INFLUX NERVEUX

NERVEUX (SYSTÈME) - L'influx nerveux

  • Écrit par 
  • Alfred FESSARD
  •  • 4 987 mots
  •  • 15 médias

La vie du neurone adulte, comme celle de toute cellule, dépend d'un métabolisme d'entretien. Celui-ci, grand consommateur d'oxygène et de glucose, est à la base du maintien de concentrations constantes d'ions K+ et Na+ à l'intérieur du neurone, grâce à un mécanisme de transports actifs luttant contre la diffusion passive de ces ions […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nerveux-systeme-l-influx-nerveux/#i_25870

PROPAGATION DE L'INFLUX NERVEUX : UN PHÉNOMÈNE IONIQUE

  • Écrit par 
  • Laurent COUNILLON
  •  • 268 mots

Alan Hodgkin et Andrew Huxley partagèrent avec John Eccles le prix Nobel de physiologie ou médecine en 1963, pour l'élucidation des mécanismes électriques responsables de la propagation des signaux nerveux. Leur travail commun, utilisant l'axone géant de calmar comme système modèle, débuta en 1939. L'ampleur des changements de potentiel survenant lors de la s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/propagation-de-l-influx-nerveux-un-phenomene-ionique/#i_25870

DÉRIVÉES PARTIELLES (ÉQUATIONS AUX) - Équations non linéaires

  • Écrit par 
  • Claude BARDOS
  •  • 10 860 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les équations de réaction-diffusion »  : […] On a vu au chapitre 2 que l'étude du comportement asymptotique des solutions de l'équation de Navier-Stokes était encore très fragmentaire. En particulier, il n'est pas possible de démontrer pour les équations de Navier-Stokes des résultats qualitatifs aussi précis que ceux que l'on observe sur des modèles à un nombre fini de degrés de liberté comme le système de Lorenz. Par contre, pour les équat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/derivees-partielles-equations-aux-equations-non-lineaires/#i_25870

ECCLES JOHN CAREW (1903-1997)

  • Écrit par 
  • Pierre BUSER
  •  • 1 486 mots

John Eccles est décédé à Locarno, au Tessin, le 2 mai 1997. Dans les années récentes, il avait été contraint de réduire sa prodigieuse activité d'écrivain et de conférencier sur les mécanismes cérébraux, ce qui pour lui fut une épreuve difficile. John Carew Eccles a été une des figures les plus importantes de ce siècle dans le domaine des sciences du système nerveux. Au fil de sa longue carrière, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-carew-eccles/#i_25870

EXCITABILITÉ

  • Écrit par 
  • Alfred FESSARD
  •  • 2 226 mots

Dans le chapitre « L'excitation nerveuse »  : […] Les potentiels de réception nés dans les capteurs sensoriels deviennent des potentiels générateurs qui engendrent dans les nerfs, si le seuil est dépassé, des potentiels d'action. Ceux-ci se propagent parce que l'excitation se transmet de proche en proche en vertu de leur action stimulatrice sur les segments non encore excités : tel est le principe de la conduction de l' influx nerveux. Dans les g […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/excitabilite/#i_25870

HUXLEY ANDREW FIELDING (1917-2012)

  • Écrit par 
  • Samya OTHMAN
  •  • 253 mots

Neurophysiologiste britannique, demi-frère du célèbre romancier Aldous Huxley. Professeur de physiologie à Cambridge puis à University College, Londres (1960), A. F. Huxley reçoit en 1963 le prix Nobel de physiologie ou médecine, conjointement à J. Eccles et A. L. Hodgkin, « pour la découverte concernant les mécanismes ioniques impliqués dans l'excitation et l'inhibition des portions périphérique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andrew-fielding-huxley/#i_25870

MODÈLE

  • Écrit par 
  • Raymond BOUDON, 
  • Hubert DAMISCH, 
  • Jean GOGUEL, 
  • Sylvanie GUINAND, 
  • Bernard JAULIN, 
  • Noël MOULOUD, 
  • Jean-François RICHARD, 
  • Bernard VICTORRI
  •  • 24 440 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Modèles physiques »  : […] Dans les modèles géométriques, mécaniques ou électriques, la similitude est caractérisée par l'invariance du rapport de certaines grandeurs. Ainsi, une pompe peut être considérée comme un modèle analogue du cœur, lorsque le rapport de certaines grandeurs variables, telles que flux, puissance, pression, est invariant. Les circuits électriques sont fréquemment utilisés comme modèles analogiques de p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/modele/#i_25870

MUSCLES

  • Écrit par 
  • Jean RAIMBAULT, 
  • Bernard SWYNGHEDAUW
  •  • 12 918 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Excitabilité »  : […] L 'excitabilité est la faculté d'une cellule ou d'un tissu vivants de répondre par une modification spécifique à une modification brusque du milieu extérieur capable de réaliser une excitation . Pour le tissu musculaire, cette réponse est la contraction. Il existe plusieurs sortes d'excitants du muscle : – un excitant naturel, l' influx nerveux, transmis au muscle par son ner […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/muscles/#i_25870

NERVEUX (SYSTÈME) - Neurogenèse et évolution

  • Écrit par 
  • Paul LAGET
  •  • 10 350 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Différenciation cellulaire »  : […] À ces principes généraux facilement repérables dans l'évolution morphologique globale du système nerveux vont s'en ajouter d'autres plus difficilement discernables, mais qu'il est cependant possible de retrouver tant au niveau des structures qu'à celui du fonctionnement. Ainsi, pour les neurones eux-mêmes, la différenciation des processus issus du corps du neurone (ou soma) en dendrites et axones […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nerveux-systeme-neurogenese-et-evolution/#i_25870

NERVEUX (SYSTÈME) - Le neurone

  • Écrit par 
  • Michel HAMON, 
  • Clément LÉNA
  •  • 5 729 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le neurone en fonction »  : […] Dès la constitution du système nerveux, les neurones effectuent le traitement et le transport d'informations variées. Ces opérations sont effectuées grâce à des flux ioniques au travers de leur membrane cellulaire. Les milieux intracellulaires et extracellulaires contiennent des ions en solution. Ces ions ne sont pas répartis de façon symétrique de part et d'autre de la membrane qui entoure la cel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nerveux-systeme-le-neurone/#i_25870

NERVEUX (SYSTÈME) - Agencement des réseaux et circuits neuronaux

  • Écrit par 
  • Pierre BUSER
  •  • 6 315 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « L'information sensorielle : transduction, codage et élaboration des messages afférents »  : […] Au niveau des récepteurs, les incitations périphériques, proprioceptives ou intéroceptives se transforment en messages afférents. Mais selon quelles lois et selon quels principes ? Comment, tout d'abord, s'opère la discrimination des qualités sensibles ? Ici se situe une très ancienne discussion entre les tenants de ce qui reste désigné par la « théorie des énergies spécifiques » (J. Müller), proc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nerveux-systeme-agencement-des-reseaux-et-circuits-neuronaux/#i_25870

NERVEUX (SYSTÈME) - Neurobiologie

  • Écrit par 
  • Jean-Marc GOAILLARD, 
  • Michel HAMON, 
  • André NIEOULLON, 
  • Henri SCHMITT
  •  • 13 735 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Les neurotransmetteurs »  : […] L' approche neurochimique du système nerveux a véritablement pris son essor avec l'émergence du concept de transmission chimique de l' influx nerveux, amenant à rechercher des molécules spécifiques impliquées dans la communication intercellulaire. Les études sur la neurotransmission ont débuté avec ce siècle au niveau du système nerveux périphérique et de la jonction neuro-m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nerveux-systeme-neurobiologie/#i_25870

NEUROLOGIE

  • Écrit par 
  • Raymond HOUDART, 
  • Hubert MAMO, 
  • Jean MÉTELLUS
  • , Universalis
  •  • 30 238 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Le XXe siècle et les neurosciences »  : […] À la sémiologie clinique traditionnelle les médecins associent peu à peu une sémiologie instrumentale. Dès la fin du xix e  siècle, des chercheurs travaillent dans cette voie. C'est l'entrée en scène des neurophysiologistes, qui s'intéressent aux structures histologiques, aux questions de physiologie et aux problèmes du fonctionnement du système […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neurologie/#i_25870

RÉSEAUX DE NEURONES (biologie)

  • Écrit par 
  • Jean-Gaël BARBARA
  •  • 2 493 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les réseaux de neurones, une construction historique »  : […] Le concept de réseau de neurones ne peut se définir aussi explicitement que ceux de fibre nerveuse ou de neurone. Longtemps, la fibre nerveuse constitua le concept clé de toutes les recherches sur le système nerveux se fondant sur l’étude des nerfs et de leurs composantes unitaires, les fibres, dont on découvre à la fin du xix e  siècle qu’elles s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reseaux-de-neurones-biologie/#i_25870

SIMULATION ET DÉVELOPPEMENT (psychologie)

  • Écrit par 
  • Henri LEHALLE
  •  • 2 457 mots

Dans le chapitre « Connexionnisme et réseaux de neurones »  : […] L’approche connexionniste s’appuie sur un modèle du fonctionnement neuronal pour agencer une architecture cognitive dont la dynamique représentée par une suite de calculs doit parvenir à simuler le fonctionnement et le développement psychologiques. Un réseau connexionniste se caractérise d’abord par son architecture, c’est-à-dire par le nombre d’unités qu’il comporte et par leur agencement. Chaqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/simulation-et-developpement/#i_25870


Affichage 

Julius Axelrod

photographie

L'Américain Julius Axelrod (deuxième à partir de la gauche), le Suédois Ulf von Euler (à gauche) et le Britannique Bernard Katz (à droite d'Axelrod), lauréats du prix Nobel de physiologie ou médecine 1970 pour leurs travaux, menés indépendamment, sur les mécanismes de la transmission de... 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Aspects caractéristiques

graphique

Trois aspects caractéristiques dissociés de l'état électrique instantané d'une fibre nerveuse (représentée par un demi-cylindre) en train de propager l'influx : flux de courant, onde de potentiel, charges membranaires Le trait tireté dans les figures du haut et du bas indique l'endroit où... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Diamètres de fibres myélinisées

diaporama

Histogrammes des diamètres des fibres myélinisées d'un nerf sensitif cutané (Nc) et d'un nerf se rendant à un muscle (Nm)En Nm, traits pleins, une dégénérescence provoquée des fibres motrices n'a laissé subsister que les fibres sensitives ; traits fins, une dégénérescence provoquée... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Excitation synaptique

graphique

Diagramme figurant une micro-électrode de verre pénétrant dans une cellule nerveuse (1→ 2) et démasquant ainsi le potentiel de repos (PR) Un potentiel d'action (PA), engendré par une stimulation S, apparaît après une conduction, soit antidromique (3), soit orthodromique (4)La stimulation... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Expérience de Huxley et Stämpfli

dessin

L'axone isolé, dont on a figuré les manchons de myéline, ne conduit plus l'influx provoqué par le stimulateur S lorsque le pont conducteur amovible P est enlevé : aucun potentiel d'action n'est détecté par l'oscillographe relié à l'amplificateur A (expérience de Huxley et Stämpfli, 1949) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Fibre de calmar : variation de potentiel

graphique

La variation de potentiel ▵V est imposée à l'axone (fibre géante de calmar) dans un sens qui devrait faire sortir le courant Cependant celui-ci, I, commence par entrer (courbe du bas) Cet effet paradoxal disparaît lorsque le milieu extracellulaire est privé d'ions Na+ Le courant, IK, n'est... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Fibre nerveuse : propriétés physiques

diaporama

Modèle expliquant les propriétés physiques d'une fibre nerveuse 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Fibres : caractéristiques

tableau

Caractéristiques différentielles des trois grands types de fibres 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Fibres : types

tableau

Différents types de fibres 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Fibres myélinisées

photographie

Fibres myélinisées (enveloppées de manchons isolants) au niveau d'un nerf 

Crédits : R. Boardman, Getty Images

Afficher

Mammifère : impulsions nerveuses

graphique

Enregistrements intracellulaires d'impulsions nerveuses dans deus régions activées d'un cerveau de Mammifère : (a) : pacemaker du type « à relaxation » (D Albe-Fessard, 1970) et (b) : pacemaker du type « à ondes lentes » (Lux et Klee, 1963) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Mollusque : impulsions nerveuses

graphique

Impulsions nerveuses provenant d'un neurone ganglionnaire de Mollusque (Aplysia) et captées à l'intérieur de la cellulea et b : même neurone, mais en b l'électrode est proche du pacemaker ; on observe une oscillation de relaxation c : oscillations de type sinusoïdal au voisinage du pacemaker... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Potentiel d'action

dessin

Pour recueillir le potentiel d'action d'un nerf ou d'un axone isolé : dispositif d'électrodes stimulatrices (s1, s2) et de dérivation (d1, d2), v, voltage appliqué En haut, d2 est sur une région rendue inactive, l'écran de l'oscilloscope montre un potentiel monophasique En bas, les... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Potentiels d'actions globaux

graphique

Potentiels d'action globaux recueillis sur une racine dorsale de la moelle d'un chat à 5 cm du point de stimulation A gauche : nerf d'origine musculaire, stimulation faible, seules les fibres du groupe I ont été excitées A droite : nerf complexe, stimulation forte, dissociation des potentiels... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Séquences d'impulsions

dessin

Deux séquences d'impulsions nerveuses provenant du même neurone de l'écorce cérébrale et ceptées extérieurement à la cellule En haut, exemple d'activité spontanée En bas, exemple d'une modulation de cadence, imputable à l'intervention d'une excitation sensorielle passagère (trait noir) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Julius Axelrod
Crédits : Hulton Getty

photographie

Aspects caractéristiques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Diamètres de fibres myélinisées
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama

Excitation synaptique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Expérience de Huxley et Stämpfli
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Fibre de calmar : variation de potentiel
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Fibre nerveuse : propriétés physiques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama

Fibres : caractéristiques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Fibres : types
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Fibres myélinisées
Crédits : R. Boardman, Getty Images

photographie

Mammifère : impulsions nerveuses
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Mollusque : impulsions nerveuses
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Potentiel d'action
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Potentiels d'actions globaux
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Séquences d'impulsions
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin