EULER INDICATEUR D'

DIVISIBILITÉ

  • Écrit par 
  • Marcel DAVID
  •  • 3 894 mots

Dans le chapitre « Congruences »  : […] On se placera ici dans l'anneau Z des entiers relatifs. On dit que a est congru à b (modulo m ), ce qui s'écrit a  ≡  b (mod m ), lorsque m  | ( a  −  b ). Cette congruence modulo m , pour m fixé, est une relation d'équivalence (réflexive, transitive, symétrique) et permet donc de faire une partition de Z en classes (ensemble quotient par cette équivalence). Chacune de ces classes est appelée […] Lire la suite

NOMBRES (THÉORIE DES) - Théorie analytique

  • Écrit par 
  • Jean DIEUDONNÉ
  •  • 8 185 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'irrégularité des fonctions arithmétiques »  : […] Les fonctions définies dans l'ensemble des entiers >  0 par des conditions de nature arithmétique, telles les fonctions multiplicatives qu'on a étudiées plus haut (cf. chap. 2, Le point de vue formel ), ont une allure en général très irrégulière. Par exemple, la fonction d ( n ) est égale à 2 pour n premier, mais elle est très grande pour les nombres de la forme m  ! ; on peut montrer par des pro […] Lire la suite