INTERMÈDE, théâtre

CERVANTÈS MIGUEL DE (1547-1616)

  • Écrit par 
  • Jean CANAVAGGIO
  •  • 5 482 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'appel des muses »  : […] La poésie de Cervantès a été éclipsée par sa prose. Pourtant sa vocation de poète ne s'est jamais démentie, pas même au cours des années pendant lesquelles il a paru renoncer à ses premières ambitions. Nombre de ses compositions, répandues par des copies manuscrites ou publiées anonymement dans des recueils collectifs, sont aujourd'hui perdues ou, à tout le moins, impossibles à identifier. Demeure […] […] Lire la suite

GOLDONI CARLO (1707-1793)

  • Écrit par 
  • Françoise DECROISETTE
  •  • 3 190 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un créateur pragmatique »  : […] La prédestination goldonienne est en réalité la conquête difficile d'un marché et d'une écriture dramatique, faite de défis, d'explorations, de recommencements. Une première phase, symbolique de toute sa carrière, allie la découverte des “entreprises” théâtrales de Venise – sept salles publiques, concurrentielles, où triomphe le dramma per musica , pourvues de troupes très hiérarchisées – et l'ex […] […] Lire la suite

LAZZI, théâtre

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 88 mots

Dans la commedia dell'arte, intermèdes mimés ou dialogués. Les lazzi, d'abord muets, consistaient en pantomimes, acrobaties, culbutes et autres pitreries. On y recourait lorsqu'une scène dialoguée commençait à traîner. Par la suite, les lazzi devinrent des plaisanteries improvisées en aparté sur l'actualité politique ou littéraire. Certains d'entre eux se répétaient fréquemment avec de légères var […] […] Lire la suite

LOPE DE RUEDA (1510?-1565)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 720 mots

Avec Juan de la Cueva, Lope de Rueda est l'un des principaux représentants du théâtre espagnol antérieur à Lope de Vega. On connaît mal sa vie. Né à Séville vers 1510, il devint à la fois acteur et auteur dramatique après avoir exercé le métier de « batteur d'or » ( batihoja ). La petite troupe qu'il dirige et avec laquelle il parcourt l'Espagne en jouant ses propres pièces obtient de vifs succès. […] […] Lire la suite

QUIÑONES DE BENAVENTE LUIS (1593?-1651)

  • Écrit par 
  • Bernard GILLE
  •  • 533 mots

Né à Tolède, Quiñones de Benavente abandonne vers 1640, au terme d'une carrière féconde, le monde du théâtre, dont il était l'une des figures majeures, pour se faire prêtre. Son nom reste pourtant attaché au Género Chico, genre théâtral qui, loin d'être mineur, jouait un rôle essentiel dans les corrales du xvii e siècle. Les trois actes d'une comedia , fût-elle de Lope ou de Calderón, ne connais […] […] Lire la suite

SAYNÈTE

  • Écrit par 
  • Daniel DEVOTO
  •  • 148 mots

Petite pièce théâtrale comique, qui présente d'ordinaire des types populaires, la saynète est un exemple frappant des rapports entre la table et la littérature : tout comme la farce , la satire , l' entremés (qui est à rapprocher du terme « entremets », mais qui signifie « intermède »). Le terme de sainete désigna d'abord le petit morceau d'aliment qui récompensait les exploits des oiseaux de ch […] […] Lire la suite