FINANCIER INTERMÉDIAIRE

ASSURANCE - Évolution contemporaine

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre AUDINOT, 
  • Jacques GARNIER
  • , Universalis
  •  • 5 309 mots

Dans le chapitre « Où va l’assurance ? »  : […] Il est plus facile d'identifier le rôle d'intermédiaire financier de l'assurance que celui de producteur de biens et de services. Si l'assureur, à l'inverse de ses clients, ne crée pas de véritables richesses, il a pour rôle de permettre à sa clientèle de préserver financièrement la richesse créée et/ou d'accompagner et d'aider au développement de la création de nouvelle richesse. La matière premi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/assurance-evolution-contemporaine/#i_18975

BANK RUNS, DEPOSIT INSURANCE, AND LIQUIDITY, D. Diamond et P. Dybvig - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jézabel COUPPEY
  •  • 1 132 mots

Les théories de l'intermédiation bancaire et financière, qui se développent à la fin des années 1970, s'articulent autour de deux grandes justifications de la firme bancaire. D'un côté, les coûts associés à la résolution de problèmes d'asymétries d'information concernant la sélection et le contrôle des emprunteurs de fonds par les prêteurs : en s'interposant entre l'ensemble formé par les prêteur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bank-runs-deposit-insurance-and-liquidity/#i_18975

BANQUE - Économie de la banque

  • Écrit par 
  • Emmanuelle GABILLON, 
  • Jean-Charles ROCHET
  •  • 7 880 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les économies d'échelle et d'envergure »  : […] Dans tous les secteurs d'activité, et pas seulement celui des services financiers, le rôle des intermédiaires consiste à exploiter des économies d'échelle ou d'envergure. On parle d'économies d'échelle lorsqu'une entreprise est plus efficace quand le volume de ses activités s'accroît. On parle d'économies d'envergure lorsqu'une entreprise est plus efficace quand le nombre de ses activités s'accro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/banque-economie-de-la-banque/#i_18975

BANQUE - Supervision prudentielle

  • Écrit par 
  • Jézabel COUPPEY, 
  • Dominique PLIHON
  •  • 6 046 mots

On appelle « supervision prudentielle » l'ensemble des dispositifs mis en œuvre par les autorités de supervision de la sphère bancaire et financière (banques centrales, organes de réglementation et de contrôle, instances internationales de concertation et de consultation) en vue de maintenir la stabilité de cette dernière. L 'instabilité est inhérente à l'activité d'intermédiation financière, de m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/banque-supervision-prudentielle/#i_18975

BOURSE - Marchés de valeurs mobilières

  • Écrit par 
  • Daniel GOYEAU, 
  • Amine TARAZI
  •  • 8 114 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les autorités boursières »  : […] Dans tous les pays, le fonctionnement et le contrôle des marchés boursiers impliquent plusieurs types d'autorités. L' autorité de tutelle a pour mission de réglementer et d'assurer la sécurité, la surveillance. En France, l'A.M.F. (Autorité des marchés financiers) est un organisme public indépendant, un « gendarme » de la Bourse chargé de la protection de l'épargne, du cont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bourse-marches-de-valeurs-mobilieres/#i_18975

BOURSE - Réglementation des marchés boursiers

  • Écrit par 
  • Didier DAVYDOFF
  •  • 6 662 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'ouverture des Bourses »  : […] À la fin des années 1980 cependant, la concurrence est venue de Londres : de puissants intermédiaires financiers (souvent des banques américaines), disposant de capitaux importants, étaient en mesure d'acheter et de vendre des « blocs » d'actions à des investisseurs institutionnels, comme les fonds de pension ou les sociétés d'assurances. Or de cette époque date aussi le commencement d'un mouvem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bourse-reglementation-des-marches-boursiers/#i_18975

BOURSE - Microstructure des marchés financiers

  • Écrit par 
  • Laurence LESCOURRET, 
  • Séverine VANDELANOITE
  •  • 5 865 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Marché gouverné par les prix et marché gouverné par les ordres »  : […] Un « marché gouverné par les prix », appelé également marché de contrepartie, s'organise autour d’intermédiaires appelés « teneurs de marché » ( market makers, dealers ). Tout investisseur souhaitant négocier doit contacter un de ces fournisseurs officiels de liquidité pour obtenir un prix, et soit traiter à ce prix ( take it or leave it offer ), soit es […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bourse-microstructure-des-marches-financiers/#i_18975

CAISSE DES DÉPÔTS ET CONSIGNATIONS

  • Écrit par 
  • Marie-France BAUD-BABIC, 
  • Olivier MARTY
  •  • 1 096 mots

Dans le chapitre « Un investisseur de long terme procurant un appui aux politiques publiques »  : […] La fonction principale de la Caisse demeure la gestion de fonds privés requérant une protection particulière, par exemple les biens mis sous séquestre, les dépôts des notaires et de leurs clients ou des auxiliaires de justice ainsi que les fonds versés par certaines institutions publiques. C'est une activité « banque de dépôts ». L'activité « caisse centrale », elle, consiste à recueillir l'éparg […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/caisse-des-depots-et-consignations/#i_18975

ENTREPRISE - Financement

  • Écrit par 
  • Michel ALBOUY, 
  • Geneviève CAUSSE
  •  • 7 607 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre «  Le marché financier dans le financement de l'économie »  : […] La modernisation du marché financier français, entamée au milieu des années 1980, a profondément modifié le système de financement de l'économie française. D'une économie de crédit (ou d'endettement), on est passé à une économie de marchés de capitaux. Cette transformation a des effets sur le rôle des banques, et, plus généralement, sur l'intermédiation financière. Le tableau montrant l’évolution […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/entreprise-financement/#i_18975

ENTREPRISE - Les relations interentreprises

  • Écrit par 
  • Alain BIENAYMÉ
  •  • 7 622 mots

Dans le chapitre « Les relations des firmes avec les intermédiaires financiers »  : […] Les banques sont des entreprises comme les autres ; elles doivent, dans un univers concurrentiel, gérer avec profit un double risque : le risque d'illiquidité (en cas de forts retraits de dépôts) et le risque de défaut de leurs débiteurs (insolvabilité, retards de paiements). Les entreprises qui sollicitent des crédits présentent des risques variant avec leur dimension, leurs spécialités et la co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/entreprise-les-relations-interentreprises/#i_18975

ÉPARGNE

  • Écrit par 
  • Didier DAVYDOFF
  •  • 7 537 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La collecte, la gestion et la destination de l'épargne »  : […] L'une des tendances les plus générales de la fin du xx e  siècle a été le développement des marchés financiers. Toutefois, comme on l'a vu, la part de l'épargne investie directement en actions ou en obligations cotées est toujours minoritaire. L'intermédiation reste prépondérante dans la gestion de l'épargne, même si sa forme a changé : à côté de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epargne/#i_18975

FINANCE DE MARCHÉ - Marchés de capitaux

  • Écrit par 
  • Christian de BOISSIEU
  •  • 7 775 mots

Dans le chapitre « Le marché monétaire »  : […] Le marché monétaire est le marché de l'argent à court terme. En principe, en France, le court terme, ou plutôt le court-moyen terme, peut aller jusqu'à sept ans. En pratique, les opérations se concentrent sur des échéances de moins d'un an. Le marché monétaire permet de combler les besoins de financement à court terme des banques, de l'État mais aussi des entreprises, grâce aux placements liquides […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/finance-de-marche-marches-de-capitaux/#i_18975

FINANCIAL INTERMEDIATION AND DELEGATED MONITORING, Douglas Diamond - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jézabel COUPPEY
  •  • 1 142 mots

À la fin des années 1970, une nouvelle théorie de l'intermédiation financière s'échafaude, au sein de laquelle la banque est présentée comme « une réponse naturelle à l'information asymétrique » (Leland et Pyle, 1976). Deux types d'asymétries d'information peuvent, en effet, faire obstacle au bon déroulement de négociations bilatérales de financement entre prêteurs et emprunteurs sur les marchés […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/financial-intermediation-and-delegated-monitoring/#i_18975

INVESTISSEURS INSTITUTIONNELS

  • Écrit par 
  • Najat EL MEKKAOUI DE FREITAS
  •  • 1 364 mots

Depuis le milieu des années 1980, on assiste à une « institutionnalisation » croissante de l'épargne des ménages. Cette dernière est, en effet, dans une proportion de plus en plus grande, collectée et gérée par des investisseurs institutionnels, c'est-à-dire des intermédiaires financiers non bancaires : O.P.C.V.M. (organismes de placement collectif en valeurs mobilières, regroupant les sociétés d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/investisseurs-institutionnels/#i_18975

MACROÉCONOMIE - Systèmes financiers

  • Écrit par 
  • Jean-Paul POLLIN
  •  • 6 875 mots

Dans le chapitre « Stabilité des systèmes financiers »  : […] En plus de sa contribution à la croissance, l'efficacité d'une organisation financière dépend de son incidence sur la stabilité macro-économique. Ce qui revient à s'interroger sur la manière dont le système financier assure la coordination des décisions micro-économiques dans le temps : dans quelle mesure le jeu des marchés et l'activité des institutions financières rendent compatibles les choix d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/macroeconomie-systemes-financiers/#i_18975