INSTALLATION, art

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La participation

Dans ce cadre expérimental, la position du spectateur peut aisément glisser du participant au cobaye, de l'actant au sujet. Les membres du Groupe de recherche d'art visuel (G.R.A.V.), organisé en France en 1961 autour d'Horacio Garcia-Rossi (1929-2012), Julio Le Parc, François Morellet, Francisco Sobrino (1932-2014), Joël Stein et Jean-Pierre Yvaral (1934-2002), ont, en 1963, poussé le spectateur docile et distant, dans ses retranchements. « Nous voulons sortir le spectateur de sa dépendance apathique qui lui fait accepter d'une façon passive, non seulement ce qu'on lui impose comme art, mais tout un système de vie ». Ce qui ressemble à un programme de vie à consonance révolutionnaire trouve sa forme plastique dans un labyrinthe d'expérimentations interactives. La visite dans l'obscurité est ponctuée d'œuvres à actionner, à manipuler, à entendre, à voir, les œuvres étant rassemblées sous le sceau de l'anonymat pour mieux se concentrer sur la possibilité de choix du spectateur. Aucun acte n'est obligatoire, il revient au visiteur de s'interroger sur sa position passive et sur la distance quasi sacrée qu'on lui impose de garder habituellement à l'égard des œuvres d'art. « Défense de ne pas participer. Défense de ne pas toucher. Défense de ne pas casser », tels sont les ordres du manifeste du G.R.A.V. Précisons que, abrité par le parcours d'un couloir entièrement clos, le participant n'est nullement mis en scène et transformé en sujet. L'expérience vise essentiellement à travers cette « épreuve » artistique à l'affranchir de ses inhibitions.

Avec les Américains Bruce Nauman ou Dan Graham, l'installation devient vidéo et la caméra revêt une fonction de surveillance. Avec des caméras et des moniteurs, en effet, les deux artistes mettent à l'épreuve l'acuité du visiteur à l'égard du [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages

Écrit par :

  • : critique d'art, historienne de l'art spécialisée en art écologique américain

Classification

Autres références

«  INSTALLATION, art  » est également traité dans :

AGUT PEP (1961- )

  • Écrit par 
  • Jacinto LAGEIRA
  •  • 776 mots

L'artiste catalan Pep Agut est né en 1961 à Terrassa, près de Barcelone où il est installé et étudie l’art à l’école Sant Jordi de l’université de Barcelone de 1979 à 1984. Il est régulièrement exposé à la galerie Estranyi, à Barcelone, et à la galerie des Archives, à Paris. Son œuvre explore le thème de la vision à travers des médias tels que la photographie, l'architecture, des installations mai […] Lire la suite

AI WEIWEI (1957- )

  • Écrit par 
  • John M. CUNNINGHAM
  •  • 1 093 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le temps de la contestation »  : […] En 2005, Ai Weiwei est invité à rédiger un blog pour le portail Internet chinois Sina. Bien qu'il utilise dans un premier temps cet outil comme une vitrine de sa vie mondaine, il s'en sert bientôt comme une tribune pour exposer ses critiques souvent radicales du régime chinois. Conçu entièrement par Internet à l'occasion de la Documenta 12 de Kassel en Allemagne, le projet d'«  installation vivant […] Lire la suite

BERTRAND JEAN-PIERRE (1937- )

  • Écrit par 
  • Élisabeth LEBOVICI
  •  • 586 mots

Le travail du peintre Jean-Pierre Bertrand, né en 1937 à Paris, a toujours été considéré comme un unicum , l'artiste ne se pliant à aucun « mouvement », à aucune « école ». Il ne s'est inscrit sur la scène artistique que tardivement ; sa première exposition personnelle (Ludwigshafen, Allemagne) date en effet de 1970. Figure de l'art contemporain, Jean-Pierre Bertrand ne se reconnaît ni filiation n […] Lire la suite

BESTER WILLIE (1956- )

  • Écrit par 
  • André MAGNIN
  • , Universalis
  •  • 1 195 mots

Le peintre et sculpteur Willie Bester, aîné d'une famille de sept enfants, est né en 1956 à Montagu, province du Cap, Afrique du Sud. Il avait dix ans quand le Group Areas Act du gouvernement d'apartheid obligea les siens à quitter leur ferme pour intégrer un homeland où étaient regroupés dans des zones d'habitation exclusives ceux qui n'étaient pas nés blancs. Très jeune adolescent, il dut quitt […] Lire la suite

BOLTANSKI CHRISTIAN (1944- )

  • Écrit par 
  • Maïten BOUISSET, 
  • Universalis
  •  • 1 521 mots

Dans le chapitre « Des espaces de méditation empreints de religiosité »  : […] La première apparition de Boltanski dans le monde de l'art parisien a lieu, en 1968, dans un cinéma. Il présente une marionnette et un film : La Vie impossible de Christian Boltanski . Ainsi se met en place l'un des thèmes majeurs de l'œuvre, la quête de l'identité, qu'elle soit authentique ou truquée, et qui fonctionne sur l'ambivalence entre vérité et mensonge. La Vie impossible de Christian Bo […] Lire la suite

BOURGEOIS LOUISE (1911-2010)

  • Écrit par 
  • Maïten BOUISSET
  •  • 1 510 mots

Dans le chapitre « Le corps-sculpture »  : […] La fin des années 1970 marque la reconnaissance de Louise Bourgeois au sein du milieu artistique américain, marquée par la grande rétrospective que lui consacre le Museum of Modern Art en 1982. En France, c'est la galerie Lelong, à Paris, qui sera la première, en 1985, a montrer un ensemble conséquent de ses œuvres. En 1992, lors de la Dokumenta de Cassel, Louise Bourgeois présente Precious Liqui […] Lire la suite

CALLE SOPHIE (1953- )

  • Écrit par 
  • Elvire PEREGO
  • , Universalis
  •  • 1 766 mots

Dans le chapitre « Miroirs du « je » »  : […] La relation de Sophie Calle à son histoire, à ses histoires, à ses quêtes et contre-enquêtes, à ses identités, se joue au cœur de l'être, dans la fabrique de l'intime, sujet-objet d'un moi narrateur, d'un moi fabuliste, engagé dans une aventure doublement piégée. C'est le roman, ou le « polar » d'une femme qui métamorphose sa vie en œuvre d'art. L'artiste Sophie Calle est née à Paris en 1953. Tour […] Lire la suite

CATTELAN MAURIZIO (1960- )

  • Écrit par 
  • Bénédicte RAMADE
  • , Universalis
  •  • 769 mots

Dans le chapitre « Entre critique et humour noir »  : […] Dans la chapelle du xvii e  siècle de l'École des Beaux-Arts de Paris, le corps du président américain était allongé dans un cercueil ouvert au milieu de la nef jalonnée de gisants majestueux. Cattelan s'est emparé avec ce saint séculaire ( Now ) d'un symbole de l'âge d'or des États-Unis, devenu l'incarnation d'un certain glamour politique, et un idéal occidental. Après avoir montré la copie en c […] Lire la suite

CABINET DE CURIOSITÉS ou WUNDERKAMMER

  • Écrit par 
  • Myriam MARRACHE-GOURAUD
  •  • 4 017 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L’objet magnifié »  : […] Les premières collections de singularités mémorables, réunies dans des églises, enchâssaient des reliques dans des ostensoirs fastueux et suspendaient aux voûtes des crocodiles gigantesques ou des os de baleine, parfois considérés comme des os de géants ou de dragons. Les reliques rappelaient aux fidèles les actes valeureux d’un saint local les ayant délivrés du mal et de la bête immonde, désor […] Lire la suite

CINÉMA (Cinémas parallèles) - Le cinéma d'avant-garde

  • Écrit par 
  • Raphaël BASSAN
  •  • 11 533 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Vidéo-art et performances »  : […] Sur la scène américaine et mondiale, des bouleversements se produisent avec d’abord l’apparition du vidéo-art dans les années 1960. Celui-ci, pour devenir un art à part entière et se séparer de la télévision, se décline souvent sous forme d’installations (des moniteurs assemblés diffusent des images en continu dans les galeries) et de performance : l’artiste se doit d’être présent dans la salle p […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

Irak. Intervention des Alliés et de l'O.N.U. pour mettre fin à la répression et à l'exode des Kurdes. 2-24 avril 1991

, Yémen, Zimbabwe) et deux abstentions (Chine, Inde) un texte, d'inspiration française et soutenu par les États-Unis et la Grande-Bretagne, qui rompt avec le principe de non-intervention dans les affaires intérieures d'un État membre (art. 2 de la Charte de l'O.N.U.) : la résolution « condamne […] Lire la suite

Espagne. Arrivée du « Guernica » de Picasso à Madrid. 10 septembre 1981

, en 1939, au Museum of Modern Art de New York, où elle devait rester pour ne venir en Espagne qu'au moment où « les libertés démocratiques y seraient rétablies », selon les termes mêmes de Picasso. Les Espagnols pourront l'admirer, derrière une vitre pare-balles, au Casón del Buen Retiro, une annexe […] Lire la suite

Pour citer l’article

Bénédicte RAMADE, « INSTALLATION, art », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 mai 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/installation-art/