INGÉRENCE HUMANITAIRE

ACTION HUMANITAIRE INTERNATIONALE

  • Écrit par 
  • Pierre GARRIGUE
  • , Universalis
  •  • 7 272 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'ingérence humanitaire »  : […] Les oppositions que nous venons d'évoquer pourraient faire penser que nous sommes en présence d'un choix, toujours difficile à faire, entre les droits de l'homme et la raison d'État, l'intervention et la non-intervention, le principe de non-ingérence et le droit d'ingérence. La réalité, dans les esprits comme sur le terrain, n'est pas aussi simple. Le vocabulaire est une première source de confusi […] Lire la suite

INGÉRENCE DROIT D'

  • Écrit par 
  • Mario BETTATI
  •  • 1 480 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La mutation par le libre accès aux victimes »  : […] L'opinion internationale, de plus en plus sensibilisée, à partir de 1968 (guerre du Biafra) par certaines organisations non gouvernementales, va favoriser le changement du droit. Ce qu'on appelle désormais le « sans-frontiérisme » est porteur d'un projet visant tout d'abord à rendre accessible toute partie de territoire national au nom de l'obligation de secourir des victimes . L'Assemblée génér […] Lire la suite

KOUCHNER BERNARD (1939- )

  • Écrit par 
  • Antoine SCHWARTZ
  •  • 1 125 mots

En mai 2007, le choix du président Nicolas Sarkozy de nommer Bernard Kouchner, cofondateur de Médecins sans frontières et de Médecins du monde, au ministère des Affaires étrangères et européennes pouvait surprendre. Rien de moins évident, en effet, que d'imaginer cette figure emblématique de l'humanitaire, célèbre pour ses coups d'éclats médiatiques, endosser le costume de la Realpolitik et les m […] Lire la suite

MÉDECINS SANS FRONTIÈRES

  • Écrit par 
  • Rony BRAUMAN
  •  • 1 025 mots
  •  • 1 média

Créé à Paris en 1971, Médecins sans frontières (MSF) est l'une des principales organisations humanitaires dans le monde, bénéficiant d'une popularité et d'une reconnaissance qui a notamment été couronnée par le prix Nobel de la paix en 1999. L'heure était aux espoirs du développement et à l'émancipation du Tiers Monde, dix ans après les indépendances africaines, lorsque deux groupes de médecins et […] Lire la suite

TUTSI GÉNOCIDE DES

  • Écrit par 
  • Marcel KABANDA
  •  • 7 456 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'opération Turquoise ou les ambiguïtés d'une opération militaro-humanitaire »  : […] Le 22 juin 1994, le Conseil de sécurité de l'O.N.U. votait sur proposition française une résolution autorisant l'intervention sur le territoire du Rwanda d'une force armée, à vocation « humanitaire » et neutre, de 2 500 hommes, placés sous commandement français . La communauté internationale revient au Rwanda après avoir assisté de loin, pendant plus de deux mois, et sans réagir à la commission d' […] Lire la suite


Affichage 

Guerre de Bosnie, 1993

photographie : Guerre de Bosnie, 1993

photographie

Un bataillon britannique de l'ONU escorte un convoi d'aide humanitaire qui se rend à Tuzla, dans le nord-est de la Bosnie, en 1993 

Crédits : Kevin Weaver/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Intervention française au Rwanda, 1994

photographie : Intervention française au Rwanda, 1994

photographie

Enfants tutsi dans le camp de Niashishi, dans le sud du Rwanda, en juin 1994 Depuis le 22, la France, par l'opération militaire «Turquoise», a été autorisée par l'ONU à conduire une action humanitaire en faveur des populations réfugiées 

Crédits : PA Photos

Afficher

Rwanda : opération Turquoise

photographie : Rwanda : opération Turquoise

photographie

Au nom du droit d'ingérence, avec l'autorisation de l'ONU, la France conduit au Rwanda, de juin à août 1994, une opération militaire à but humanitaire (Turquoise) 

Crédits : PA Photos

Afficher

Guerre de Bosnie, 1993

Guerre de Bosnie, 1993
Crédits : Kevin Weaver/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Intervention française au Rwanda, 1994

Intervention française au Rwanda, 1994
Crédits : PA Photos

photographie

Rwanda : opération Turquoise

Rwanda : opération Turquoise
Crédits : PA Photos

photographie