INTERNETLes applications

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Applications internes au réseau

La principale application interne, indispensable au fonctionnement du réseau, associe les noms symboliques aux adresses IP des machines. Par exemple le nom symbolique machine.departement.societe.pays, facile à comprendre et à retenir pour l'être humain, ne peut être utilisé dans le réseau puisque celui-ci ne connaît que les adresses IP. Par ailleurs, la gestion interne du réseau est une application complexe et distribuée, destinée à surveiller le bon fonctionnement d'Internet.

Les services d'annuaire

Le service d'annuaire appelé DNS (domain name system) assure la correspondance entre noms symboliques et adresses IP. Remarquons qu'à un nom symbolique on peut associer plusieurs adresses IP différentes. Réciproquement, plusieurs noms symboliques peuvent être utilisés pour une seule adresse IP. Les premières RFC (882 et 883) décrivant le DNS datent de 1984 (cf. internet-Histoire et organisation, chap. Organisation du réseau).

Le fonctionnement automatique du service d'annuaire a contribué au succès du Web. L'application du client émet automatiquement une requête d'interrogation au serveur DNS, dès qu'elle doit faire la correspondance entre un nom symbolique et une adresse IP, puis attend la réponse. L'application est ensuite capable d'envoyer des messages avec l'adresse IP du destinataire. Lorsque le serveur DNS interrogé ne connaît pas la réponse à la requête reçue, il appelle un autre serveur qui sait répondre, car les serveurs DNS sont organisés pour coopérer à l'échelle de la planète. Le temps passé à l'échange requête/réponse est négligeable et la transaction est invisible à l'utilisateur.

Des règles de « nommage » définissent l'espace des noms symboliques, organisé sous la forme d'un arbre à plusieurs niveaux. À partir de sa racine représentée par un point, le premier niveau (top level domain) correspond aux suffixes à trois lettres : com, net, int... et aux différents pays qui n'ont qu'un suffixe à deux lettres : fr pour France, uk pour Royaume-Uni, sp pour Espagne... (norme ISO 3166). Le deuxième niveau est celui des organisations : en France, les organismes gouvernementaux utilisent le sous-domaine gouv.fr pour les institutions relevant de l'État. Le troisième niveau reflète la structuration des organisations elles-mêmes et comporte autant de subdivisions que nécessaire. Dans tout nom symbolique, les différents niveaux sont séparés par des points. Le niveau le plus à droite correspond au niveau le plus élevé. Dans l'exemple ci-dessus, pays est le niveau supérieur, societe est un sous-domaine de pays et departement est lui-même un sous-domaine de societe. En général, les serveurs DNS possèdent des informations sur tout ou partie de l'arbre, ainsi que des références à d'autres serveurs susceptibles de fournir des informations sur le reste de l'arbre. Lorsqu'un serveur a la connaissance complète d'un sous-arbre, il est appelé serveur officiel de la zone correspondante.

L'administration des noms de domaine est confiée à une hiérarchie d'organismes sur plusieurs niveaux. Au sommet, l'I.C.A.N.N. (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers), situé aux États-Unis, est l'organisme responsable de la coordination mondiale. Au niveau des continents, RIPE-NCC (Réseaux IP européens-Network Coordination Center) a reçu de l'I.C.A.N.N. la gestion des noms de domaine pour l'Europe. Pour la France, l'A.F.N.I.C. (Association française pour le nommage Internet en coopération) gère les noms de domaine et enregistre tous les noms de sous-domaine du domaine .fr en utilisant un gérant pour chacun d'eux.

Le service DNS est vital pour Internet et toute rupture dans le fonctionnement des serveurs est préjudiciable au service. Quand un réseau se retrouve isolé, ses serveurs de noms n'ont plus accès aux serveurs des domaines supérieurs et risquent de contenir des informations périmées. C'est pourquoi on utilise des serveurs multiples et redondants.

Administration d'Internet

L'architecture d'Internet étant en constante évolution à cause de l'accroissement spectaculaire des demandes de connexions, il n'existe pas de carte précise du réseau, mais un ensemble de principes directeurs, dont les détails de réalisation évoluent avec les besoins des internautes, quelles que soient la technologie et les caractéristiques de leurs réseaux. L'administration d'Internet, c'est-à-dire la gestion de son fonctionnement au quotidien, ne peut don [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 8 pages

Écrit par :

  • : maître de conférences à l'université de Paris-VI-Pierre-et-Marie-Curie, ingénieur de l'École polytechnique féminine, docteur-ingénieur
  • : professeur des Universités, responsable du centre de recherche en informatique de l'université de Paris-V-René-Descartes

Classification

Autres références

«  INTERNET  » est également traité dans :

INTERNET - Histoire

  • Écrit par 
  • Danièle DROMARD, 
  • Dominique SERET
  •  • 6 986 mots
  •  • 2 médias

Initialement destiné à la recherche pour relier quelques universités américaines dans les années 1960, Internet a su évoluer pour devenir un réseau mondial interconnectant un nombre croissant de réseaux informatiques de toutes tailles, après s'être considérablement développé dans les années 1990. […] Lire la suite

INTERNET - Les usages sociaux

  • Écrit par 
  • Dominique CARDON
  •  • 3 205 mots

Quels sont les effets du développement des usages d'Internet sur la société ? Quels transformations, déplacements, soulignements, abandons ou innovations peuvent être associés à l'insertion de plus en plus profonde des nouvelles technologies numériques dans nos vies amicale, professionnelle, culturelle ou politique ? En elles-mêmes, les technologies de […] Lire la suite

INTERNET - Aspects juridiques

  • Écrit par 
  • Loïc PANHALEUX
  •  • 5 364 mots

Internet, réseau public mondial, le « réseau des réseaux », a donné naissance, grâce à la convergence de l'informatique, de l'audiovisuel et des télécommunications, d'une part, à une multitude de services de toute nature sur le World Wide Web et, d'autre part, à des communications nouvelles comme le courrier électronique ou la messagerie instantanée, les gr […] Lire la suite

INTERNET - Économie d'Internet

  • Écrit par 
  • Éric BROUSSEAU
  •  • 5 665 mots

Les particularités économiques d'Internet découlent à la fois des spécificités techniques et de celles de cette technologie en particulier. Internet est d'abord l'aboutissement de la révolution informationnelle marquée par le développement puis par l'intégration des télécommunications et de l'informatique. En effet, Inter […] Lire la suite

APPRENTISSAGE ET INTERNET

  • Écrit par 
  • Franck AMADIEU, 
  • André TRICOT
  •  • 1 197 mots

Grâce au Web (World Wide Web), Internet permet à des milliards d’humains d’accéder à des milliards de documents. Ceux-ci contiennent des images, des textes, des vidéos, des sons… sur à peu près tous les sujets. Ils peuvent répondre à des besoins divers : se renseigner ponctuellement sur un horaire de train, se distraire avec une vidéo amusante, apprendre à […] Lire la suite

DÉVELOPPEMENT DU RÉSEAU INTERNET

  • Écrit par 
  • Pierre MOUNIER-KUHN
  •  • 280 mots

Au cours des années 1960, l'Advanced Research Projects Agency (A.R.P.A.), l'agence de recherche du ministère américain de la Défense, avait piloté et financé le développement d'un réseau de communications, Arpanet, reliant les ordinateurs des divers laboratoires universitaires travaillant sous contrats militaires. Cette initiative motiva l'intérêt de nom […] Lire la suite

INTERNET À HAUT DÉBIT

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 243 mots

Concernant les technologies, l'année 2004 fut en France celle de la généralisation d'Internet à haut débit, appelé DSL (pour digital subscriber line, « ligne numérique d'abonné », ADSL pour asymmetric digital subscriber line). En quelques mois, en effet, les opérateurs de télécommunication et les fournisseurs d'accès […] Lire la suite

MÉDECINE ET INTERNET

  • Écrit par 
  • Philippe MARREL, 
  • Elisabeth PARIZEL, 
  • René WALLSTEIN
  •  • 5 385 mots
  •  • 3 médias

D’après une étude parue à la fin de 2014, plus de 60 p. 100 des Français utilisent Internet pour rechercher de l’information sur la santé. La consultation médicale à distance, autorisée en France depuis 2010, a de plus en plus de succès. Au niveau mondial, près de 4 millions de patients y ont recours en 2017. Les smartphones et autres terminaux portables so […] Lire la suite

4G, télécommunications

  • Écrit par 
  • René WALLSTEIN
  •  • 1 571 mots

Dans le chapitre « De la 2G à la 4G »  : […] C’est l’arrivée, au début des années 1990, des systèmes de radiotéléphonie cellulaire fondés sur des techniques numériques qui a lancé le mouvement d’expansion des réseaux sans fil. Dans ces systèmes, la couverture du terrain est assurée par une juxtaposition de cellules radio (d’où l’expression radiotéléphonie cellulaire), chacune étant desservie par un émetteur-récepteur. Ces réseaux sont dits […] Lire la suite

AI WEIWEI (1957- )

  • Écrit par 
  • John M. CUNNINGHAM
  •  • 1 093 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le temps de la contestation »  : […] En 2005, Ai Weiwei est invité à rédiger un blog pour le portail Internet chinois Sina. Bien qu'il utilise dans un premier temps cet outil comme une vitrine de sa vie mondaine, il s'en sert bientôt comme une tribune pour exposer ses critiques souvent radicales du régime chinois. Conçu entièrement par Internet à l'occasion de la Documenta 12 de Kassel en Allemagne, le projet d'«  installation vivant […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Danièle DROMARD, Dominique SERET, « INTERNET - Les applications », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 29 juin 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/internet-les-applications/