INNÉ ET ACQUIS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La recherche de l'hérédité

Au départ, les mots « inné » et « acquis » n'appartenaient pas spécifiquement à la biologie (cf. les idées innées de Descartes). Ils n'y sont entrés qu'assez tard au xixe siècle, lors de l'invention de la notion d'hérédité, et avec des sens très incertains, puisque, dans le premier ouvrage consacré à cette notion (Prosper Lucas, Traité philosophique et physiologique de l'hérédité naturelle, 1847-1850), l'innéité correspond à la possibilité de variation de l'enfant par rapport aux parents, tandis que l'hérédité est la reproduction à l'identique des caractères de ceux-ci dans celui-là.

Vers 1870-1880, la notion d'hérédité s'étant précisée, les mots « inné » et « acquis » ont été définis en opposition l'un à l'autre dans le cadre qu'elle offrait, et en oubliant le sens étymologique fondé sur la présence ou non des caractères au moment de la naissance. Inné et héréditaire sont devenus presque synonymes : sont innés (ou héréditaires) les caractères biologiques ou psychologiques que l'enfant tient de ses seuls ancêtres (via ses parents). Sont acquis les caractères déterminés par l'action de l'environnement sur cette base héréditaire. Cette définition-opposition a alors été renforcée par le principe d'August Weismann d'une non-hérédité des caractères acquis.

Cependant, simultanément, les biologistes ont posé, d'une part, que tout caractère acquis n'est tel que parce que l'être a une prédisposition héréditaire à l'acquérir (ce qui donne une certaine hérédité aux caractères acquis, via la prédisposition). Et, d'autre part, que tout caractère a un double déterminisme, génétique et externe (il est donc à la fois héréditaire et acquis), sans que l'on ne puisse jamais évaluer la part de l'un et de l'autre (autrement dit, les caractères innés ne constituent pas une essence sur laquelle se grefferaient les accidents que seraient les caractères acquis).

Par conséquent, en même temps qu'elles ont été définies par leur opposition, [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

  • : chercheur au C.N.R.S. en épistémologie et histoire des sciences

Classification

Autres références

«  INNÉ ET ACQUIS  » est également traité dans :

APPRENTISSAGE, psychologie

  • Écrit par 
  • Daniel GAONAC'H, 
  • Jean-François LE NY
  •  • 5 932 mots
  •  • 2 médias

Dans l'opposition souvent établie en matière d'activités psychologiques entre l' inné et l'acquis, l'importance accordée à ce dernier a souvent varié. Alors que le problème de l'apprentissage n'avait aucune place dans les premiers traités de psychologie et que les problèmes de l' habitude, entendue en un sens étroit, et de la mémoire n'y étaient envisagés que sous leur aspect subjectif, les inves […] Lire la suite

CULTURE - Nature et culture

  • Écrit par 
  • Françoise ARMENGAUD
  •  • 7 880 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Enjeux et usages de l'opposition nature/culture »  : […] Le souci de cerner nettement la part de l' éducation, de l'apprentissage, de la culture dans la constitution de la personnalité humaine et, simultanément, de connaître la part de l'inné, et donc du naturel, et donc de l'universel, n'est pas l'apanage de notre civilisation. Leibniz cite, dans le livre III de ses Nouveaux Essais, le cas de ce roi de l'Antiquité qui avait fait isoler depuis leur nai […] Lire la suite

DÉVELOPPEMENT DE LA COGNITION SPATIALE

  • Écrit par 
  • Yannick COURBOIS
  •  • 1 304 mots

Dans le chapitre « L’origine des connaissances spatiales »  : […] Selon l’approche nativiste, certaines connaissances spatiales ont été intégrées par le système nerveux des organismes mobiles au fil de l’évolution. Elles ne feraient pas l’objet d’un apprentissage et se manifesteraient très tôt chez l’enfant en prenant la forme de connaissances innées. Cette approche s’appuie principalement sur des travaux montrant que l’enfant a une sensibilité précoce aux cara […] Lire la suite

DÉVELOPPEMENT DU RAISONNEMENT

  • Écrit par 
  • Pierre BARROUILLET
  •  • 1 346 mots

Dans le chapitre « Les approches modernes et les capacités du jeune enfant »  : […] Les travaux des psychologues à partir des années 1970 du siècle dernier remettront doublement en cause cette conception. Il apparaîtra, d’une part, que les capacités des jeunes enfants d’âge préscolaire sont nettement supérieures à ce que supposait Piaget et que, d’autre part, la pensée adulte est beaucoup moins logique et rationnelle qu’on ne l’avait toujours supposé. Ainsi, la compréhension des […] Lire la suite

DÉVELOPPEMENT ET APPRENTISSAGE DU DESSIN

  • Écrit par 
  • Delphine PICARD
  •  • 1 239 mots

Dans le chapitre « Apprendre le code graphique de sa culture »  : […] Notre faculté à dessiner serait innée (dès les débuts de l’humanité, des dessins sont produits, comme en témoignent les dessins retrouvés dans la grotte Chauvet). Cette faculté serait attestée par la présence de propriétés dites « résistantes » dans le dessin. Ainsi, quel que soit le degré d’exposition des enfants à des modèles graphiques, de valorisation ou d’instruction de l’activité de dessin d […] Lire la suite

DÉVELOPPEMENT PERCEPTIVO-MOTEUR : POSTURES ET ACTIONS

  • Écrit par 
  • Christine ASSAIANTE
  •  • 2 199 mots

Dans le chapitre « Perception du mouvement humain et couplage perception/action »  : […] La perception des mouvements biologiques, tels que les mouvements réalisés par des humains ou des animaux par opposition à des mouvements produits de façon aléatoire ou par des robots, est une capacité innée, mise en évidence chez le nourrisson. En revanche, la perception et la reconnaissance visuelle des mouvements humains se construisent au cours de la vie et nécessitent des représentations sens […] Lire la suite

ENFANCE (Les connaissances) - La petite enfance

  • Écrit par 
  • Hélène STORK
  •  • 8 691 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La naissance et la période néonatale »  : […] Par rapport à la symbiose entre la mère et l'enfant qui caractérise la période intra-utérine, la naissance marque un profond bouleversement pour l'un et pour l'autre. On connaît bien les modifications physiologiques et psychiques qui, chez la mère, suivent l'accouchement : sentiment de « perte » et parfois phase de dépression, qui peut suivre passagèrement toute naissance. Des remaniements identi […] Lire la suite

ENFANCE (Les connaissances) - Développement psychomoteur

  • Écrit par 
  • Didier-Jacques DUCHÉ
  •  • 6 674 mots
  •  • 1 média

Enfance et adolescence peuvent être définies comme étant cette période de l'existence durant laquelle l'individu croît et se développe jusqu'au moment où il atteint l'âge de la maturité. Les termes de croissance et de développement sont souvent confondus. Il convient cependant de les distinguer. La croissance traduit une augmentation mesurable de l'organisme ou d'un organe particulier. On parle […] Lire la suite

ENFANCE (Les connaissances) - La socialisation

  • Écrit par 
  • Philippe MALRIEU
  •  • 5 482 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les théories »  : […] De ce double processus, les théories de la socialisation soulignent tel ou tel aspect, en fonction des idéologies qui leur sont sous-jacentes, mais aussi en raison des méthodes qu'elles privilégient. Ainsi a-t-on relevé la tendance des Anglo-Saxons à souligner dans la socialisation les relations interpersonnelles, la recherche par les individus de l'utile et du plaisir, tandis que les sociologues […] Lire la suite

ÉPIGÉNÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Pierre-Antoine DEFOSSEZ, 
  • Olivier KIRSH, 
  • Ikrame NACIRI
  •  • 5 972 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Une nouvelle perception du lien entre génétique et environnement »  : […] Outre la progression des connaissances fondamentales des mécanismes épigénétiques et donc du contrôle de l’ expression des gènes, des conséquences pratiques de ces avancées sont attendues dans le domaine du diagnostic médical, du développement de médicaments et de la production de cellules souches. En effet, les marques épigénétiques constituent de véritables biomarqueurs permettant de distinguer […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

André PICHOT, « INNÉ ET ACQUIS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 mai 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/inne-et-acquis/