MILLER INDICES DE

CRISTAUX

  • Écrit par 
  • Marc AUDIER, 
  • Michel DUNEAU
  •  • 7 291 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les réseaux de translation »  : […] Dans le cas de la plupart des métaux purs, les atomes sont situés sur les nœuds d'un réseau, et on ne fait pas la distinction entre l'ensemble des positions atomiques et le réseau lui-même. Cependant, cette distinction s'impose dès que le cristal est un peu plus compliqué. Le réseau associé à un cristal supposé infini est défini comme l'ensemble des vecteurs de translation qui superposent le cris […] […] Lire la suite