INDONÉSIEGéographie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

quelques données-clés.
CapitaleJakarta
Langue officielleindonésien
Unité monétairerupiah (IDR)
Population275 400 000 (estim. 2022)
Superficie (km2)1 916 907

Une dimension maritime qui modèle le territoire et les sociétés

Des frontières nationales héritées de la période coloniale

La mer est un facteur d'unification de l'archipel indonésien comme de la partie insulaire de l'Asie du Sud-Est. Les migrations austronésiennes ont mené depuis Taïwan, par voie maritime, les populations qui occupent aujourd'hui la majeure partie de l'Asie du Sud-Est insulaire, péninsule malaise comprise, à partir de 3000 avant notre ère. Les échanges maritimes acheminant les produits de l'archipel vers la route du commerce international reliant l'Occident à l'Orient ont, dès le début de notre ère, mis en relation les côtes de cet espace archipélagique. Entraînant un engagement précoce de certaines sociétés insulaires dans l'économie d'échange et la diffusion concomitante des grandes religions à partir des établissements côtiers – hindouisme et bouddhisme pendant la période d'indianisation du viiie au xiiie siècle, l'islamisation accompagnant l'intensification des échanges à partir du xiiie siècle –, ils ont contribué à unifier l'archipel sur le plan économique, linguistique, religieux et culturel. L'Indonésie est aujourd'hui majoritairement musulmane (88 p. 100), mais toutes les grandes religions y sont représentées, parfois surimposées aux pratiques traditionnelles.

L'ensemble du système insulaire, traditionnellement organisé à partir de plusieurs cités portuaires fonctionnant en un réseau polycentrique, est désorganisé dès le xvie siècle par l'intervention des Européens qui imposent leur monopole sur le commerce des épices – clou de girofle, noix de muscade et poivre –, privant les ports et les pouvoirs de l'archipel de leur base économique. Les Hollandais prennent pied dans les Moluques puis fondent Batavia en 1619, amorçant un processus de conquête du territoire qui s'accélère au début du xixe siècle sous la contrainte d'un partage avec la Grande-Bretagne, pour s'achever dans les premières années du xxe siècle, certaines régions passant sous contrôle direct du gouvernement colonial (Java, Bali essentiellement), d'autres sous contrôle indirect. Lorsque l'indépendance est reconnue (1949), les Indonésiens récupèrent la totalité du territoire des Indes néerlandaises, à l'exception de la partie occidentale de la Nouvelle-Guinée, qu'ils intègrent en 1969 sous le nom d'Irian Jaya, puis de Papouasie (Papua) à partir de 2000. En 1976, ils annexent la colonie portugaise de l'est de l'île de Timor, qui devient la vingt-septième province indonésienne jusqu'à son accession à l'indépendance en 2002.

S'étirant d'ouest en est sur 5 000 kilomètres, de Sabang au nord de Sumatra à Merauke au sud-est de la Papouasie, et sur 2 000 kilomètres du nord au sud, les frontières délimitent un territoire de 1,9 million de kilomètres carrés de terres émergées et trois fois plus d'étendues maritimes. Les frontières actuelles sont calquées sur les frontières coloniales, aucun royaume n'étant historiquement parvenu à unifier un ensemble aussi vaste, malgré les références aux grands royaumes fondateurs qui se sont succédé du viie au xve siècle : Srivijaya et Mojopahit.

Un pont entre Asie et Australie

Pont jeté entre l'Asie et l'Australie, les îles indonésiennes reposent sur deux plates-formes continentales dont les faibles profondeurs marines recèlent des gisements d'hydrocarbures, pétrole et gaz : à l'ouest, la plate-forme de la Sonde rattache Sumatra, Java et Bornéo aux péninsules malaise et indochinoise ; à l'est, celle de Sahul relie la Papouasie à l'Australie. Un espace de transition, marqué par le morcellement insulaire, dont les grandes profondeurs marines engendrent la richesse halieutique, sépare ces plates-formes. À la diversité du peuplement humain (austronésien, papou) s'ajoute un patrimoine biologique, botanique et zoologique exceptionnel par la variété des espèces d'affinités asiatiques et australiennes, mise en évidence par le naturaliste Alfred Russel Wallace au xixe siècle.

La tectonique complexe d'une région où convergent trois des grandes plaques de l'écorce terrestre est responsable du caractère volcanique et sismique de l'archipel. Elle fait surgir, parmi les masses insulaires les plus importantes du monde (Papouasie, Bornéo, Sumatra), une série d'archipels de plus petite taille au [...]

Volcans de Java

Photographie : Volcans de Java

Coucher de soleil sur les volcans de l'île de Java, en Indonésie. À l'arrière-plan, le mont Semeru. 

Crédits : Glen Allison/ The Image Bank/ Getty Images

Afficher

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 9 pages

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Médias

Indonésie : carte physique

Indonésie : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Volcans de Java

Volcans de Java
Crédits : Glen Allison/ The Image Bank/ Getty Images

photographie

Forêt équatoriale d’Indonésie

Forêt équatoriale d’Indonésie
Crédits : Wolfgang Kaehler/ LightRocket/ Getty Images

photographie

Marché indonésien

Marché indonésien
Crédits : Paul Chesley/ The Image Bank/ Getty Images

photographie

Afficher les 9 médias de l'article

Écrit par :

  • : directrice de recherche au C.N.R.S.
  • : professeur des Universités, Institut national des langues et civilisations orientales

Classification

Autres références

«  INDONÉSIE  » est également traité dans :

INDONÉSIE - Les ethnies

  • Écrit par 
  • Denys LOMBARD
  •  • 3 700 mots
  •  • 3 médias

La république d'Indonésie a choisi comme devise une formule javanaise, reprise d'un poème du xive siècle : Bhinneka tunggal ika, « diverse et une à la fois ». Le phénomène d'unification, en cours depuis le xve siècle au moins, a été tout particulièrement favorisé par l'expansion de l'i […] Lire la suite

INDONÉSIE - Histoire

  • Écrit par 
  • Denys LOMBARD
  •  • 10 682 mots
  •  • 7 médias

Il convient, avant de commencer toute histoire, de prendre conscience de l'extrême diversité de l'« espace indonésien ». La jeune République regroupe encore sur son territoire un bon nombre de peuples de cultures et de langues différentes, qui ne se fondent que peu à peu. Avant le prodigieux accroissement démographique des xixe et xx […] Lire la suite

INDONÉSIE - L'Indonésie contemporaine

  • Écrit par 
  • Romain BERTRAND, 
  • Françoise CAYRAC-BLANCHARD
  •  • 17 698 mots
  •  • 19 médias

Au début du xxe siècle, les Hollandais ont réussi à imposer leur souveraineté sur tout l'archipel indonésien, unifié pour la première fois sous une même administration qui préfigure le cadre de la future Indonésie. Si la « politique éthique », qui propose de prendre en compte les intérêts de la population indigène, a permis certaines réformes, elle ne […] Lire la suite

INDONÉSIE - Les arts

  • Écrit par 
  • Albert LE BONHEUR
  •  • 8 142 mots
  •  • 5 médias

Tout au long du premier millénaire avant J.-C., et sans doute jusqu'aux premiers siècles de l'ère chrétienne (bien plus tard dans les régions à l'écart des courants civilisateurs), l'Insulinde a connu des cultures proto-historiques proches parentes de celles du reste de l'Asie du Sud-Est. Puis, dès les premiers siècles de notre ère peut-être (les plus anciens vestiges effectivement retrouvés peuve […] Lire la suite

INDONÉSIE, chronologie contemporaine

  • Écrit par 
  • Universalis

Tous les événements politiques (élections, conflits, accords, …) et les faits économiques et sociaux qui ont marqué l’histoire contemporaine du pays jusqu’à aujourd’hui. […] Lire la suite

ANANTA TOER PRAMOEDYA (1925-2006)

  • Écrit par 
  • Etienne NAVEAU
  •  • 850 mots

Romancier, essayiste et biographe, auteur d'une œuvre largement diffusée et traduite, Pramoedya Ananta Toer (dit Pram) est sans conteste la figure la plus marquante de la littérature indonésienne du xx e  siècle. Né en 1925 à Blora, ville située sur la côte nord de Java, Pram prit part à la lutte pour l'indépendance de son pays et fut incarcéré pendant près de trois années par les autorités colon […] Lire la suite

ANDERSON BENEDICT (1936-2015)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 1 219 mots

L’historien et politologue irlandais Benedict Anderson tient une place importante dans l’historiographie anglo-saxonne pour ses travaux sur les origines du nationalisme. Benedict Richard O’Gorman Anderson est né le 26 août 1936 à Kunming, dans le sud de la Chine, où son père occupe un poste au Bureau des douanes maritimes de l’Empire, un organisme britannique chargé de superviser le commerce avec […] Lire la suite

ASEAN (Association of South East Asian Nations) ou ANSEA (Association des nations du Sud-Est asiatique)

  • Écrit par 
  • Anne-Marie LE GLOANNEC
  •  • 225 mots

Organisation internationale fondée en août 1967 par l'Indonésie, la Malaisie, les Philippines, Singapour et la Thaïlande pour remplacer l'Association de l'Asie du Sud-Est (A.S.A.), l'Association des nations du Sud-Est asiatique vise à coordonner l'action de gouvernements hostiles à la remise en cause du statu quo politique en Asie du Sud-Est. Ses principaux objectifs comprennent : l'élimination d […] Lire la suite

ASIE (Structure et milieu) - Géologie

  • Écrit par 
  • Louis DUBERTRET, 
  • Guy MENNESSIER
  • , Universalis
  •  • 7 907 mots

Dans le chapitre « Indonésie »  : […] La structure des orogènes de l'Indonésie reflète un modèle commun, à savoir une disposition arquée réalisée à partir d'un foyer orogénique, comprenant un arc interne volcanisé et un arc externe non volcanisé affecté d'anomalies négatives de la pesanteur. Celles-ci se localisent actuellement le long de la ceinture de Vening-Meinesz, qui court depuis les rivages méridionaux de Sumatra et de Java ju […] Lire la suite

ASIE (Géographie humaine et régionale) - Espaces et sociétés

  • Écrit par 
  • Philippe PELLETIER
  •  • 23 140 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « L'enjeu des grandes voies de communications internationales »  : […] L'intégration économique, et donc spatiale, des pays asiatiques entre eux rend cruciale la question des voies de communications internationales. Outre les aéroports internationaux construits dans les grandes métropoles et dont le trafic est en augmentation constante, trois espaces sont éminemment stratégiques : les détroits de Malacca et d'Insulinde, le Moyen-Orient, le centre sino-indien et tibét […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Muriel CHARRAS, Manuelle FRANCK, « INDONÉSIE - Géographie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 septembre 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/indonesie-geographie/