymptote qui permet de classer un ensemble de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sciences-humaines/#i_1877

SOCIOLOGIE - La démarche sociologique

  • Écrit par 
  • Louis PINTO
  •  • 5 426 mots

Dans le chapitre « L'objectivation sociologique »  : […] à l'expérience ordinaire étant distincte, selon Weber, de la « compréhension explicative » qui suppose la médiation d'une analyse interprétative en vue d'identifier des motifs dans leur contexte : alors que la première repose sur la possession d'un même ensemble de classements, de repères permettant à tous les individus d'un groupe déterminé de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sociologie-la-demarche-sociologique/#i_1877

SOCIOLOGIE - Les méthodes

  • Écrit par 
  • Frédéric LEBARON
  •  • 7 617 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « De l'interprétation statistique à l'interprétation sociologique »  : […] Deux phases peuvent être distinguées dans l'interprétation globale d'une analyse statistique en sociologie : l'interprétation statistique et l'interprétation sociologique. Celle-ci met en œuvre un modèle « explicatif » (plus ou moins formalisé) et renvoie donc directement à la discipline et au cadre théorique de référence. La phase d'interprétation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sociologie-les-methodes/#i_1877

SYMBOLE

  • Écrit par 
  • Dominique JAMEUX
  •  • 5 520 mots

Dans le chapitre « L'interprétation symbolique »  : […] Interpréter un symbole, c'est évidemment se demander de quoi il est symbole. La psychanalyse, l'histoire de l'art (du moins celle qui ne se contente pas d'assurer la chronologie) se posent la question d'une manière très apparente : il en est de même, d'une manière plus seconde mais tout aussi importante, à l'intérieur d'une problématique des « […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/symbole/#i_1877

SYMBOLIQUE, psychanalyse

  • Écrit par 
  • Jean-Claude SEMPÉ
  •  • 393 mots

Le mot « symbolique » est employé sous sa forme substantive par Freud dans L'Interprétation des rêves : il désigne les symboles ayant une signification constante tels qu'on peut les retrouver dans certaines productions de l'inconscient et notamment le rêve. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/symbolique-psychanalyse/#i_1877

SYSTÈME, épistémologie

  • Écrit par 
  • Jean LADRIÈRE
  •  • 4 154 mots

Dans le chapitre « Les systèmes philosophiques »  : […] isoler en quelque sorte son aspect systématique en séparant la structure déductive de l'interprétation. La structure déductive sera présentée comme un système formel pur. L'interprétation associe les propositions du système (ou tout au moins, dans le cas où elle est incomplète, une certaine classe de propositions du système) à des énoncés portant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/systeme-epistemologie/#i_1877

TAFSĪR

  • Écrit par 
  • Khalifa SOUA
  •  • 1 566 mots

Mot arabe qui signifie explication, commentaire (du verbe fassara, « expliquer ») et qui a pour synonyme sharḥ, tafsīr désigne une forme de commentaires d'ouvrages très divers en matière de science et de philosophie. Mais la terminologie arabo-musulmane semble avoir distingué le sens de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tafsir/#i_1877

TEXTE THÉORIE DU

  • Écrit par 
  • Roland BARTHES
  •  • 7 503 mots

Dans le chapitre « La crise du signe »  : […] même pour le texte classique : il ferme l'œuvre, l'enchaîne à sa lettre, la rive à son signifié. Il engage donc à deux types d'opérations, destinées l'une et l'autre à réparer les brèches que mille causes (historiques, matérielles ou humaines) peuvent ouvrir dans l'intégrité du signe. Ces deux opérations sont la restitution et l'interprétation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theorie-du-texte/#i_1877

THÉOSOPHIE

  • Écrit par 
  • Antoine FAIVRE
  •  • 5 365 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Herméneutique théosophique et discours mythique »  : […] donc d'abord une herméneutique (ta'wīl, en Iran), c'est-à-dire une interprétation de l'enseignement divin – par exemple, du Livre révélé – fondée à la fois sur une démarche intellectuelle, spéculative (le mode de pensée est ici analogique et homologique, l'homme et l'univers étant considérés comme les symboles de Dieu), […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theosophie/#i_1877

TROUBLE D'ANXIÉTÉ SOCIALE

  • Écrit par 
  • Grazia CESCHI
  •  • 1 175 mots

Dans le chapitre « Aspects cognitifs »  : […] positives et sur l’exécution de la tâche (par ex., répondre à la question posée). Les personnes souffrant de T.A.S. tendent à interpréter négativement tout événement interpersonnel ambigu, tout comme toute expression faciale neutre. Ce type de distorsion cognitive a été confirmé par de nombreuses études en laboratoire. Paradoxalement, ces biais […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/trouble-d-anxiete-sociale/#i_1877

VATTIMO GIANNI (1936-    )

  • Écrit par 
  • Francis WYBRANDS
  •  • 1 093 mots

il traduit et préface en 1972 l'œuvre majeure, Vérité et méthode. Son Éthique de l'interprétation (parue en 1989, trad. franç. 1991) livrera toutes les conséquences, notamment éthiques, de cette « nouvelle koinè » qu'est l'interprétation après le déclin des pensées « fortes » que furent marxisme et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gianni-vattimo/#i_1877

Voir aussi

Pour citer l’article

Pierre FÉDIDA, « INTERPRÉTATION », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/interpretation/