INTELLECTUEL

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Victor Hugo

Victor Hugo
Crédits : M. Seemuller/ De Agostini

photographie

Émile Zola et l'affaire Dreyfus

Émile Zola et l'affaire Dreyfus
Crédits : Time Life Pictures/ Mansell/ The LIFE Picture Collection/ Getty Images

photographie

Michel Foucault et Jean-Paul Sartre en 1972

Michel Foucault et Jean-Paul Sartre en 1972
Crédits : M. Simon/ Apis/ Sygma/ Corbis

photographie


Les travailleurs de l'intelligence

Si l'on s'en tient au premier sens de la définition, fondé sur une opposition entre manuel et intellectuel, on peut l'appliquer à une large part de ceux qui pensent et écrivent de l'Antiquité au xviiie siècle. À cet égard, Érasme (1467 env.-1536) constitue un cas exemplaire. Né à Rotterdam, il s'est formé dans les Provinces-Unies et à Paris, a obtenu son grade de docteur à Turin. Il gagna sa vie comme précepteur, voyagea dans toute l'Europe. Il correspondit avec Thomas More, Juan Luis Vivés, Guillaume Budé. Son œuvre est d'abord philologique, (édition en grec du Nouveau Testament, édition critique des lettres d'ordre de saint Jérôme). Il a pratiqué sur le modèle latin l'éloge ironique (Éloge de la folie) et dénoncé une conception machiavélienne du pouvoir (L'Institution du prince chrétien). Il a construit une œuvre pédagogique et théologique (les Colloques et Du Libre arbitre). Érasme est à la fois un savant et un philosophe engagé religieusement et moralement. La notion de savant renvoie alors à un savoir que seule possède une élite : Érasme connaît le latin et le grec. Au xviiie siècle, ce savoir constitue une légitimation spécifique pour la république des lettres. Au xviie siècle la légitimation sera d'un autre ordre. Des intellectuels comme Gabriel Naudé, les frères Dupuy sont des hommes du livre, des bibliothécaires et Pascal s'est fait un nom, avant les Provinciales, par ses travaux scientifiques.

Si tout semble clairement tranché dans cette première approche, cette certitude ne résiste guère à l'examen. L'œuvre de Socrate ne se définit pas seulement par l'emploi qui y est fait de l'intelligence. Pareillement, les thèmes qu'aborde sa réflexion en font un homme attentif aux problèmes de la cité. Les guerres d [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 15 pages




Écrit par :

  • : professeur émérite de l'université de Tours, Institut universitaire de France

Classification


Autres références

«  INTELLECTUEL  » est également traité dans :

AFRIQUE DU SUD RÉPUBLIQUE D'

  • Écrit par 
  • Ivan CROUZEL, 
  • Dominique DARBON, 
  • Philippe GERVAIS-LAMBONY, 
  • Philippe-Joseph SALAZAR, 
  • Jean SÉVRY, 
  • Ernst VAN HEERDEN
  •  • 28 369 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « Apartheid et littérature : cadres et fonctionnement »  : […] La fin de la Seconde Guerre mondiale ne forme pas une ligne de fracture dans le développement de la littérature en langue afrikaans. Le temps fort véritable réside dans le triomphe des nationalistes (c'est-à-dire du Parti nationaliste afrikaner) aux élections législatives de 1948, qui installe au pouvoir le régime dit d'apartheid pour plus de quarante ans. Les hommes de lettres afrikaners peuvent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/republique-d-afrique-du-sud/#i_1725

ALAIN, LE PREMIER INTELLECTUEL (T. Leterre)

  • Écrit par 
  • Jean Marie GOULEMOT
  •  • 1 007 mots

Le livre de Thierry Leterre Alain, le premier intellectuel (2006) est une biographie et répond aux lois du genre, comme le veut la collection Biographies, chez Stock. Il en possède les qualités : critique des témoignages, utilisation de documents inédits (journaux intimes et correspondances inédits, archives des Amis d'Alain), recours intelligent aux œuvres. Thierry Leterre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alain-le-premier-intellectuel/#i_1725

AMSTERDAM-PLEYEL MOUVEMENT

  • Écrit par 
  • François BROUSSE
  •  • 536 mots

Le 27 mai 1932, Henri Barbusse et Romain Rolland, deux écrivains français qui avaient déjà manifesté leur opposition à la guerre de 1914-1918, lancent un appel pour un Congrès mondial contre la guerre. Cette initiative, dont la paternité historique revient à Barbusse, était encouragée, sinon suscitée par le Parti communiste français. De cette origine témoigne le contenu de l'appel qui, s'il fixe c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mouvement-amsterdam-pleyel/#i_1725

ARAGON LOUIS (1897-1982)

  • Écrit par 
  • Daniel BOUGNOUX
  •  • 4 131 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'acteur tragique »  : […] Déchirée entre des passions contradictoires, cette création converge malaisément, et côtoie souvent une dangereuse destruction. L'écrivain lui-même semble s'y perdre, ou du moins s'y chercher ; égarant Aragon, aux identités fuyantes, où ses détracteurs ne voient que duplicité et dissimulation. Sa quête toujours relancée d'unité et de clarté passe par plusieurs enfers, individuels ou collectifs : A […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-aragon/#i_1725

ARON RAYMOND (1905-1983)

  • Écrit par 
  • Bernard GUILLEMAIN
  •  • 6 089 mots

Dans le chapitre « L'observation de la politique contemporaine »  : […] On taxera volontiers l'œuvre d'une certaine disparate. Elle se limite à l'apparence de surface. L'unité d'inspiration, la continuité sont telles qu'on doit se méfier de toute périodisation accentuée, même si elle semble avoir reçu l'aval du penseur (cf. « Ma carrière. Note du 6 janvier 1983 », in Commentaire , n o  cit., pp. 517-519). Du pluralisme in […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/raymond-aron/#i_1725

BECK ULRICH (1944-2015)

  • Écrit par 
  • Mohamed NACHI
  •  • 1 602 mots

Ulrich Beck est né le 15 mai 1944 à Stolp (aujourd’hui Słupsk), en Pologne ; il est décédé subitement le 1 er  janvier 2015 d’une crise cardiaque, à l’âge de soixante-dix-ans ans. À la fin de la guerre, sa famille s’installe en Allemagne de l’Ouest, à Hanovre, où le jeune Ulrich grandit avec ses quatre sœurs. À partir de 1966, il effectue ses études supérieures à l’univers […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ulrich-beck/#i_1725

BENDA JULIEN (1867-1956)

  • Écrit par 
  • ETIEMBLE
  •  • 2 081 mots

Dans le chapitre « Un clerc »  : […] Pour lui, le métaphysicien, l'artiste et, pourvu qu'il trouve sa joie dans l'exercice (non pas dans les résultats) de la science, le savant, tels seraient les clercs de la cité moderne. Docile aux lois, qu'il accepte de subir, mais sans jamais leur permettre de mordre sur son esprit ou d'obnubiler son jugement, le clerc rend à César ce qui est à César, à savoir « sa vie, mais pas plus ». Quant à s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/julien-benda/#i_1725

BÉNICHOU PAUL (1908-2001)

  • Écrit par 
  • Françoise COBLENCE
  •  • 1 923 mots

Dans le chapitre « Du prophète au poète maudit »  : […] L'étude du romantisme livre l'immense tableau historique, idéologique et littéraire d'une époque, et propose une interrogation sur la constitution d'un pouvoir spirituel laïque, la naissance et le rôle de l'intellectuel. Paul Bénichou a retracé la genèse de sa recherche : parti du projet d'une étude sur le pessimisme poétique postromantique, il a compris que ce pessimisme était le retournement de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-benichou/#i_1725

BRETÉCHER CLAIRE (1940- )

  • Écrit par 
  • Marc THIVOLET
  •  • 901 mots

Née en 1940 à Nantes, Claire Bretécher suit pendant un an les cours de l'École des beaux-arts, enseigne le dessin, puis propose ses services au groupe Bayard-Presse. Elle travaille pour L'Os à mo e lle , journal fondé par Pierre Dac, pour lequel elle crée le personnage du Facteur Rhésus ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/claire-bretecher/#i_1725

CLAVEL MAURICE (1920-1979)

  • Écrit par 
  • Paul THIBAUD
  •  • 1 119 mots

Maurice Clavel est mort au terme d'une décennie qui, dans le monde intellectuel français, aura largement été marquée par ses interventions, dans l'ordre politique comme dans l'ordre spirituel. Après avoir longtemps oscillé et erré de l'enseignement au théâtre et au roman, du journalisme à la politique, de la Résistance et du gaullisme R.P.F. aux franges du communisme, cette force à éclipses, ce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maurice-clavel/#i_1725

CORTÁZAR JULIO (1914-1984)

  • Écrit par 
  • Jacqueline OUTIN, 
  • Jean-Pierre RESSOT
  •  • 4 201 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Littérature et engagement politique »  : […] Réaliser ainsi la synthèse de ce qui semble a priori inconciliable, c'est là une obsession constante chez Cortázar, et cette obsession va trouver une expression nouvelle dans le Livre de Manuel (1974) : « Personnellement, dit-il dans l'introduction de ce roman, je ne regrette pas cette hétérogénéité qui a même fini, heureusement, par ne plus me sembler telle après un long pro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/julio-cortazar/#i_1725

DESANTI JEAN-TOUSSAINT (1914-2002)

  • Écrit par 
  • Sylvie COURTINE-DENAMY
  •  • 658 mots

Né à Ajaccio, nourri de grec, de latin et de mathématiques, Jean-Toussaint Desanti ne balancera pas longtemps entre philosophie et mathématiques : la lecture de l' Éthique de Spinoza qui se présente de l'extérieur more geometrico , avec son appareil de définitions, d'axiomes et de théorèmes, le laisse sans voix. Il entre en 1935 à l'École normale supéri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-toussaint-desanti/#i_1725

DÉSTALINISATION

  • Écrit par 
  • Ilios YANNAKAKIS
  •  • 1 383 mots
  •  • 3 médias

La période qui suit le XX e  congrès du P.C.U.S. (févr. 1956) est habituellement désignée comme étant celle de la « déstalinisation ». Dans le vocabulaire politique occidental, hormis le vocabulaire communiste, le terme de déstalinisation est usuellement opposé à celui de « stalinisme ». En réalité, ce terme ne traduit que malaisément et partiellement les changements que s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/destalinisation/#i_1725

DREYFUS (AFFAIRE)

  • Écrit par 
  • Vincent DUCLERT
  •  • 4 877 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Des avancées démocratiques majeures »  : […] L'importance de cette sortie de crise est désormais mieux connue grâce aux recherches d'histoire politique, sociale et intellectuelle qui ont porté sur l'affaire Dreyfus depuis les années 1970. La venue de la période commémorative a donné un second souffle à l'histoire de l'événement et à sa portée politique, soulignant cette fois le rôle de l'Affaire dans le processus d'acculturation démocratique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dreyfus-affaire/#i_1725

ÉCOLOGISTE MOUVEMENT

  • Écrit par 
  • Yves FRÉMION, 
  • Bruno VILLALBA
  •  • 10 797 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Émergence de la pensée écologiste »  : […] L'écologie politique se définit aujourd'hui selon quatre axes revendicatifs, qui tissent entre eux des liens indissociables mais complexes : qualité environnementale, justice sociale, citoyenneté et solidarité internationale. L'élaboration de ce programme reflète elle-même, dans ses hésitations, ses erreurs, ses impasses, sa diversité, la difficulté de sa construction. Elle marque par ailleurs une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mouvement-ecologiste/#i_1725

ENGAGEMENT

  • Écrit par 
  • Jean LADRIÈRE, 
  • Jacques LECARME, 
  • Christiane MOATTI
  •  • 11 579 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'intrusion de l'Histoire »  : […] La formidable aventure collective qu'a été la Première Guerre mondiale a également servi de détonateur à la mutation des mentalités. Attentifs à l'événement qui bouleverse leur destin et leur donne une expérience directe de la mort, les hommes de lettres acquièrent le sentiment aigu de leur responsabilité. L'écrivain, comme le penseur, ne veut plus abandonner le destin du monde aux mains de chefs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/engagement/#i_1725

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Arts et culture) - La philosophie

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre COMETTI
  •  • 6 285 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'intellectuel américain »  : […] En 1837, Emerson prononçait sa célèbre conférence : « The American Scholar ». Le modèle du Scholar , mot difficilement traduisible en français, nous plonge au cœur de la situation qui a dominé et continue de dominer la vie intellectuelle et publique aux États-Unis. Plusieurs historiens ont observé que l'une des caractéristiques de l'attitude des Américains à l'égard du savoir […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etats-unis-d-amerique-arts-et-culture-la-philosophie/#i_1725

EXISTENTIALISME

  • Écrit par 
  • Yves STALLONI
  •  • 1 089 mots

Indépendamment de ses fondements théoriques et de ses retentissements philosophiques, l’existentialisme mérite d’être considéré dans une perspective littéraire et même sociologique. Une des raisons de sa popularité est sans doute que cette philosophie de l’existence ne propose pas un système achevé. Elle formule plutôt un rapport au monde dont on pourra également trouver trace chez des penseurs an […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/existentialisme/#i_1725

FANON FRANTZ (1925-1961)

  • Écrit par 
  • Philippe LUCAS
  •  • 898 mots

« C'est un Paraclet », a dit de lui Aimé Césaire. « Il y a des vies qui constituent des appels à vivre. » L'œuvre et le nom de Frantz Fanon, après avoir « appelé » l'engagement des existentialistes français dans les années qui ont précédé la décolonisation, et notamment celle de l'Algérie, nourrissent la révolte et les espoirs des « damnés de la terre ». Passionnément lue et commentée dans la comm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frantz-fanon/#i_1725

FOUCAULT MICHEL (1926-1984)

  • Écrit par 
  • Frédéric GROS
  •  • 5 262 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Une nouvelle figure de l'intellectuel »  : […] La pensée de Foucault n'a pas fait que susciter, dans une bonne partie des champs disciplinaires, des réactions allant de la simple curiosité à la critique féroce. Elle nourrit également des combats extra-universitaires : les grandes luttes identitaires de reconnaissance – des batailles féministes aux mouvements gays –, les revendications de minorités – des prisonniers aux exclus de tous ordres  – […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michel-foucault/#i_1725

FRANCE (Arts et culture) - Les Français en question

  • Écrit par 
  • Theodore ZELDIN
  •  • 12 309 mots

Dans le chapitre « La culture »  : […] Si la langue est le vêtement le plus intime d'un Français, la culture française est le pardessus qui lui tient chaud ou lui confère les apparences de la respectabilité. Le Français idéal est un homme cultivé. C'est ce qui fait en grande partie son charme aux yeux des étrangers instruits, car l'Anglais idéal (le gentleman amateur de sports et de chasse), avec toute sa politesse et son respect d'au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-arts-et-culture-les-francais-en-question/#i_1725

FRANCFORT ÉCOLE DE

  • Écrit par 
  • Gerhard HÖHN
  •  • 2 786 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « De Jürgen Habermas à l'influence actuelle de l'école »  : […] Face à cette prédominance quasi exclusive de la théorie, Habermas, pour sa part, fait retour à l'analyse pratique et politique de l'évolution sociale. Sous l'influence d'Adorno et de Marcuse, lequel fut le principal théoricien politique de la dernière période du mouvement, il entreprend des recherches sur les nouvelles potentialités de contestation, qui se trouvent actuellement, selon lui, dans c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecole-de-francfort/#i_1725

GRAMSCI ANTONIO (1891-1937)

  • Écrit par 
  • Hugues PORTELLI
  •  • 4 470 mots

Dans le chapitre « Du « Prince moderne » à la « Réforme intellectuelle et morale » »  : […] Gramsci restera incarcéré à Turi jusqu'en 1932. La dégradation de son état de santé entraîne son transfert à Civitavecchia, puis à Formia, après l'échec d'un échange de prisonniers avec l'U.R.S.S. Totalement usé, il est conduit, sous le régime de la liberté conditionnelle, à une clinique de Rome en juin 1935. Sa libération est prévue pour 1937 : n'ayant plus aucun contact politique depuis plusieur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antonio-gramsci/#i_1725

GUÉRIN DANIEL (1904-1988)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 1 318 mots

Parmi les observateurs lucides d'une époque, Daniel Guérin est l'un des rares penseurs français à reconnaître, dès les années 1930, la prépondérance de la vie quotidienne sur le pouvoir des idéologies. L'homosexualité, qu'il découvre et revendique tout adolescent, l'incitera très vite à prôner la liberté sexuelle, inséparable pour lui des libertés qu'ont tenté de conquérir le prolétariat et les m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/daniel-guerin/#i_1725

HABERMAS JÜRGEN (1929- )

  • Écrit par 
  • Gérard RAULET
  •  • 1 793 mots

Représentant de la deuxième génération de la « Théorie critique », baptisée « École de Francfort » après le retour d'exil de ses fondateurs, Max Horkheimer et Theodor W. Adorno, Habermas est sans nul doute le penseur allemand contemporain le plus en vue. Ses prises de position sont largement relayées par les médias, en Allemagne et au-delà. Il est peu de domaines, jusqu'à la bio-éthique, sur lesq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jurgen-habermas/#i_1725

HAMLET-MACHINE, Heiner Müller - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jean-Louis BESSON
  •  • 952 mots

Dans le chapitre « Un Hamlet moderne »  : […] Aucune action ne soutenant la pièce, celle-ci ne saurait être résumée. Les nombreuses allusions cachées rendent l'interprétation particulièrement délicate, comme si l'auteur avait voulu saper toute tentative d'exégèse. On peut tout au plus dégager quelques lignes de force et retenir certaines images. La pièce traite à la fois de la mauvaise conscience de l'intellectuel dans les pays socialistes e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hamlet-machine/#i_1725

ITALIE - Langue et littérature

  • Écrit par 
  • Dominique FERNANDEZ, 
  • Pierre LAROCHE, 
  • Angélique LEVI, 
  • Jean-Paul MANGANARO, 
  • Philippe RENARD, 
  • Jean-Noël SCHIFANO
  •  • 29 122 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « De la critique de l'idéologie à la contestation des formes poétiques »  : […] La quatrième génération fait cohabiter des personnalités conflictuelles : il y a des isolés comme G. Giudici (1924-2011) mais aussi le noyau regroupé autour de la revue Officina (1955-1959) avec Pasolini (1922-1975) , F. Leonetti (1924), R. Roversi (1923-2012) puis plus tard Franco Fortini (1917-1994). Alors que le néo-réalisme s'épuise, ces auteurs tentent une difficile tra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/italie-langue-et-litterature/#i_1725

LA SAGA DES INTELLECTUELS FRANÇAIS (F. Dosse) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Laurent LEMIRE
  •  • 938 mots

Par-delà les itinéraires personnels qui y sont évoqués, la vaste Saga des intellectuels français (Gallimard, 2018) de François Dosse raconte comment on pensait et on se disputait au xx e  siècle. Tout au long de deux forts volumes ( À   […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-saga-des-intellectuels-francais/#i_1725

LEWIS BERNARD (1916-2018)

  • Écrit par 
  • Pascal BURESI
  •  • 1 268 mots

Historien américain du monde musulman et du Proche-Orient, Bernard Lewis était un intellectuel controversé. Né à Londres le 31 mai 1916 dans une famille juive britannique, Bernard Lewis se découvre une passion pour les langues du Proche-Orient au moment où il est confronté à l’hébreu biblique pour sa bar mitzvah . Il commence alors à apprendre l’arabe, l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bernard-lewis/#i_1725

LIGUE DES DROITS DE L'HOMME

  • Écrit par 
  • Madeleine REBÉRIOUX
  •  • 1 329 mots

Ni association humanitaire, ni relais d'orientations républicaines définies par l'État, ni mouvement spécialisé dans la promotion de telle ou telle exigence, la Ligue française pour la défense des droits de l'homme et du citoyen, dite Ligue des droits de l'homme, est une association sans but lucratif « destinée à défendre les principes énoncés dans les Déclarations des droits de l'homme de 1789, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ligue-des-droits-de-l-homme/#i_1725

LINGUISTIC TURN, histoire

  • Écrit par 
  • Bertrand MÜLLER
  •  • 1 841 mots

Dans le chapitre «  La remise en cause des paradigmes des sciences sociales »  : […] Le linguistic turn n'aura-t-il été qu'une illusion discursive ? un jeu rhétorique ? Pas tout à fait. S'il échappe à toute reconstruction rétrospective, c'est bien parce qu'il ne s'est cristallisé dans aucune tradition. Il se perçoit d'abord dans sa dispersion, son effervescence, sa radicalité, ses contradictions, comme un moment fort, parfois véhément, bravant les grands pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/linguistic-turn-histoire/#i_1725

LIPIETZ ALAIN (1947- )

  • Écrit par 
  • Denis CLERC
  •  • 1 217 mots

Alain Lipietz est un économiste français et un homme politique engagé dans le mouvement écologiste. Ce n'est sans doute pas comme candidat, éphémère, à l'élection présidentielle de 2002 qu'Alain Lipietz laissera une trace dans l'histoire. Sauf pour illustrer un très bel exemple de ratage politique, preuve s'il en était besoin qu'il ne suffit pas d'être un intellectuel brillant, pour réussir à conv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alain-lipietz/#i_1725

LITTÉRATURE ENGAGÉE

  • Écrit par 
  • Olivier NEVEUX
  •  • 1 420 mots

En 1948, avec Qu'est-ce que la littérature ? , Jean-Paul Sartre (1905-1980) tente de déterminer ce qu'est la littérature engagée. Mais si l'expression connaît une théorisation, tardive et singulière, à l'issue de la Seconde Guerre mondiale, le fait même n'est pas nouveau. Il existe dans l'histoire littéraire et politique nombre d'exemples où des écrivains ont « instrumentali […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/litterature-engagee/#i_1725

FRANÇAISE LITTÉRATURE, XVIIIe s.

  • Écrit par 
  • Pierre FRANTZ
  •  • 7 651 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Naissance de l’intellectuel »  : […] Bien sûr, il serait illégitime d’annexer la littérature française du xviii e  siècle aux Lumières , comme mouvement de pensée et comme ensemble de valeurs. Cependant, leur emprise est telle qu’elle la marque tout entière. La notion même de « Lumières » est si vaste et recouvre des aspects si variés que seules les pensées adverses peuvent en être v […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/litterature-francaise-xviiie-s/#i_1725

MANN HEINRICH (1871-1950)

  • Écrit par 
  • André GISSELBRECHT
  •  • 2 020 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Critique du bourgeois »  : […] Sa première période est celle d'une révolte esthétisante, sous le double signe du « Renaissancisme » de Nietzsche et de la haine flaubertienne du bourgeois, marquée par la trilogie romanesque des Déesses (1903). En même temps, l'individualisme aristocratique y est démasqué comme rêve élitaire : dans la critique sociale, vitalisme et esthétisme s'effacent derrière une dénonci […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/heinrich-mann/#i_1725

MANNHEIM KARL (1893-1947)

  • Écrit par 
  • François VIEILLESCAZES
  •  • 736 mots

Né à Budapest, Mannheim enseigna à l'université de Francfort de 1930 à 1933, puis avec l'avènement du nazisme dut quitter l'Allemagne pour s'installer en Angleterre, où il enseigna à la London School of Economics. Fondateur de l'International Library of Sociology and Social Reconstruction, il fut aussi professeur de sociologie et de philosophie à l'université de Londres. Quelque temps avant sa mor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karl-mannheim/#i_1725

MILNER JEAN-CLAUDE (1941- )

  • Écrit par 
  • Yves KIRCHNER
  •  • 715 mots

Le linguiste et philosophe Jean-Claude Milner est né à Paris d'un père juif lituanien immigré, dont il évoque la mémoire dans Le Juif de savoir (2006), et d'une mère alsacienne de tradition protestante. Esprit brillant et ouvert aux questionnements de son époque, il intègre l'École normale supérieure de la rue d'Ulm en 1960 et suit l'enseignement de Louis Althusser, du ling […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-claude-milner/#i_1725

NOTRE HISTOIRE INTELLECTUELLE ET POLITIQUE 1968-2018 (P. Rosanvallon) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Christophe LE DIGOL
  •  • 1 163 mots

Dans Notre histoire intellectuelle et politique, 1968-2018 (Seuil, 2018), Pierre Rosanvallon, professeur au Collège de France, retrace l’histoire des idées et des actions de la gauche française depuis les espoirs suscités par Mai-68, jusqu’aux échecs du Parti socialiste des années 2000. Ayant été lui-même partie prenante de cette histoire (membre de la CFDT, du PSU, puis du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/notre-histoire-intellectuelle-et-politique-1968-2018/#i_1725

PAIX MOUVEMENT DE LA

  • Écrit par 
  • Alfred SIMON
  •  • 674 mots

Ligue internationale formée peu après la Seconde Guerre mondiale en raison de la crainte générale que provoquaient les tensions de la guerre froide et de la crainte que les États-Unis ne recourent aux armes atomiques. Dans ces conditions, à l'exemple de Romain Rolland et de Barbusse (Amsterdam, 1932), les auteurs de l'appel pour la tenue à Paris d'un « Congrès mondial des partisans de la paix » — […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mouvement-de-la-paix/#i_1725

P.C.F. (Parti communiste français)

  • Écrit par 
  • Bernard PUDAL
  •  • 7 066 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Aggiornamento et union de la gauche (1956-1977) »  : […] Du début des années 1960 à la rupture de l'union de la gauche en 1977, le premier aggiornamento, « mouvement complexe où la révision théorique, la pratique des alliances électorales, le renouvellement du personnel dirigeant et le nouveau statut concédé aux intellectuels s'appellent les uns les autres » (Frédérique Matonti), s'est traduit par la refonte de très nombreux invariants rhétoriques de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/parti-communiste-francais/#i_1725

RÉFLEXIONS SUR L'EXIL (E. W. Said)

  • Écrit par 
  • Albert BENSOUSSAN
  •  • 1 102 mots

Edward W. Said (1935-2003), qui enseigna la littérature comparée trente-six années durant à l'université Columbia de New York, fut assurément un maître exemplaire. Sa pédagogie repose en effet sur le rejet de tout dogmatisme et le souci, par le choix de tel ou tel éclairage, d'amener disciples et lecteurs à la lucidité et au libre examen. C'est ce qui ressort de l'imposant ouvrage intitulé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reflexions-sur-l-exil/#i_1725

REFUS ET VIOLENCES (J. Verdès-Leroux) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jacques LECARME
  •  • 1 648 mots

Il faut d'abord saluer le travail énorme, méthodique et maîtrisé de Jeannine Verdès-Leroux, qui entreprend, avec Refus et violences (Gallimard), de brosser le tableau d'une génération d'écrivains d'extrême droite. Personne, avant elle, n'avait inventorié cette masse de revues et de journaux, proliférant dans une période où un seul média, la presse, régnait sans partage. On é […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/refus-et-violences/#i_1725

RÉPUBLIQUE DES LETTRES

  • Écrit par 
  • Alain BRUNN
  •  • 1 050 mots

La république des lettres est le nom donné à l'utopie d'un espace partagé à l'époque moderne par ceux qui ont affaire au savoir et à l'écrit. Comme tout espace utopique, son extension varie à travers l'histoire. Reste qu'il dessine un espace commun, structuré par une même fin : la recherche et la diffusion du savoir, par des moyens propres de communication – voyages, correspondances et revues –, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/republique-des-lettres/#i_1725

REVEL JEAN-FRANÇOIS (1924-2006)

  • Écrit par 
  • Pierre RIGOULOT
  •  • 841 mots

Jean-François Revel – de son vrai nom Jean-François Ricard – est né à Marseille le 19 janvier 1924. Engagé très jeune dans la Résistance, cet élève de l'École normale supérieure devient agrégé de philosophie, matière qu'il enseigne en Algérie, au Mexique (1950-1952), en Italie (1952-1956) avant de revenir en France. Il quitte l'Éducation nationale en 1963. Dans ses premières œuvres, il met dureme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-francois-revel/#i_1725

REVUES LITTÉRAIRES

  • Écrit par 
  • Olivier CORPET
  •  • 5 806 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les revues aujourd'hui »  : […] À partir du milieu des années soixante, c'est plutôt autour de revues comme Tel quel , Change , Poétique , où dominent largement des préoccupations de théorie littéraire ou linguistique, sous l'influence des courants de pensée marxiste et structuraliste, que s'organisent les principaux débats. Au point que Germaine Brée peut écrire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/revues-litteraires/#i_1725

RUSHDIE SALMAN (1947- )

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre DURIX
  •  • 2 123 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le roman face au religieux »  : […] The Satanic Verses (1988, Les Versets sataniques ), qui ont valu à Rushdie d'être l'objet de la part de l'imam Khomeyni d'une fatwa qui met sa vie en péril, ne sont pas un ouvrage blasphématoire. Divisé en plusieurs sections quasi autonomes, ce roman traite de l'atterrissage en douceur de Gibreel Farishta, sta […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/salman-rushdie/#i_1725

SAID EDWARD W. (1935-2003)

  • Écrit par 
  • Paul CHEMLA, 
  • Universalis
  •  • 1 131 mots

Dans le chapitre « À contre-courant »  : […] Né à Jérusalem en 1935, fils d'un homme d'affaires palestinien de confession protestante, qui avait vécu aux États-Unis et était citoyen américain, Edward W. Said, comme il le raconte dans À contre-voie est « un Arabe éduqué à l'occidentale », passionné de littérature, de poésie et de piano. Sa famille, installée en Égypte en 1947, l'envoie étudier aux États-Unis. En 1963, i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edward-w-said/#i_1725

SARTRE JEAN-PAUL

  • Écrit par 
  • Jacques LECARME, 
  • Juliette SIMONT
  •  • 8 906 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Un « écrivain public » »  : […] Mais il faudrait aussi et surtout marquer le grand tournant de 1945 : Sartre fut alors, un peu comme la Régie Renault, nationalisé. Sa vie privée d'écrivain se termine ; commence sa vie publique. Il devient à lui tout seul une entreprise phare, un article culturel d'exportation. L'homme solitaire, ce « garçon sans importance collective, tout juste un individu » qu'était le protagoniste ou l'auteur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-paul-sartre/#i_1725

SOCIOLOGIE - La démarche sociologique

  • Écrit par 
  • Louis PINTO
  •  • 5 426 mots

Dans le chapitre « Un rapport au monde social »  : […] L'écriture ne peut résoudre à elle seule les problèmes de transmission des savoirs. Le sociologue ne devrait pas omettre de considérer les conditions de production et de réception de la connaissance scientifique en général et de la sienne en particulier. D'abord, il est lui-même pris dans un univers professionnel qui a ses contraintes propres (carrière, financement...), ses hiérarchies d'objets, d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sociologie-la-demarche-sociologique/#i_1725

SONTAG SUSAN (1933-2004)

  • Écrit par 
  • André BLEIKASTEN
  •  • 971 mots

Romancière, nouvelliste, dramaturge, cinéaste et surtout essayiste mondialement connue, l'Américaine Susan Sontag aimait la France, sa langue et sa culture, ses philosophes, ses écrivains et ses cinéastes. Cet amour, les Français le lui rendaient bien. Ils avaient fini par la considérer comme une des leurs. Susan Sontag était assurément le plus parisien des écrivains américains. Née le 16 janvier […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/susan-sontag/#i_1725

STRUCTURALISME

  • Écrit par 
  • Jean-Louis CHISS, 
  • Michel IZARD, 
  • Christian PUECH
  •  • 24 036 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Intérêt d'une approche socioculturelle »  : […] Devant de telles difficultés, plusieurs solutions s'offrent à l'analyse. La première, et la plus faussement radicale, consiste à déclarer la tâche impossible : il n'y a pas d'histoire de ce qui n'a ni origine, ni limite disciplinaire, ni consistance actuelle : qui se réclamerait aujourd'hui, en tous cas en France et dans le domaine philosophique, du structuralisme ? Le structuralisme n'aura été qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/structuralisme/#i_1725

SUR LA TÉLÉVISION, Pierre Bourdieu - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Éric LETONTURIER
  •  • 1 117 mots

Dans le chapitre « La censure ou la dimension cachée de la télévision »  : […] Texte court, Sur la télévision s'organise en deux chapitres, précédés d'un avant-propos qui précise les intentions critiques et pédagogiques d'une « intervention » dont l'exigence démonstrative impose de rompre avec les techniques classiques d'esthétisation de l'exposé. Intitulé « Le plateau et ses coulisses », le premier chapitre démonte les différents mécanismes de la cens […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sur-la-television/#i_1725

SURRÉALISME - Histoire

  • Écrit par 
  • Ferdinand ALQUIÉ, 
  • Pierre DUBRUNQUEZ
  •  • 11 402 mots

Dans le chapitre « L'âge de raison (1925-1939) »  : […] Marqués par la crise des grands systèmes de représentation du monde, les surréalistes étaient en quête de nouveaux fondements. Comme leurs contemporains marxistes, comme déjà les romantiques du siècle précédent, ils recherchaient les lois sur lesquelles asseoir une nouvelle approche de l'homme. Ils ne pouvaient par conséquent se contenter d'entériner les recherches de leur temps sans les réévaluer […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/surrealisme-histoire/#i_1725

TCHÉCOSLOVAQUIE

  • Écrit par 
  • Marie-Elizabeth DUCREUX, 
  • Michel LARAN, 
  • Jacques RUPNIK
  •  • 12 872 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « La politique culturelle »  : […] Ayant joué pendant le Printemps de Prague un rôle politique important comme porte-parole des aspirations populaires, les intellectuels devinrent au cours des années 1970 la cible principale de la « normalisation ». Plusieurs centaines de livres furent mis à l'index, les pièces de Václav Havel et de Pavel Kohout retirées de l'affiche (ce dernier ayant été déchu de la nationalité tchécoslovaque à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tchecoslovaquie/#i_1725

TEMPS MODERNES LES

  • Écrit par 
  • Olivier CORPET
  •  • 765 mots

Revue par excellence de l'« intellectuel de gauche » des années 1950-1960, Les Temps modernes furent à la fois la revue de Sartre et le lieu d'expression privilégié d'un mouvement vite dominant dans la vie intellectuelle et littéraire d'alors : l'existentialisme. Dès le premier numéro, publié en octobre 1945 chez Gallimard, Sartre lance le thème-leitmotiv de ces années d'apr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/temps-modernes-les/#i_1725

TRISTES TROPIQUES, Claude Lévi-Strauss - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • François TRÉMOLIÈRES
  •  • 902 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Saudade »  : […] Outre son succès public immédiat, Tristes Tropiques marque le début d'une révolution dans les sciences humaines. Jusqu'alors connu des seuls spécialistes, son auteur accède d'un coup à une notoriété considérable, comparable à celle de Sartre ; elle va faire de lui, fût-ce contre sa volonté, le porte-parole du structuralisme, aux côtés de Roland Barthes et de Jacques Lacan. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tristes-tropiques/#i_1725

VOLTAIRE

  • Écrit par 
  • Jean Marie GOULEMOT
  •  • 5 181 mots
  •  • 2 médias

Qu'on l'admire ou qu'on le déteste, Voltaire symbolise à lui seul le xviii e  siècle. Il a constitué et constitue encore le paradigme de l'intellectuel engagé. Zola s'en inspire lors de l'affaire Dreyfus, Sartre s'en réclame pour définir l'intellectuel de son temps. Son nom apparaît, comme un garant, au hasard des crises politico-morales que tra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/voltaire/#i_1725

WALZER MICHAEL (1935- )

  • Écrit par 
  • Joël ROMAN
  •  • 1 050 mots

Michael Walzer est né le 13 mars 1935 à New York. Philosophe, professeur à l'Institute for Advanced Study de Princeton, codirecteur de la revue Dissent , il représente une des figures les plus marquantes de la gauche intellectuelle aux États-Unis. Philosophe politique, il est aussi un penseur engagé, depuis la guerre du Vietnam jusqu'à des événements tels que les attentats du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michael-walzer/#i_1725

LES YEUX D'ELSA, Louis Aragon - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Guy BELZANE
  •  • 959 mots

Dans le chapitre « Une œuvre de « contrebande » »  : […] À la différence d'un René Char, qui prend le maquis et ne publiera qu'après la guerre ses Feuillets d'Hypnos , Aragon croit possible de mener le combat avec ses propres armes : les mots. Ainsi, Les Yeux d'Elsa se veulent une contribution poétique à la Résistance : l'hymne à l'amour est aussi hymne à la France, à travers sa poésie. L'épopée pointe sous l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-yeux-d-elsa/#i_1725

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean Marie GOULEMOT, « INTELLECTUEL », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/intellectuel/