INDÉPENDANCE DE L'AFRIQUE NOIRE FRANÇAISE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Charles de Gaulle à Abidjan, 1958

Charles de Gaulle à Abidjan, 1958
Crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Afrique, les décolonisations

Afrique, les décolonisations
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Afficher les 2 médias de l'article


Membres depuis 1946 de l'Union française, nouvelle appellation de l'empire créée par une IVe République initialement résolue à conserver ses possessions d'outre-mer, les colonies françaises d'Afrique noire acquièrent leur indépendance de manière pacifique. Le processus commence avec la loi-cadre Defferre de juin 1956 qui les dote d'une autonomie interne, se poursuit avec le projet de Communauté forgé en 1958 en même temps que la Ve République, et s'achève deux ans plus tard dans un remarquable synchronisme. À l'exception de la Guinée qui dès septembre 1958 rejette la Communauté proposée par le général de Gaulle, tous les pays des anciennes Afrique-Occidentale française et Afrique-Équatoriale française accèdent à l'indépendance au cours de l'année 1960 et entrent à l'O.N.U. dans les mois qui suivent. Depuis lors, la France est toutefois parvenue à conserver des liens étroits avec la plupart de ses anciennes possessions africaines, notamment grâce à une politique de coopération économique.

—  Olivier COMPAGNON

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 1 page

Écrit par :

  • : professeur d'histoire contemporaine, université Sorbonne nouvelle, Institut des hautes études de l'Amérique latine

Classification

Pour citer l’article

Olivier COMPAGNON, « INDÉPENDANCE DE L'AFRIQUE NOIRE FRANÇAISE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 mai 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/independance-de-l-afrique-noire-francaise/